octobre 26, 2020

Palais Royal!

De : Valérie Lemercier

Avec Valérie Lemercier, Lambert Wilson, Catherine Deneuve, Michel Aumont

Année : 2005

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Une orthophoniste toute simple, mais mariée au fils cadet du roi, devient reine malgré elle à la mort du monarque… Et ça rigole pas tous les jours sous les couronnes… Ou alors si.

Avis :

Valérie Lemercier, comme beaucoup d’actrices et d’acteurs, s’est laissée attirer par l’idée de réaliser ses propres films et le cas Lemercier est assez particulier, puisque bien souvent, ses films fonctionnent plutôt bien, en tout cas en ce qui concerne, « Le derrière« , « Marie-Francine » et « Palais Royal !« , qui est clairement son film qui a le plus attiré, amenant plus de deux millions de spectateurs. Et pourtant, malgré cela, Valérie Lemercier se fait très souvent taper sur les doigts, se traînant des critiques plus que mitigées, pour ne pas dire assassines. Certes, parfois, c’est justifié (coucou « 100 % Cachemire« ) et d’autres fois, comme ce « Palais Royal !« , on ne comprend pas vraiment pourquoi.

« Palais Royal ! » est le troisième film de Valérie Lemercier en tant que réalisatrice. Six ans après « Le derrière« , Valérie Lemercier nous revenait avec l’un des succès surprise du box-office de l’année 2005. Pour ce film, Valérie Lemercier a décidé de nous plonger au cœur d’une famille royale pour en faire une caricature des plus drôles, mais aussi des plus intelligentes. « Palais Royal !« , sous ses airs de comédie quelque peu absurde, se révèle être un film qui s’amuse des défauts et des qualités d’une monarchie contemporaine et surtout, c’est avec ce film que Valérie Lemercier, avec ses parallèles et ses ressemblances, nous rappelle un destin, et elle le fait avec beaucoup d’intelligence.

Un immense drame vient d’arriver dans le royaume, le Roi André, aimé de tous ses sujets, vient de trouver tragiquement la mort dans un accident d’hélicoptère. Normalement, c’est son fils ainé, le Prince, qui aurait dû lui succéder, mais ce dernier étant célibataire, grâce à un vieux texte, la Reine Euginia arrive à mettre le frère d’Alban, le Prince Arnaud, sur le trône. Arnaud, qui n’était pas du tout préparé, est marié à Armelle, une orthophoniste. Et si le Prince, alors membre de la famille royale, n’était pas préparé, Armelle l’est encore moins, mais après une sombre découverte, la jeune Princesse va très bien apprendre comment ce milieu vit et réagit et elle va tirer tout à son avantage.

Pénétrez dans l’univers très fermé de la royauté, apprenez ses codes, sa bienséance, son paraître, et surtout, regardez ces coups tordus, ces coups bas, ces tromperies, et autres trahisons. Là, derrière les sourires, derrière les poignées de mains et le respect, se cache un monde faux, sournois, intéressé. Un monde d’images et de manipulations où tous les coups sont permis. Avec « Palais Royal !« , Valérie Lemercier a décidé de nous emmener au plus près de tout ceci et d’en faire une caricature des plus jouissives, mais aussi des plus intelligentes, car derrière ses allures, « Palais Royal ! » est un film qui a du fond, ce qui n’est pas pour déplaire.

Si l’on survole le film de Valérie Lemercier, il est vrai que l’histoire de cette Princesse Armelle, qu’on pourrait appeler la Princesse du cœur, n’est pas sans rappeler l’histoire de Lady Diana. Une Princesse qui n’est pas une habituée de ces us et coutumes. Une Princesse trompée et qui va apprendre à passer au-dessus. Une Princesse qui va être adorée de son peuple et au-delà de ses frontières. Une Princesse qui va mettre dans l’embarras la famille Royale et notamment la Reine. Et enfin, une Princesse au destin tragique, fauchée dans des circonstances qu’on dira étranges… Bref, comment ne pas faire un parallèle ? Le lien est amusant et touchant, et surtout, c’est subtil, puisque à aucun moment, Valérie Lemercier ne se laisse emporter dans un jugement ou une dénonciation. Non, elle fait tout de manière très nuancée et c’est assez terrible.

Le scénario, dans cette conquête de popularité hypercritique et vengeresse, nous offre de beaux gags, des situations aussi absurdes que drôles, même s’il faut toutefois préciser que la première partie du film, là où Princesse Armelle est maladroite, est parfois un peu lourde. Heureusement, Valérie Lemercier fluidifie le tout par la suite. Mais finalement, ce n’est pas là que le film est le plus intéressant. Non, ce qui rend « Palais Royal ! » sympathique, c’est tout ce qui est fait autour de l’image, du paraître. Sous ses airs de comédie, Valérie Lemercier livre un film critique, et presque cynique sur la quête de popularité et comment on peut gagner des cœurs. Il y a un certain machiavélisme qui s’échappe de cette histoire et entre caricature, calcul et spontanéité, cette critique se fait royale. Le tout est souvent poussé, on rit (jaune parfois), on y trouve beaucoup d’humour noir, les petits coups en douce, les sourires et les répliques bien placées qui font mal et qui déstabilisent la couronne. Valérie Lemercier s’amuse avec son sujet en or et elle n’épargne personne, allant même jusqu’à se moquer des complotistes. « Palais Royal ! » est vraiment un film intelligent à plus d’un titre. D’ailleurs, c’est assez génial de redécouvrir le film, car à chaque visionnage, on découvre des subtilités qu’on n’avait pas forcément vu ou entendu les fois d’avant.

Pour ce bon délire, Valérie Lemercier s’est donnée le très bon rôle, puisqu’en plus de réaliser le film, c’est elle qui incarne avec délice la Princesse Armelle et si, comme je le disais, le début du film est un peu lourd, Lemercier en faisant clairement de trop, une fois trompée, une fois l’envie d’une vengeance, elle devient géniale d’hypocrisie. Pour l’accompagner, il faut mentionner Catherine Deneuve, géniale en Reine Eugénia, Reine un brin cruelle, tirée à quatre épingles et absolument divine elle aussi d’hypocrisie. Lambert Wilson et Michel Vuillermoz en Princes sont très bons. Michel Aumont est tripant et Mathilde Seigner en Camilla du royaume est vraiment drôle. On apprécie vraiment de voir tout ce petit monde se tirer dans les pattes.

Ce « Palais Royal ! » est bien plus intelligent qu’il n’en a l’air. Valérie Lemercier nous livre là un film aussi drôle qu’acide, un film qui s’amuse, qui nous amuse et qui n’hésite pas avec le portrait qu’il dresse. Un portrait presque trash, dissimulé derrière des couronnes, des robes de soirée et des sourires, génialement hypercritique. Bref, « Palais Royal !« , ce n’est ni plus ni moins que le meilleur film de sa réalisatrice.

Note : 14/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.