décembre 2, 2020

Damages Saison 2

damages-season-2

Sur une Idée de : Daniel Zelman, Glenn Kessler et Todd A. Kessler

Avec Glenn Close, Rose Byrne, Tate Donovan, Anastasia Griffith

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame

Nombre d’Episodes : 13

Résumé :

Vous ne voudriez pas vous mettre à dos Patty Hewes… Cette femme élégante dirige l’un des cabinets judiciaires les plus puissants de New York, gérant les affaires les plus sensibles avec une poigne de fer et ne reculant devant rien pour atteindre ses objectifs. Entourée des meilleurs, elle recrute une jeune et ambitieuse procureur, Ellen Parsons, pour compléter son équipe. Patty va devenir son mentor, son exemple… et son pire cauchemar : Ellen va en effet s’apercevoir bien vite que le prix de la réussite est plus élevé qu’elle ne l’imaginait. Patty Hewes a une nouvelle cible en vue : le puissant Arthur Frobisher, un des plus grands dirigeants du pays, l’un des plus corrompus aussi. Son but est clair : le mettre à genoux, hors d’état de nuire, en d’autres termes le détruire.

Avis :

La première saison est un chef-d’œuvre à elle toute seule. Alors, c’est avec un immense plaisir que je me mets dans cette deuxième saison, qui est toute aussi excellente que la première. Le ton est toujours là et l’histoire est de plus en plus complexe. Les scénaristes nous ont encore concocté une excellente saison riche en rebondissements.

damages2

Après son écrasante victoire sur le milliardaire Arthur Frobisher, Patty Hewes s’attaque à Ultima National, une grande multi-nationale, dirigée d’une main de fer par Walter Kendrick et l’homme cache de lourds secrets. Pollution et corruptions seront au menu de cette affaire, calibrée pour notre avocate de haut vol.

Ellen Parsons, l’assistante de Patty est avide de vengeance et est bien décidée à faire tomber sa patronne qui a essayé de la tuer. Elle se sert aussi du cabinet pour essayer de découvrir qui est le vrai responsable de la mort de David son fiancé, qui reste toujours irrésolue.

Après une première saison parfaite, la série judiciaire la plus prenante du petit écran est de retour avec cette deuxième saison, qui encore une fois multiplie les péripéties et autres coups de théâtre pour nous tenir en haleine jusqu’au dernier épisode, qui est absolument génial.

Comme pour la première saison, celle-ci commence par la fin et on va aller petit à petit vers ce final. Dans cette fin, on voit Ellen Parsons tirer sur quelqu’un dans une chambre d’hôtel. De suite, on suppose que c’est Patty Hewes, mais il va falloir attendre chaque début d’épisode pour avoir de petits indices et comprendre le tout. A nouveau, grâce à ce procédé, notre curiosité est encore plus attisée, car cette fin est plus surprenante dans un sens que la première saison, puisqu’elle annonce la fin de quelque-chose et à chaque fois que je regarde cette saison j’ai très hâte d’y arriver.

L’ambiance est toujours aussi impeccable, peut-être même encore plus froide que dans la première saison. Vengeance est le mot d’ordre de cette saison, même si on aura droit à des ruptures, de la méfiance, des soupçons, beaucoup de trahisons et bien sûr de la manipulation. « Damages » sans manipulation, ne serait pas « Damages« . En tout il y a treize épisodes et ils vont passer à une vitesse pas possible.

On est pris tout de suite dans l’intrigue. Cette dernière est vraiment bien ficelée et c’est la suite de la première saison. Elle enchaîne pratiquement dans la continuité des événements de la première. C’est excellent, bien pensé, bien écrit, sans incohérences, les scénaristes savaient ce qu’ils faisaient et ils rendent cette saison plus que captivante. On découvre certaines choses sur les personnages, dans leurs comportements, dans leur passé, c’est génial et ça étoffe la série en lui donnant encore plus de profondeur. Et comme cette saison est directement en rapport avec la première, je pense qu’il est impossible de vraiment l’apprécier si l’on n’en connait pas les prémices.

Patty Hewes est toujours impeccablement incarnée par la grande Glenn Close, qui nous offre ici un personnage d’une puissance et d’une profondeur rare. Encore plus ambigue, manipulatrice et sournoise que dans la première saison. Patty Hewes est impitoyable et nous réserve bien des surprises.

Rose Byrne est géniale dans la peau d’Ellen, plus sombre et torturée, son rôle y est bien développé, elle gagne en assurance, en profondeur et en noirceur, c’est un personnage que j’aime et Rose Byrne est une actrice exceptionnelle qui confirme son grand talent. Et Tate Donovan est toujours aussi indispensable dans le rôle de Tom Shayse.

Comme dans la précédente saison, le casting est des plus incroyables. Ici l’on accueille plein de petits nouveaux. A commencer, par l’excellente et bien trop rare Marcia Gay Harden qui devient la rivale de Patty dans cette saison.

L’immense William Hurt dans le rôle de Daniel Purcell, un personnage bien trouble qui n’a pas fini d’en faire baver Patty. Mais aussi Timothy Olyphant dans un rôle ambigu comme je les aime. J’ai pris plaisir à revoir certains personnages aussi de la première saison comme Ray Fiske toujours joué par Zeljko Ivanek, Anastasia Griffith dans celui de Katie Connor ou Ted Danson dans celui d’Arthur Frobisher.

J’ai beaucoup aimé ce nouveau chapitre de la vie d’Ellen. Cette saison est un peu inférieure par rapport à la première, mais en même temps c’était difficile de faire mieux.

DAMAGES--SAISON-2-_preview

Cette série est belle et bien l’une de mes séries préférées et je prends un immense plaisir à la redécouvrir. Elle est très bien écrite, très bien filmée, très bien jouée, elle est exigeante, elle s’amuse à nous torturer l’esprit et en fin de compte arriver à son but, nous scotcher à notre fauteuil. Allez c’est parti pour la troisième maintenant et sa sombre affaire Tobin …

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.