octobre 26, 2020

Dilemme Express

Fiche technique :

Création : Scott Houser

Illustrations : Trisha Romo, Stacey Silva, Denise Magdale, Autumn Netherton, Steve Steinaway, Chance Kubesh, Geoff Galt

Joueurs : 3 à 13

Durée : 30 à 90 min

Type/public : Ambiance / adulte

Age : 14 ans

Mécaniques : Pose de cartes, argumentation

Première parution : 2020

But du jeu :

Alignez des personnes le long d’une voie ferrée où elles risquent d’être écrasées par un trolley… Mais surtout, arrangez-vous pour que ce trolley se dirige vers l’autre voie !

Règles :

Le plateau est posé devant le joueur désigné pour être le Conducteur, les autres participants étant séparés en deux équipes. Ce plateau comporte un chemin de fer qui se sépare en deux, chacune des voies touchant le bord et étant attribuée à une équipe.

Pour chaque équipe, un joueur pioche 3 Cartes Innocent (plutôt positives comme une famille d’éléphants, les créateurs de Cyanide and Happiness, votre famille, Moïse menant son peuple à la liberté, etc), un autre 3 Cartes Coupable (plutôt négatives, comme Justin Bieber, les 196 plus riches du monde, un groupe de parents inquiets qui convaincra un jour le gouvernement d’interdire les jeux vidéo, votre patron, un flic corrompu sur le point de vous piéger pour meurtre, etc), et tous les autres 3 Cartes Modificateur. S’il y a moins de 3 personnes dans une équipe, c’est un même joueur qui piochera divers types de cartes.

Ensuite, chaque équipe révèle une Carte Innocent du paquet et la place devant sa voie, formant une continuité avec le chemin de fer. Puis ceux qui ont pioché des Cartes Innocent en jouent une après celle de la pioche, à la suite de leur voie. Ceux qui ont pioché des Cartes Coupable en jouent alors une après le chemin de fer de l’équipe adverse. Enfin, ceux qui ont des Cartes Modificateur en jouent une chacun, pointant vers n’importe quel personnage de n’importe quelle carte. Celles-ci peuvent être soit plutôt positives soit plutôt négatives et servent à influencer le Conducteur sur l’importance ou le dégré de méchanceté d’une personne quelconque présente sur les cartes (par exemple, celui-ci ne croit pas que les femmes soient des personnes à part entière, alors que celui-là n’est qu’un clone parmi 329 autres, ou ce dernier encore soutiendra un jour le jeu de nos rêves sur une plateforme de financement participatif).

Maintenant que les deux pistes sont complètes, le Conducteur va devoir en choisir une et écraser tous les personnages présents. Chaque équipe va donc argumenter pour qu’il choisisse l’autre. Une fois son choix établi, tous les membres de l’équipe écrabouillée vont récupérer un Jeton Mort. L’on défausse toutes les cartes, jouées et dans les mains de chacun, et le joueur suivant devient le nouveau Conducteur. Les autres se séparent en deux équipes, leurs membres piochant des Cartes Innocent, Coupable et Modificateur, etc.

La partie se poursuit jusqu’à ce que tout le monde ait été Conducteur. A l’issue de la dernière manche, le joueur totalisant le moins de Jetons Mort est le vainqueur !

Tout le monde a posé ses cartes. La première de chaque ligne vient de la pioche, la suivante est la Carte Innocent jouée par chaque équipe, et la dernière la Carte Coupable destinée à attirer les foudre de trolley fou. Qui le Conducteur va-t-il écraser ?

Avis :

Cyanide and Happiness est un collectif d’auteurs de comic strips sur internet, souvent irrévérencieux, à base d’humour noir. Au fil du temps ils ont diversifié leurs activités en proposant des courts métrages animés, et depuis quelques années, des jeux de société d’ambiance. Dilemme Express est leur second titre et fait référence au dilemme du trolley, localisé chez nous par Lucky Duck. Que vaut-il donc ?

Petite digression sur le fameux dilemme dont parle ce titre. Il s’agit d’une expérience de pensée à base de dilemmes moraux. La forme peut varier mais elle se présente globalement de cette façon : vous êtes aux commandes d’un trolley dont les freins ne répondent plus, si vous ne faites rien vous allez percuter une personne que vous appréciez. Vous avez la possibilité de changer l’aiguillage, mais vous rentrerez alors dans 5 personnes que vous ne connaissez pas. Que choisissez-vous ? Il n’y a évidemment aucune bonne ou mauvaise réponse.

Dilemme Express place donc chaque joueur dans le rôle du Conducteur, chacun leur tour, arrivant à ce croisement, et les autres joueurs vont créer les deux pistes de rails en espérant que celui-ci décide de les épargner. L’on retrouve le même style de jeu d’ambiance qu’un Blanc Manger Coco ou Limite Limite, à ceci près que contrairement à ses prédécesseurs, l’humour ne se veut pas sale et trash. Si le thème (le dilemme du trolley) rend le titre volontairement « violent », les choix proposés sont d’un meilleur goût que dans les deux titres sus-cités et le rendent plus attractifs pour ceux qui sont rebutés par ce genre d’humour pipi-caca.

Le matériel est plutôt simple : une feuille décorée servant de plateau de jeu, des jetons en cartons pour les morts et pour la variante Tom Trolley, et des cartes… Beaucoup de cartes ! Le tout est illustré selon le style de Cyanide and Happiness, donc plutôt simpliste mais tout de même joli. Les fans seront ravis ! La pléthore de personnages et de situations assure une rejouabilité conséquente et une grande variété de choix, et la présence de personnalités comme Hitler, Nosferatu, le groupe Nickelback, fera sourire. Aucun rail ne sera identique à un autre ! Et l’ajout des Modificateurs permet ce petit plus fourbe mais délicieux car même le plus angélique des bambins pourrait en réalité tenir notre famille en otage ! Ou à l’inverse être celui qui dans le futur détruira Skynet… Ces cartes participent donc à rendre le jeu plus interactif. Et l’ensemble des cartes comporte des références à la culture pop, culture geek, au financement participatif (en particulier la plateforme Kickstarter), et bien d’autres…

Ce titre a justement fait l’objet d’une campagne Kickstarter dans sa version anglaise, avec l’ajout d’un plateau recto verso cartonné, des figurines pour le trolley et Tom Trolley, de nombreuses cartes supplémentaires, ainsi qu’une mini extension pour Joking Hazard, l’autre jeu de Cyanide and Happiness. Autre jeu qui, contrairement à celui qui nous intéresse ici, n’a pas fait été localisé par Lucky Duck et a été traduit avec les pieds… Ce qui a grandement compliqué son arrivée sur notre sol dans une édition décente.

Un jeu d’ambiance dans la même veine que Blanc Manger Coco mais de meilleur goût, qui s’appuie sur un célèbre dilemme moral pour proposer un titre amusant et rempli de petits coups fourrés !

Note: 14,5/20

Par Flippy Who

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.