janvier 19, 2021

Moloch Saison 1

D’Après une Idée de : Arnaud Malherbe

Avec Olivier Gourmet, Marine Vacth, Arnaud Valois, Marc Zinga

Pays : France

Nombre d’Episodes : 6

Genre : Thriller

Résumé :

Dans une ville de bord de mer industrielle et labyrinthique, des inconnus s’enflamment brutalement, sans raison. Suicides ? Meurtres ? Phénomènes surnaturels ? Pour le découvrir, Louise, une jeune journaliste, et Gabriel, un psychiatre, vont mener l’enquête.

Avis :

Journaliste, au milieu des années 2000, Arnaud Malherbe décide de passer à autre chose et de se laisser tenter par le cinéma. Pour cela, il s’inscrit à la Fémis et suit des cours de scénario. Très vite, Arnaud Malherbe se met alors à écrire pour la télévision, le cinéma ou encore la bande-dessinée. En 2007, Arnaud Malherbe passe à la réalisation avec un court-métrage qui obtiendra le Grand Prix du festival du film Fantastique de Gérardmer. Du court-métrage à la télévision, il n’y a qu’un pas pour Arnaud Malherbe qui très vite réalise un premier téléfilm, puis il va créer sa première série, « Chefs« , série portée par Clovis Cornillac et dont Arnaud Malherbe s’occupera aussi de la réalisation.

Quatre ans après l’arrêt de « Chefs« , et quelques mois avant de retrouver Arnaud Malherbe au cinéma avec son premier film « Ogre« , voici qu’arrive sur Arte une mini-série en six épisodes d’une cinquantaine de minutes. Pour cette nouvelle série, Arnaud Malherbe s’éloigne des cuisines parisiennes et revient à ses premiers amours, le cinéma fantastique. Entre série policière et série fantastique, avec « Moloch« , Arnaud Malherbe n’a pas choisi et il a bien su conjuguer les deux afin de piquer sans cesse notre intérêt. Originale et intrigante donc, ainsi, on suit une journaliste, un psy et un flic qui enquêtent sur des cas de combustion spontanée.

Dans une ville en bord de mer, un jeune homme s’enflamme brutalement au milieu d’une gare. Que s’est-il passé ? Suicide ? Sentence divine ? Meurtre ? Et si c’est un meurtre, comment le meurtrier a-t-il procédé ? Louise, alors stagiaire dans un journal, sent que cette affaire va être bien plus complexe et sombre qu’elle en a l’air et alors que personne ne voit un sujet, Louise va enquêter et ce qu’elle va découvrir est à peine croyable.

Envie d’une petite série intrigante ? Alors pourquoi ne pas vous laissez tenter par la nouvelle série d’Arnaud Malherbe. À la fois originale et prenante, sachant tenir son mystère et osant s’aventurer sur des sentiers dont on n’a pas vraiment l’habitude d’emprunter, « Moloch » est une bonne petite série qui s’impose au fur et à mesure que son intrigue se dévoile et ses cadavres flambés s’enchaînent.

Écrite et réalisée par Arnaud Malherbe, « Moloch » tient donc une intrigue bien mystérieuse. Imaginez des gens qui s’enflamment d’un coup, et que derrière ceci, quelqu’un est aux commandes. Ne serait-ce que cette idée, « Moloch » se fait intéressante et ce qui est bon avec la série, c’est qu’elle va jouer aisément avec son mystère, au point qu’elle pourrait créer une obsession. Comment, pourquoi, qui, sont des propos qui nous parcourent au fil de ces six épisodes très bien menés. Sur son fil rouge, sur son enquête, Arnaud Malherbe tient très bien son idée et surtout, il arrive à éviter les facilités scénaristiques, ou encore les clichés. La série ira même jusqu’à un final assez beau, très différent de ceux à quoi on pouvait s’attendre. Un final qui peut garder une forme de mystère et qui dégage en même temps beaucoup de poésie, ce qui est tout à fait appréciable et ajoute un peu plus de cachet à la série. Franchement, ça fait du bien de ne pas forcément avoir toutes les réponses et de laisser jouer un peu l’imaginaire.

Après, si l’intrigue en elle-même tient bien, il faut aussi dire qu’elle a parfois des aspects un peu plus « laborieux », comme par exemple, le trop de personnages. Même si ça reste intéressant sur plus d’un point, parfois, avec certains d’entre eux, on a du mal à voir où la série veut nous emmener et ce qu’elle veut dire de ses personnages.

Et quand on parle des personnages, même si la série a une tendance à trop en avoir, on peut dire qu’Arnaud Malherbe s’est bien entouré, et surtout, surplus mis à part, ses acteurs trouvent de bons rôles. On retiendra principalement Marine Vacth en journaliste impliquée, Olivier Gourmet, parce qu’il n’a besoin que d’être à l’écran pour en imposer, Arnaud Valois en flic un peu trop investi.

Arnaud Malherbe livre aussi avec « Moloch » une série qui fait son petit effet. Dotée d’une ambiance mystérieuse qui fait la part belle au suspens, Arnaud Malherbe joue très bien avec les codes de la série policière et la série fantastique, lorgnant même vers le surnaturel. On notera aussi que le rythme est très bien tenu. S’aventurant sur quelque chose d’assez lent, Arnaud Malherbe va mettre en place pas mal de pièces qui vont peu à peu prendre sens. Il ne serait pas surprenant que le réalisateur distille beaucoup d’indices et comme sa série se regarde avec intérêt et plaisir, on se verrait bien d’ici quelque temps s’y replonger afin de vérifier cette théorie. On regrettera toutefois un manque d’émotion, car si l’enquête est bonne et la série donne en permanence l’envie d’aller plus loin, si la résolution est intéressante, « Moloch » manque quelque peu d’émotion, dans le sens où l’on ne craint jamais pour ses personnages principaux, tout comme, malgré un développement de personnages assez prononcé pour l’un d’être eux, on est assez peu touché finalement.

« Moloch » est donc dans son ensemble une bonne série que nous offre là Arnaud Malherbe. Certes, la série a ses défauts et ses éléments qui auraient pu être plus prononcés, mais au final, ce qu’il faut voir, c’est que ces six épisodes nous tiennent en intrigue et arrivent à savoureusement garder leur mystère. Arnaud Malherbe livre une série qui a son cachet, qui sait prendre son temps et qui fait des choix osés, et rien que pour ça, on attend désormais avec beaucoup de curiosité l’arrivée d’Arnaud Malherbe sur les écrans de cinéma avec « Ogre« , qui comme son titre l’indique, poussera encore Malherbe dans du fantastique.

Note : 14/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.