décembre 4, 2020

Broken Arrow

De : John Woo

Avec John Travolta, Christian Slater, Delroy Lindo, Frank Whaley

Année: 1996

Pays: Etats-Unis

Genre: Action

Résumé:

Le capitaine Riley Hale, pilote d’essai dans l’armée américaine, est en fervente admiration devant le major Vic Deakins, avec lequel il fait équipe. Sa ferveur est stoppée net le jour ou, en mission ultrasecrète à bord d’un bombardier furtif B-3 qui transporte deux missiles à ogives nucléaires opérationnels, Deakins le menace d’un pistolet et l’ejecte de l’appareil a la limite de l’Utah et de l’Arizona.

Avis:

Immense réalisateur Hongkongais, John Woo est de ces cinéastes qu’on ne présente plus. Ayant réalisé dans les années 80 de grands films qui sont pour beaucoup devenus cultes et indémodables, John Woo va se laisser tenter par une aventure américaine. Cette dernière durera une dizaine d’années, durant lesquelles là encore le réalisateur frappera très fort, enfin du moins en ses débuts avec des films comme le cultissime « Volte/Face« , « Chasse à l’homme » ou encore le film dont on va parler aujourd’hui, « Broken Arrow« .

Dans les films qui ont terriblement compté dans mon adolescence et ma découverte du cinéma, il y a deux films de John Woo, « Volte/Face » et « Broken Arrow« . Énorme plaisir qui ne cesse depuis, « Broken Arrow » est un concentré d’action qui n’a absolument rien perdu de sa superbe. Franchement, entre le charisme fou de Travolta, la pêche de Slater, la mise en scène percutante de John Woo et la BO démente de Hans Zimmer, « Broken Arrow » a beau avoir plus de vingt ans, il demeure toujours un énorme plaisir. Ca flingue à tout-va, c’est totalement improbable, c’est souvent abusé, mais on adore et pire encore, on en redemande !

Le capitaine Riley Hale et le Major Vic Deakins sont pilotes de l’US Air Force. Les deux hommes sont amis et presque inséparables, mais cette amitié va être brisée lors d’une mission à bord d’un bombardier furtif qui transporte deux têtes nucléaires car le Major se met en tête de les voler. Éjecté de l’appareil, Hale va alors tout mettre en œuvre pour retrouver son meilleur ennemi et arrêter ses plans diaboliques.

Il y a des films dont on ne se lasse pas. Des films dont on peut même dire qu’on perd un peu toute objectivité tant ces derniers ont compté un jour ou l’autre et clairement, « Broken Arrow » de John Woo fait partie de ceux-là.

Oui, je parle de perdre un peu d’objectivité, car il est vrai que si l’on regarde le scénario de « Broken Arrow« , le film parait surréaliste et il ne tient pas vraiment debout. Franchement, entre ce plan improbable, cette amitié brisée, et la chance folle de ses personnages, l’ensemble est bien trop facile et cliché. Et pourtant, « Broken Arrow » est un film qui fonctionne à 200 %. « Broken Arrow » est une excellente série B qui sent si bon les années 90. « Broken Arrow« , c’est le film d’action cool par excellence. C’est le film qui fait les bons choix, entre ses personnages qui débordent de charisme, ses répliques cultes, et bien entendu ses acteurs qu’on adore dans la peau de ces personnages. Il y a une bonne humeur et une naïveté qui s’échappent de ce cinéma qui fait énormément de bien et l’on aimerait voir des films comme ça bien plus souvent.

Avec ce deuxième film made in USA, on peut aisément dire que John Woo s’éclate, et pour cela, il nous sort l’artillerie lourde. « Broken Arrow« , c’est un concentré d’action qui une fois commencé (c’est-à-dire à peu près dès le générique d’ouverture), le film ne s’arrête jamais. Le rythme est dingue et John Woo tient la barre sans faiblir. Mieux encore, le réalisateur renouvelle l’action de son film, profitant de tout ce qui lui tombe sous la main, fusillades, courses poursuites, bastons, explosions, gunfights… Bref, le spectacle est là, il est tendu, et même si parfois, il faut bien l’avouer, l’ensemble a quelque peu vieilli, « Broken Arrow » reste un génial et terrible divertissement. Un divertissement qui est aussi marqué au fer par l’une des BO de Hans Zimmer les plus cools que le compositeur américain ait pu faire. Elle offre tellement de classe et de style à ce film. Même si les acteurs et la mise en scène sont tops, « Broken Arrow » doit beaucoup à Hans Zimmer.

Si « Broken Arrow » est une série de seconds couteaux et rôles qu’on adore dans le cinéma américain, Delroy Lindo, Bob Gunton, Howie Long, Samantha Mathis, Vondie Curtis-Hall, ce film, c’est avant tout et surtout l’affrontement ultra classe entre John Travolta, génial en Major qui retourne sa veste et qui en fait des caisses, et Christian Slater parfait en jeune capitaine prêt à tout et n’importe quoi pour empêcher le pire.

Ce face-à-face entre Travolta et Slater est un pur plaisir. Avec « Broken Arrow« , John Woo signe là un excellent film d’action qui ne perd rien malgré les années qui passent. Action sur action, « Broken Arrow » tient sa ligne, ne faiblit à aucun moment et se pose comme un parfait divertissement du cinéma des années 90. Bref, comme je le disais plus haut, il y a des films dont on ne se lasse pas et qui restent dans nos cœurs et clairement « Broken Arrow » de John Woo fait partie de ceux-là.

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.