mars 5, 2021

Sweeney Todd – Le Diabolique Barbier de Fleet Street

todd

Titre Original: Sweeney Todd – The Demon Barber of Fleet Street

De : Tim Burton

Avec Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Alan Rickman, Timothy Spall

Année: 2008

Pays: Etats-Unis

Genre: Musical

Résumé:

Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s’évade et regagne Londres avec une seule idée en tête : se venger de l’infâme Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, Lucy, et son bébé, Johanna. Adoptant le nom de Sweeney Todd, il reprend possession de son échoppe de barbier, située au-dessus de la boulangerie de Mme Nellie Lovett. Celle-ci l’informe que Lucy se donna la mort après avoir été violée par Turpin.
Lorsque son flamboyant rival Pirelli menace de le démasquer, Sweeney est contraint de l’égorger. L’astucieuse Mme Lovett vole à son secours : pour le débarrasser de l’encombrant cadavre, elle lui propose d’en faire de la chair à pâté, ce qui relancera du même coup ses propres affaires.
Sweeney découvre que Turpin a maintenant des visées sur Johanna, qu’il séquestre avec la complicité de son âme damnée, le Bailli Bamford. L’adolescente a attiré les regards d’un jeune marin, Anthony, celui-là même qui avait sauvé Sweeney lors de son évasion. Amoureux fou de la jeune innocente, Anthony se promet de l’épouser après l’avoir arrachée à Turpin.
Pendant ce temps, le quartier de Fleet Street s’est entiché des « tartes » très spéciales de Mme Lovett, et celle-ci se prend à rêver d’une nouvelle vie, respectable et bourgeoise, avec Sweeney pour époux et Toby, l’ancien assistant de Pirelli, comme fils adoptif. Mais Sweeney est bien décidé à mener à terme sa vengeance, quel qu’en soit le coût…

Avis:

Au risque d’en choquer plus d’un, je considère ce film comme le meilleur de Tim Burton, comme son chef-d’œuvre. « Sweeney Todd » est un film que j’adore, je le connais par cœur et à chaque fois que je le regarde, c’est tout le temps avec un immense plaisir, je n’arrive pas à m’en lasser.

depp-cohen-sweeney-todd_1223499536

Benjamin Barker, un barbier de Londres est envoyé au bagne à vie. Son crime, sa femme, trop belle et convoitée par l’impitoyable juge Turpin.

Pendant quinze longues années, Benjamin s’enferme dans la haine et la vengeance et quand il réussit à s’évader, il revient à Londres pour tuer le juge.

Une fois dans la ville, il revient à son ancienne adresse. C’est là que vit Miss Lovett, qui y tient la tourterie la plus infâme de la ville. Mrs Lovett reconnais Benjamin, elle apprend ce qui est arrivé à sa femme et surtout à sa fille, que Turpin a désormais adoptée.

Ensemble ils vont devenir un redoutable et improbable couple d’assassins et ensemble ils vont essayer de venger Benjamin qui désormais s’appelle Sweeney Todd.

Macabre, sanglant, Burtonien dans les moindres détails, improbable, inventif, créatif, esthétique, original, décalé, un poil kitsch pour le sang et un bijou jouissif sont autant de mots qui me viennent à l’esprit pour parler de cette merveille horrifique !!!

2008, c’est l’année où Mr Burton décide de poser sa caméra dans l’Angleterre Victorien pour ce que je considère comme son film le plus risqué, le plus ambitieux et son plus abouti.

Conte macabre sous forme de comédie musicale, Burton nous offre-là du grand art. Son film est génial et incroyable à la fois, il est aussi beau qu’il est glauque, macabre et presque écœurant. C’est dans un souci d’esthétisme absolu que le réalisateur va alors nous chanter cette histoire de vengeance hors du commun et par la même occasion nous offrir l’une des comédies musicales les plus déjantées et mystiques que j’ai pu voir.

Le début du film peut en perturber plus d’un, car ça chante beaucoup, mais comme l’ambiance est là et que c’est bon, on se laisse prendre au jeu pour finalement être complètement conquit.

Burton prend son temps pour nous conter cette histoire, pour installer son ambiance. Une ambiance sombre et terrible dans un Londres visuellement épatant, poisseux, crado, inquiétant, c’est une magnifique histoire à regarder.

L’histoire est forte et triste, le scénario impeccablement écrit. Les aventures morbides et sanglantes du barbier et de sa complice se suivent avec un plaisir non dissimulé. Tim Burton maîtrise son film à la perfection, passant de scènes sanglantes à des numéros musicaux d’une belle virtuosité. J’en reste bouche bée à chaque fois. A noter que pour ce film Tim Burton n’a pas fait appel à son ami de toujours Danny Elfman pour composer la BO du film et c’est Stephen Sondheim qui s’y colle et le compositeur qui a travaillé sur « West Side Story » ou « Dick Tracy » fait des merveilles.

Les chansons sont belles, musicalement parfaites, noires au possible et pourtant profondes, sensibles et intelligentes. Elles sont excessivement bien mises en scène et diablement interprétées par des acteurs au top de leurs formes.

Les acteurs sont époustouflants tous autant qu’ils sont, même le plus petit second rôle est superbement incarné. Johnny Depp et Helena Bonham-Carter font un couple génial à l’écran. Déjanté et impitoyable, drôle aussi, il y a un sacré humour noir dans ce film.

hppp2-10f210d

Johnny Depp tient là l’un de ses meilleurs rôles, le comédien est possédé par le personnage et en plus d’être un excellent acteur, c’est aussi un très bon chanteur. Helena Bonham-Carter est dans un sens la touche de fraicheur du film, la bonne humeur. L’actrice est merveille, belle, captivante, on tombe peu à peu amoureux de Mrs Lovett. Le machiavélique Alan Rickman est tout simplement parfait dans la peau du juge. C’est avec le charisme et le talent qu’on lui connait qu’on va prendre plaisir à le détester. Idem pour le grand Timothy Spall, qui est simplement terrible dans ce film. Pour le côté improbable du casting, il faut compter sur l’excellent Sacha Baron Cohen dans un petit rôle et pourtant très marquant.

Ce film fut l’un de mes classiques instantanés dans la superbe filmographie d’un réalisateur qui n’a plus rien à prouver.

« Sweeney Todd« , ce diabolique barbier de Fleet Street est donc un beau chef-d’œuvre signé d’une main de maître. Chapeau Mr Burton pour ce cadeau cinématographique magique.

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

TrasherNote de Trasher: 15/20 Graphiquement superbe, mais beaucoup trop de chants

ServalNote de Serval: 09/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.