Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; VipersVideoQuicktags has a deprecated constructor in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-content/plugins/vipers-video-quicktags/vipers-video-quicktags.php on line 31

Notice: Constant WP_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 93

Notice: Constant WP_MAX_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 94
L'Envol du Mogaï - Krystine Saint Thomas - Lavisqteam.fr
septembre 21, 2021

L’Envol du Mogaï – Krystine Saint Thomas

Auteure : Krystine Saint Thomas

Editeur : Encre Rouge

Genre : Fantasy

Résumé :

Gabrielle et Mogaï communiquent par le biais d’une pensée puissante. Ils sont en parfaite harmonie et ne se sont pourtant jamais vus. Elle vit sur Terre. Il est né sur Arkalia, planète dévastée par un conflit meurtrier. Prince déchu, anéanti par la folie, Mogaï part retrouver Gabrielle, dans l’espoir qu’elle puisse le guérir. Gabrielle ignore encore que la guerre, la mort, l’oubli, les feront se rencontrer sur un champ de bataille.

Près d’eux, parfois même sans le savoir, leurs amis œuvrent à leur union : DaShï, l’ami fidèle, Shëiba, l’indomptable guerrière, Éolia, la petite aveugle au pouvoir naissant. Parviendront-ils à les réunir malgré les menaces et le danger qui les guette ? Mogaï saura-t-il dompter le fleuve furieux qui le ravage ? Gabrielle saura-t-elle apprivoiser son passé et découvrir sa vérité ?

Mais, par-dessus tout, le Mogaï, enfin libéré, prendra-t-il son envol ?

Avis :

L’envol du Mogaï nous plonge dans un rêve éveillé, empli de races inconnues, d’univers originaux et de personnages attachants. Dès le prologue troublant, le lecteur est subjugué et intrigué par les caractéristiques novatrices du récit. Les souffrances, les peines et les combats des héros nous percutent de plein fouet, tout comme les lumières, voiles luminescents et autres ormes floues qui transitent sous la Voûte, l’un des lieux les plus importants de l’histoire.

Un univers insaisissable

Entre poésie et récit onirique, l’intrigue s’aventure sur des territoires finalement peu explorés par ce genre de littérature, et c’est tant mieux ! L’envol du Mogaï apporte un souffle nouveau, un imaginaire débordant et revigorant qui, même s’il reste dans une ligne directrice classique dans sa finalité de l’intrigue principale, explore de nouveaux horizons. Un risque qui paye et qui fait plaisir ! On le dit souvent, quoique, mais nos auteurs ont réellement du talent et il serait temps de les mettre en avant !

Dans cet ouvrage, nous naviguons entre notre Terre, à une époque contemporaine, et une autre planète, où des femmes félines, des Penseurs et des peuples atypiques se croisent. Mélange savant entre fantaisie, fantastique, science-fiction et science-fantasy, l’histoire ouvre de nombreuses portes et ne cesse d’étonner par ses directions et partis pris.

Tout ce qui entoure la Voûte invite au rêve, et à la douceur. Le lecteur se pose des questions sur sa construction, son utilisation et son essence même. Même si l’auteure explique succinctement à quoi sert cet endroit magique, le mystère reste entier sur cette matière extraterrestre étrange qui peut protéger une planète comme la ruiner. Qui peut également détruire un être comme le sauver. Nos questions sans réponses n’entravent pas la lecture, au contraire elles laissent planer une atmosphère déroutante tout le long des chapitres.

Des héros singuliers

Très rapidement, les deux héros principaux se dévoilent. Ils communiquent entre eux, alors qu’une myriade d’années-lumière les sépare. A la fois intrinsèquement liés et physiquement très éloignés, ils se comprennent, se complètent et s’acceptent tels qu’ils sont, ce qui n’est pas le cas de tous ceux qui les entourent. L’un ravagé par la folie, due à un passé douloureux, l’autre détruite par un enfermement et un acharnement médicalisé, soutenu par une sœur ingrate et avide d’argent, les deux protagonistes, au début du récit, ne montrent clairement pas leurs meilleurs côtés.

Au fil de l’histoire, ils évoluent, se transcendent, se pardonnent et grandissent. Le roman apporte des messages d’espoir, de rédemption et de pardon intéressants. Les deux héros traversent de nombreuses épreuves, sur la forme d’une quête initiatique qui les aide à se retrouver, dans tous les sens du terme.

Des personnages secondaires attachants

Bien qu’ils arrivent plus tard dans le récit, des personnages secondaires à la personnalité forte entrent en scène. Leurs passages brisent le rythme du départ, partagé entre les deux héros principaux, et ce n’est pas plus mal. L’histoire reprend du souffle et se voit teintée d’humour, notamment grâce aux échanges entre une femme impitoyable, un fan des ovnis et une intelligence artificielle rebelle.

Plus tard encore, de nouveaux personnages apparaissent. Le lecteur appréciera ce renouvellement, qui n’amène pas trop de personnages pour que l’aventure devienne difficile ou incompréhensible à suivre. Ces ajouts enrichissent l’univers et l’histoire, les complexifient et les étoffent. On découvre des peuples, tribus et spécificités variés, qui nous aident à mieux comprendre, et découvrir la diversité de la planète. L’auteure ne nous abreuve pas d’explications lourdes sur les lois, les peuplades ou les espèces. Celles-ci viennent au fur et à mesure que les évènements le nécessitent, sans encombrer une lecture qui reste fluide.

Les caractères bien particuliers des nouvelles personnalités nous aident à reconnaître chaque personnage essentiel. Ils ne se ressemblent pas et nous marquent tous, chacun à leur manière. La lecture terminée, on ne les oublie pas.

De la politique et un méchant

Le récit tourne autour d’intrigues politiques, sans que cela ne soit ennuyeux, même si les finalités n’étonnent pas vraiment. Cependant, le méchant de l’histoire n’apparaît pas très charismatique et reste inintéressant. Peu présent et peu mis en valeur, le lecteur l’oublie la plupart du temps. Heureusement, ses sous-fifres amènent de la diversité, de la réflexion et des questionnements poignants.

Les derniers chapitres s’essoufflent quelque peu par une abondance d’actions, de combats, mais la fin belle et émouvante nous ravit, nous faisant mettre de côté ces quelques désagréments.

De l’esprit

La question de l’esprit reste centrale, comme celle de la communication (par le chant, les mots ou la voix) ; l’ennemi craint ceux qui peuvent agir par ce biais, et ainsi contacter tous les autres. L’auteure nous offre ainsi une allégorie intéressante sur le libre-arbitre, le pouvoir du partage et les possibilités infinies d’un monde connecté. L’envol du Mogaï en garde ses plus beaux attraits et nous gonfle d’espoir.

L’envol du Mogaï vous ravira par son univers touchant et poétique, ses personnages complexes qui nous ressemblent, et son histoire lumineuse et positive, sur une planète où l’esprit constitue un élément crucial. Voyagez aux côtés de Penseurs incroyables, et partagez leurs pérégrinations les plus sombres, comme les plus colorées. Evadez-vous et rêvez d’un avenir radieux sous la Voûte !

Note : 18/20

Cette chronique vous a donné envie de lire le roman ? Cliquez ici https://bit.ly/3p9dJox pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.