décembre 4, 2020

Tout Simplement Noir

De : Jean-Pascal Zadi et John Wax

Avec Jean-Pascal Zadi, Fary, Caroline Anglade, Lilian Thuram

Année : 2020

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

JP, un acteur raté de 40 ans, décide d’organiser la première grosse marche de contestation noire en France, mais ses rencontres, souvent burlesques, avec des personnalités influentes de la communauté et le soutien intéressé qu’il reçoit de Fary, le font osciller entre envie d’être sur le devant de la scène et véritable engagement militant…

Avis :

Pour Jean-Pascal Zadi et John Wax, « Tout simplement noir » est leur premier film ensemble en tant que réalisateur. Le duo se connaît depuis une bonne dizaine d’années, ils se sont rencontrés sur un tournage et ont depuis collaboré ensemble sur différents projets, sans être au même poste, Zadi étant le plus souvent comédien, quand Wax est lui chef op. S’entendant très bien tous les deux, ayant un humour similaire et en même temps différent, les deux hommes ont décidé de se laisser séduire par un projet commun. Un projet que Jean-Pascal Zadi porte depuis un petit bout de temps. Au sein de la production française et plus particulièrement de la comédie française, il y a des cinéastes qui ont envie de s’aventurer sur d’autres sentiers que la traditionnelle comédie pour toute la famille que le cinéma français nous sert à longueur d’année et dans cette case-là, il faut dire que Jean-Pascal Zadi et John Wax ont fait très fort avec « Tout simplement noir« .

Faux documentaire délirant, pour ne pas dire complétement fucké, « Tout simplement noir » est un film qui piquait autant la curiosité qu’il pouvait faire peur, craignant de tomber dans une comédie communautaire et surtout une comédie qui naviguerait de sketch en sketch avec comme seule ambition de faire du gag. Heureusement, pour notre plus grand plaisir, il n’en est rien et « Tout simplement noir » se trouve être une comédie hilarante, corrosive et très intelligente. Une comédie barrée qui s’éclate avec des clichés pour mieux les démonter, et surtout, et c’est le plus important avec « Tout simplement noir« , les deux réalisateurs livrent-là une comédie qui va être bien plus profonde et intelligente qu’elle n’en a l’air.

Jean-Pascal, trente-huit ans, est un comédien noir qui a bien du mal à percer. Jean-Pascal est un homme qui a de l’ambition et c’est surtout un homme qui est politisé, c’est un homme qui veut que le peuple noir de France se réunisse pour montrer qu’il est là. D’ailleurs, pour cela, JP a décidé que le dix-sept Avril, jour de l’abolition de l’esclavage, il fera une grande marche des noirs. Une marche qui irait de République à la place de la Nation. Suivi par une caméra, JP décide d’aller à la rencontre de comédiens et autres personnalités noirs afin de les convaincre de soutenir sa marche et d’amener du monde.

Drôle et intelligent, barré tout en tenant une ligne bien droite qui pousse à la réflexion, franchement, le nouveau film de Jean-Pascal Zadi, coréalisé avec John Wax, est l’une des petites bombes de cet été.

Optant pour le faux documentaire, Jean-Pascal Zadi nous propose donc de le suivre dans les rues de Paris à la rencontre de tout un tas de personnalités, afin de mettre en place une marche noire. Une marche noire réservée aux hommes noirs, afin de montrer à la France que les hommes noirs existent, qu’ils ont des droits, des envies et des choses à dire. Imaginant une marche contre le racisme et les préjugés, combattant à sa manière le racisme et les préjugés, finalement, Jean-Pascal Zadi (le personnage) va faire tout ce qu’il ne faut pas faire. Très intelligent, le scénario que tiennent là entre leurs mains les deux réalisateurs est un petit bijou, car il s’amuse de tout. De notre époque, des polémiques pour rien, il s’amuse des clichés, il s’amuse des idées, des communautés et plus largement, il s’amuse des dérives, comme avec l’idée de cette marche qui demande un nouveau regard, une intégration, une marche qui se veut antiraciste et qui finalement, sous couvert de bonne volonté et créée « pour plaire », sans réflexion, devient dans son idée tout ce qu’elle voulait combattre.

« Tout simplement noir« , c’est un scénario complexe et bien plus profond qu’il n’en a l’air. C’est un scénario qui décortique des problèmes de société, c’est un film qui décortique le racisme (racisme envers les noirs, envers les blancs, des noirs envers les noirs, puis il y a le vivre ensemble, ou encore les origines noires, franchement la scène avec Fabrice Eboué et Lucien Jean-Baptiste est un petit best of à elle seule !) et qui tout en s’amusant de lui, démontre aussi beaucoup de choses et balance pas mal de vérités. Des vérités parfois osées qui ont des doubles discours, parlant de la victimisation, du comment on entre dans des cases pour plaire (je veux absolument voir « Black Love » !), du comment on formate aussi des avis, sans avoir l’ombre d’une réflexion derrière (le choix de la date de la marche par exemple est génial en ce sens) du rejet, des admirations, ou encore qui crée des polémiques pour rien. Bref, ce scénario est très, très bon, car il est bourré de nuances, et tout en s’amusant avec ses sujets, car Jean-Pascal Zadi et John Wax ont tenu à faire une vraie comédie, les deux cinéastes ont su offrir un divertissement qui pousse à une réflexion, ce qui n’est pas donner à tout le monde.

Ce faux documentaire est donc surprenant, osé, irrévérencieux, pensé, réfléchi, intelligent et nuancé. Avec ce film, Jean-Pascal Zadi et John Wax nous amusent en permanence, tout en livrant un film qui peut se vanter d’être l’une des comédies les plus intelligentes et censées de l’année. Il y a un effet ping-pong ici, chaque sujet renvoyant à un autre, chaque sujet s’opposant à un autre, chaque sujet se comparant à un autre… Bref, c’est drôle, c’est intelligent et le tout nous est livré avec un casting monumental, Jean-Pascal Zadi en tête !

Note : 17/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.