septembre 28, 2020

Mr. Hobbs Prend des Vacances

Titre Original : Mr. Hobbs Takes a Vacation

De: Henry Koster

Avec James Stewart, Maureen O’Hara, Fabian Forte, Lauri Peters

Année : 1962

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie

Résumé :

Une famille part se reposer au bord de la mer.

Avis :

Réalisateur allemand qui s’est expatrié aux Etats-Unis, Henry Koster est l’un de ces réalisateurs que je connais bien plus de nom et de réputation que de par sa filmographie. Ma culture de sa filmographie se limite à un seul et unique film, mais un film merveilleux, magique, qui a tout du chef d’œuvre. Ce film, c’est « Harvey« , film où James Stewart y voit un lapin géant à ses côtés. Depuis que j’ai découvert ce film, l’idée de découvrir d’autres films de Henry Koster était bien présente.

Comme j’ai découvert le cinéma de Henry Koster en compagnie de James Stewart, un acteur que j’admire énormément, j’ai eu l’idée de m’arrêter sur un nouveau film du duo, puisque Koster a dirigé plusieurs fois l’acteur. Puis dans ma DVDthèque, j’avais ce « Mr. Hoobs prend des vacances » qui traînait depuis un petit bout de temps. Avec ce film, Henry Koster signe là une gentille comédie familiale. Une comédie qui réserve bien des agitations à ses personnages et plus particulièrement à ce pauvre Mr. Hobbs. Mais cette comédie, si elle tient des moments amusants, se pose comme une petite déception, dans le sens où finalement, beaucoup de ce qui va arriver à cette famille américaine est assez banal et peu captivant.

Mr Hoobs est banquier et gagne plutôt bien sa vie. C’est l’été, à la suite d’un concours de circonstance, Mr Hobbs et toute sa famille partent en vacances dans une maison posée sur la plage à l’océan. Alors que les vacances s’annonçaient belles et reposantes, c’est tout le contraire qui va se produire. Entre drame familial et invité impromptu, notre pauvre Mr. Hobbs va se souvenir longtemps de ces vacances-là.

Ce soir-là, j’avais envie de rigoler un peu et l’idée de découvrir l’immense James Stewart dans une comédie me semblait être un petit ravissement pour ma soirée. Je me suis donc lancé dans ce « Mr Hobbs prend des vacances » sourire aux lèvres, et si le sourire a perduré avec plusieurs scènes et situations qui sont drôles, je dois dire que cette seconde incursion dans le cinéma de Henry Koster a eu tendance à me décevoir.

Bien sûr, cette comédie est parfois amusante, et il est drôle de voir l’arrivée de la famille dans cette maison délabrée qui va leur causer bien des soucis de tuyauteries. Bien sûr, on sourira face à quelques petits problèmes familiaux qui s’imposent ou encore face à ce couple d’invités ô combien insupportable que les Hobbs reçoivent bon gré, mal gré.

Derrière la comédie, le film de Henry Koster tient de jolis moments et peint un bon portrait d’une famille de la classe moyenne des années 50/60. Un portrait tendre, surtout quand il s’arrête sur les relations de couple et l’amour qui anime ce couple.

Puis il ne faut pas oublier que le film est tenu principalement par un duo d’acteurs impeccable, James Stewart et Maureen O’Hara. Si les deux acteurs ne trouvent pas des rôles incroyables, ou des rôles qui vont marquer leur carrière, ils demeurent très bons et ils sont épaulés par tout un tas d’acteurs qui tiennent des personnages qui auraient pu être plus approfondis, mais qui restent intéressants et surtout, qui reste attachants.

Mais derrière tous ces bons points, derrière ces moments agréables, « Mr. Hobbs prend des vacances« , comme je le disais plus haut, se pose comme une déception. Bien sûr, il faut remettre le film dans son époque, malheureusement, malgré ceci, le non rythme du film, les cafouillages, cette voix off qui sort de nulle part, et le côté très banal, voire peu intéressant de ces vacances où finalement il ne se passe pas grand-chose, fait que malgré les sourires, malgré les acteurs ou les personnages, une certaine forme d’ennui a tendance à s’installer. « Mr. Hobbs prend des vacances« , c’est un film qui manque de folie, qui manque de délires, d’humour, et c’est dommage, car Henry Koster sait nous faire rire, le peu de moments qui sont drôles dans le film le sont vraiment et on aurait adoré que tout le film soit ainsi. À la place de ça, on se retrouve devant un film gentil, qui se laisse regarder, mais qui finalement sera oubliable à la longue, et c’est vraiment dommage.

Je ressors donc quelque peu déçu de ce « Mr. Hobbs prend des vacances« . La séance, malgré un petit côté ennuyant, ne fut pas désagréable dans l’ensemble, mais le film de Henry Koster laisse surtout imaginer, quand il est très drôle, ce qu’il aurait pu être. Bref, « Mr. Hobbs prend des vacances » reste une comédie pas bien drôle, banale et lambda pour marquer. Reste alors James Stewart en short de bain qui parfois nous livre un bon duel avec la tuyauterie de la maison…

Note : 11/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.