avril 15, 2021

Albator, Corsaire de l’Espace

Albator-Corsaire-de-l-Espace-Affiche-France

Titre Original: Space Pirate Captain Harlock

De : Shinji Aramaki

Avec les voix de Shun Oguri, Haruma Miura, Yû Aoi, Arata Furuta

Année : 2013

Pays : Japon

Genre : Animation

Résumé :

2977. Albator, capitaine du vaisseau Arcadia, est un corsaire de l’espace. Il est condamné à mort, mais reste insaisissable.  Le jeune Yama, envoyé pour l’assassiner, s’infiltre dans l’Arcadia, alors qu’Albator décide d’entrer en guerre contre la Coalition Gaia afin de défendre sa planète d’origine, la Terre.

Avis :

Attendu comme le grand retour du héros de l’enfance de beaucoup de personnes, « Albator » arrive enfin sur nos écrans et c’est un bon cadeau Noel.

Ce film sur « Albator » est un excellent moment de cinéma, un bon space opéra, on en prend plein la vue, on s’évade et on retrouve ce qu’on aimait dans nos souvenirs de ce héros mythique.

362783-albator-corsaire-de-l-espace-620x0-2

Voilà cent ans que les humains, après avoir peuplés l’univers et que chaque colonie commençait à mourir, ont voulus revenir sur Terre. Mais notre planète n’aurait pas pu accueillir tout le monde. Alors il y eut une guerre que la coalition Gaia a fini par gagner. Les humains exilés n’auront jamais le droit de revenir sur la Terre et la planète est devenue un sanctuaire inviolable, très bien gardé par la coalition. Un homme défia l’autorité, devenu une légende de l’espace et il aurait plus de cent ans. Cet homme s’appelle Albator, capitaine de L’Arcadia sorte d’immense vaisseau fantôme de l’espace.

Albator n’a jamais admis qu’on ne puisse pas retourner sur la Terre et il a un plan qui devrait permettre de remettre les choses à leur place.

Le jeune Yama est envoyé pour infiltrer l’Arcadia, déjouer les plans de son capitaine et enfin le tuer pour que la coalition puisse être débarrassée du problème Albator. Cette dernière mission pour le vaisseau Arcadia va alors être à très haut risque et le capitaine et son équipage sont près à tous les sacrifices pour qu’enfin la vérité et la paix soient dévoilées et maintenues.

Ce nouveau film sur le célèbre capitaine corsaire revient sur les origines du space opéra de notre enfance ou adolescence. Il va nous présenter le début du dessin animé et c’est un plaisir de revoir notre héros reprendre vie sur le grand écran. J’adorais le dessin animé quand j’étais gosse, même si j’avoue en avoir que peu de souvenirs, mais à l’annonce de ce film j’étais très impatient de le voir et je n’ai pas boudé mon plaisir.

Ce nouvel « Albator » est un petit bijou d’animation à la photographie et à l’ambiance tout simplement époustouflantes ! Le film évolue dans une ambiance assez rétro tout en étant très actuel. L’animation est impeccable, grandiose même ! Les images sont magnifiques, les scènes dans l’espace sont magiques, l’Arcadia qui sort de son espèce de fumée noire m’en donnait des frissons à chaque fois tant c’est beau et bon. Les combats sont impressionnants, les ralentis magnifiques, pour une fois qu’un réalisateur arrive à bien nous les maîtriser et qu’ils servent à quelque chose. Par contre, au niveau de la 3D, je n’ai pas vraiment l’impression qu’elle sert à grand-chose. Peut-être un peu de profondeur, mais ça s’arrête là.

J’ai adoré retrouver l’univers d’Albator, j’ai adoré repartir dans l’espace et vivre cette aventure a côté du capitaine, même si j’avoue que j’en aurais bien aimé un peu plus, mais bon je chipote, car la qualité du film est là, l’ambiance est là et j’ai passé un très bon moment.

L’histoire est bonne, même si j’avoue que plusieurs points du film auraient pu être plus clairs, mais j’y ai plus que trouvé mon compte. Le scénario est profond, bien écrit, crédible, les rebondissements sont très bons. Le film passe vite et l’histoire n’arrête pas une seconde. Je suis conquis par la tournure que prend l’histoire. Plusieurs passages m’ont rappelés des moments du dessin animé de mon enfance alors que d’autres, surement oubliés avec les années, m’étaient complètement inédits, ce qui donnait une sensation découverte sans que s’en soit vraiment une.

La musique est tout aussi grandiose que le film. Elle embellit chaque plan et chaque personnage c’est vraiment bien et puis c’est très beau à écouter.

En parlant des personnages, ils sont tous très bien. Chacun apporte sa pierre à l’édifice. Ils sont drôles et sympathiques, alors touchants, car plein d’espoir en une vie meilleure. Yama est très bien et l’on s’attache à lui. On comprend bien sa remise en question et la fin est géniale, mais si on la voit venir.

20628863.jpg-rx_640_256-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Quant au capitaine Albator, c’est surement le héros le plus classe de l’année. Imposant et charismatique, quand il parle on se tait et on écoute. Il parle peu, entretient le mystère et c’est excellent. Par contre, ce qui m’a surpris c’est que je me rappelais d’un personnage plus cool dans mon enfance. Ça m’a surpris, mais je m’y suis vite habitué devant le charisme de ce capitaine.

Voilà c’est donc un beau cadeau de Noel qu’on nous a offert cette année pour terminer notre année de cinéma. J’espère avoir une suite ce serait vraiment cool, car embarquer à bord de l’Arcadia avec un tel capitaine ça ne se refuse pas !

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.