octobre 25, 2021

Les Chroniques de Lu-Han T.01 – Le Souffle de la Liberté – Constantin Tsuvaltsidis

Auteur : Constantin Tsuvaltsidis

Editeur : Librinova

Genre : Fantasy

Résumé :

Depuis l’aube des temps, l’homme est en quête de son créateur.
À force de rechercher à l’extérieur les secrets enfouis au tréfonds de son âme, il en est venu à oublier le fondement même de sa propre raison d’être.
Pour couvrir ses erreurs, il a opprimé ses semblables afin d’imposer son dieu.
À travers Lu-han, une jeune fille au destin atypique, une épopée fantastique verra peut-être l’avenir des mondes se transformer irrémédiablement.

Avis :

Les chroniques de Lu-Han ne nous narre pas seulement la quête de Lu-Han. Dans ce roman, l’auteur s’aventure sur plusieurs niveaux, sur de multiples chemins, alors que nombre de personnages prennent de l’importance et que l’intrigue se scinde en de plus fines ramifications.

Un univers gris

A l’image d’un Trône de fer, ce roman de fantaisie sombre s’intéresse à la psychologie de ceux qui combattent pour la justice et la liberté, de ceux qui sont prêts à tout pour leur pays, leurs idéaux. Bons ou mauvais, l’auteur ne s’attarde pas sur ce fait. Les choix des héros les guident le long d’une destinée qu’ils façonnent eux-mêmes. Le lecteur aimera certains personnages, apprendra à en détester d’autres. Ils sont tous uniques, bien construits et assez réalistes pour dégager des sensations à la fois perturbantes et bienveillantes, de courage et de souffrance.

Entre combats et poésie

Les combats parsèment nombre des pages de ce roman. Les esprits belliqueux y trouveront davantage leur part que ceux qui cherchent l’apaisement. Malgré ce fait, l’auteur nous offre des dialogues profonds et très intéressants, des images subtiles et des réflexions fortes. Entre envolées lyriques et prose recherchée, les phrases se délient, les mots chantent.

Les chroniques de Lu-Han parle de religion, de justice, d’amitié, d’amour, de compassion mais aussi de trahison, d’injustice et de crimes sérieux. L’auteur s’attarde sur chacun des points grâce aux vies très variées des différents protagonistes. Grâce à son univers imaginaire, l’auteur pose les bases de réflexions terre à terre. L’invention sert ici les mots et les messages, et non uniquement le rêve et l’évasion.

Même si la violence englobe l’aventure, l’esprit des héros et leur sagacité redonnent espoir, insufflent la lumière dans ce monde terrifiant, au passé encore plus terrible, à l’image de génocides et de meurtres en série.

Les personnages

Chacun des personnages se veut empreint d’une énergie belle, d’un message tenace, d’un souffle d’espérance. Ils avancent, enchaînent les erreurs mais apprennent de leurs échecs. Le lecteur s’attache à eux car l’auteur prend le temps de les décrire, de les rendre vivants. Leurs doutes et questionnements nous touchent, tout comme leur force et combattivité.

Lu-Han interroge, notamment à cause de toute l’atmosphère mystique qui l’entoure. Son évolution marquante et sa force imbibent le récit. Tous les autres personnages luttent pour sa cause, luttent avec elle, même à des lieues de distance. Animés par cet objectif commun, ils se dépassent, affrontent leur peur et se libèrent de leurs doutes.

Un univers vaste et riche

L’univers du roman se dévoile peu à peu, créature après créature, tradition après tradition, peuple après peuple. Chaque personnage apporte avec lui son lot de découvertes, ses descriptions d’un lieu, d’une plante, d’une culture ou d’un langage. Tous ensemble, ils amènent l’univers de Les chroniques de Lu-Hanà se complexifier, à se densifier.

A la fois sombre et brillant, cet univers renferme des monstres avides de sang et des êtres bénis par la lumière. Le lecteur est horrifié par endroits, ensorcelé par d’autres.

Le prologue du roman le laisse aisément percevoir : l’auteur a créé un monde dense, au passé aussi chargé que celui de notre civilisation. Ce premier tome nous aide à entr’apercevoir des éléments, à toucher ce qui a forgé cet univers vaste. Les héros restent ceux qui dynamisent le récit, qui nous donnent également les clés de la découverte de ce monde riche. La lecture n’en est pas pour autant lourde. Au contraire, elle est fluide, marquée par une atmosphère guerrière qui pulse tambour battant.

De la fantaisie qui vaut le détour

Les chroniques de Lu-Han vaut la peine qu’on s’y attarde, autant pour son univers que ses personnages, que pour son intrigue forte et sa belle plume. D’autant plus que le roman est auto-édité, sous la bonne garde de Librinova qui a cru en son auteur et en son imagination fertile.

Les chroniques de Lu-Han plaira à un public large, même si les guerres et les violences marquent certains passages obligatoires. De la romance, de l’enquête, du paranormal, de l’aventure et du complot pour une histoire qui promet une suite aussi mouvementée.

Un message anti-religieux et d’unicité, un message de paix et de justice, un message d’amour et de bienveillance. Une belle histoire de vie, en somme.

Note : 16/20

La chronique vous a donné envie de lire le roman ? Cliquez ici https://bit.ly/3a80W0q pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.