Les Brasiers de la Colère

318843.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original: Out of the Furnace

De : Scott Cooper

Avec Christian Bale, Woody Harrelson, Casey Affleck, Forest Whitaker, Zoe Saldana, Willem Dafoe

Année: 2013

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame

Résumé:

À Braddock, une banlieue ouvrière américaine, la seule chose dont on hérite de ses parents, c’est la misère. Comme son père, Russell Baze travaille à l’usine, mais son jeune frère Rodney a préféré s’engager dans l’armée, en espérant s’en sortir mieux. Pourtant, après quatre missions difficiles en Irak, Rodney revient brisé émotionnellement et physiquement. Lorsqu’un sale coup envoie Russell en prison, son frère cadet tente de survivre en pariant aux courses et en se vendant dans des combats de boxe. Endetté jusqu’au cou, Rodney se retrouve mêlé aux activités douteuses d’Harlan DeGroat, un caïd local sociopathe et vicieux. Peu après la libération de Russell, Rodney disparaît. Pour tenter de le sauver, Russell va devoir affronter DeGroat et sa bande. Il n’a pas peur. Il sait quoi faire. Et il va le faire, par amour pour son frère, pour sa famille, parce que c’est juste. Et tant pis si cela peut lui coûter la vie.

Avis:

Scott Cooper est le réalisateur de « Crazy Heart« , le film qui a valu l’Oscar du meilleur acteur à Jeff Bridges en 2009. Le film était excellent, m’offrant parfaitement ce que j’avais envie de voir, alors j’étais très curieux de voir son prochain film et il est enfin arrivé ce « Les Brasiers de la colère » et je dois dire que je reste un peu dubitatif devant. J’ai trouvé le film très long surtout pour se lancer et malgré une ambiance très forte, très austère et bien réussi j’ai vraiment eu du mal à rentrer dedans et la fin m’a un peu laissée sur ma faim …

212756.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Braddock est une cité ouvrière quelque part aux États-Unis. Dans cette ville, quelque peu perdue, il n’y a pas grand avenir qui guette les enfants. La plupart du temps, ces derniers travaillent à l’usine ou travaillaient déjà leurs parents. Russell Baze a suivi les traces de son père et il fait partie de ces enfants qui occupent les mêmes postes que les parents. Mais le fils de la famille, Rodney, ne veut pas de cet avenir. Lui s’est engagé dans l’armée et maintenant pour se sortir de la misère, il fait des combats clandestins. Un jour, il part dans les montagnes pour disputer un combat, mais il n’en reviendra jamais … C’est un coup dur pour son frère Russell qui est bien décidé à faire justice soi-même en retrouvant le meurtrier de son jeune frère.

Je suis assez déçu par ce film, j’avoue que j’en attendais pas mal et il ne m’a pas donné ce que j’en attendais.

« Les brasiers de la colère » n’est pas un mauvais film, loin de là, c’est même un bon film dans l’ensemble, avec un casting parfait, mais j’ai vraiment eu du mal à rentrer dedans et je me suis ennuyé devant. Je l’ai trouvé très long et surtout interminable avant de démarrer. J’avoue même que j’ai eu l’impression qu’il n’a jamais vraiment démarré. Pourtant, l’ambiance était là et elle est impeccable. Le réalisateur nous entraîne avec ses personnages dans une atmosphère sombre, poisseuse, presque glauque. L’histoire est bonne, même si je trouve qu’elle aurait pu être mieux montée et une bonne partie oubliée, je parle de la prison et tout ce qui s’en suit.

J’ai trouvé que ça apportait de la longueur et n’épaississait pas le fond du film qui n’en avait pas besoins, puisqu’il a déjà un caractère bien fort et son histoire, comme le vendait la bande-annonce, est prenante et puissante.

J’ai trouvé aussi que l’histoire était sans surprise, le film passe, mais à aucun moment, même si c’est bien fait, j’ai été scotché par son déroulement. Je l’ai trouvé trop lisse en fait et j’en attendais plus. C’est film très linéaire, je n’ai pas trouvé qu’on était impliqué dedans, je suis resté simple spectateur et je n’ai pas eu d’émotion devant et c’est dommage.

La mise en scène est pourtant belle, même s’il y a des longueurs. La photo est tout aussi impeccable que dans « Crazy Heart« . C’est bien filmé, les plans sont beaux, travaillés et maîtrisés. Les scènes de combats clandestins, sont excellentes, violentes à souhait et pleines de tensions et encore une fois même si j’ai eu du mal à rentrer dedans, l’ambiance est parfaite.

Idem pour le casting, Scott Cooper s’est entouré d’un très bon casting. La plupart du film repose sur les épaules de Christian Bale qui nous offre encore une fois une belle interprétation. Casey Affleck est énorme en vétéran de la guerre en Irak qui s’évade dans la violence pour cacher sa douleur, c’est même le personnage que j’ai le plus apprécié du film. Woody Harrelson en impose dans chacune de ses apparitions. Zoe Saldana et Forest Whitaker sont un peu sous-exploités, j’aurais aimé les voir plus. Je trouve leurs personnages très survolés. Par contre, Willem Dafoe, je ne l’avais pas vu aussi bon depuis un bon bout de temps, malgré un petit rôle.

309289.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Je reste donc mitigé sur ce film. Je pensais vraiment l’aimer et dans un sens ça me fait vraiment chier de ne pas l’avoir apprécié, car ce n’est pas un mauvais film, hormis les longueurs, le reste est bon. Tout le film est bon, mais je ne suis pas rentré dedans … Vraiment dommage ….Peut-être que si je le vois une deuxième fois il passerait mieux.

Note : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

ServalNote de Serval: 14/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net