Mobil Home

De : François Pirot

Avec Arthur Dupont, Guillaume Gouix, Jean-Paul Bonnaire, Claudine Pelletier

Année : 2012

Pays : France, Belgique

Genre : Comédie, Drame

Résumé :

Simon a quitté son travail et son amie en ville pour rentrer dans son village natal où vivent ses parents retraités. Il y retrouve Julien, son copain d’enfance, lequel vit avec son père qui se relève d’une grave maladie.
Un soir, sur un coup de tête, ces deux trentenaires décident de réaliser un rêve d’adolescence : partir à l’aventure sur les routes. Ils achètent un camping-car, et se lancent dans leur projet avec enthousiasme, mais une panne les retarde. Qu’à cela ne tienne, ils commenceront leur voyage… sur place.
Cette première étape qui s’éternise, les petits boulots qu’ils doivent trouver pour survivre et les rencontres qui s’ensuivent leur ouvrent d’autres perspectives sur leurs désirs réels et sur cet avenir qu’ils ont, un peu vite, rêvé…

Avis :

Réalisateur belge quasi-inconnu, « Mobil Home » est le premier et seul film de François Pirot. Si le metteur en scène a bien réalisé un court-métrage en 2005, il est « plus connu » pour sa carrière en tant que scénariste. François Pirot a collaboré avec Joachim Lafosse, notamment sur les scénarios de « Nue propriété » ou « Élève libre« , avec John Shank sur « L’hiver dernier« , ou dernièrement avec Vanessa Filho sur son « Gueule d’Ange« .

Pour son premier film, François Pirot a décidé de se lancer dans un road trip. « Mobil Home« , c’est deux potes qui ont décidé de tout plaquer, acheter un camping-car et de partir vivre à l’arrache. Dans son idée, « Mobil Home« , c’est le film libre qui parle d’évasion et de rêve, c’est un film qui a tout pour nous faire passer un joli moment de cinéma, et c’est pour ça que j’étais très curieux de voir ce que le jeune cinéaste belge allait proposer. Mais si sur le papier « Mobil Home » est accrocheur, à l’image, c’est moins le cas. Si le film a des moments sympathiques, s’il est bien tenu par Arthur Dupont et Guillaume Gouix, il est vrai aussi que très vite, cette échappée finit par retomber et l’on en ressort partagé. Partagé entre deux portraits amusants et attachants et un sentiment presque d’ennui face à une intrigue, certes intéressante, mais qui finit aussi par faire du sur place, comme ses personnages.

À l’aube de la trentaine, deux potes, Simon et Julien, sur un coup de tête, décident de tout plaquer et partir vivre sur les routes d’Europe. N’ayant presque pas d’accroches, les deux potes achètent un camping-car et s’apprêtent à quitter la Belgique pour la France et une vie pleine d’aventures. Enfin, ça, c’est ce qu’ils imaginaient, car dans les faits, c’est tout autre chose, après une échappée, ils cassent une pièce de leur camping-car et les voilà coincés sur place. Il leur faut donc des économies, car les réparations leurs ont tout pris…

Il y a des films qui habillent une soirée. Des films qui ne sont ni vraiment bons, ni vraiment mauvais. Vous savez ce genre de film qui peut être sympa, mais qui peut aussi être oubliable aussi vite et bien « Mobil Home« , fait partie de ceux-là et c’est bien dommage, car le premier film de François Pirot a bien des arguments pour lui et au-delà ça, il laisse entrevoir un réalisateur qui pourrait dans l’avenir ne faire que s’améliorer.

Si l’on regarde bien « Mobil Home« , le film a bien des qualités. « Mobil Home« , c’est un film frais, qui sait nous amuser de temps à autre en entraînant ses personnages dans des situations absurdes. Impossible de ne pas penser à la course-poursuite avec les parents de Simon. Puis derrière l’amusement, le film tient de bons sujets, et même de jolis portraits. « Mobil Home« , c’est le passage tardif à l’âge adulte. « Mobil Home« , c’est des questionnements à la pelle. C’est le quoi faire de sa vie, c’est oser vivre autrement, mais ce sont aussi des réflexions sur ce qui est important dans une vie. Il n’y a pas forcément besoin d’aller bien loin pour se trouver et les deux personnages vont l’apprendre. « Mobil Home« , c’est un film très humain, qui se fait touchant, notamment avec le personnage de Julien, qui doit faire des choix assez difficiles dans sa vie. Des choix certes un peu clichés, mais qui posent de belles questions et qui se font intéressants. Il faut dire aussi que le personnage de Simon (qui est vraiment le plus intéressant du film) a la chance d’être tenu par Guillaume Gouix, un acteur plein de nuances, qui est assez sous-estimé quand on y pense.

« Mobil Home« , c’est aussi un film qui a son petit cachet. C’est un film à la cool, à l’ambiance sympa. Le tout est joliment filmé, François Pirot nous réserve de jolies scènes, que ce soit entre ces deux potes ou dans le contexte familial. Bref, « Mobil Home » laisse entrevoir un jeune talent qui a un œil et des idées de réflexions intéressantes.

Mais malheureusement, malgré tous les bons points que peut accumuler le film de François Pirot, « Mobil Home » est un film qui manque de fantaisie et de liberté. Certes, il a de bons sujets, certes ses personnages sont attachants, et plus encore, le film arrive toujours à piquer notre curiosité, mais ça ne suffit pas pour rendre le tout passionnant. « Mobil Home« , c’est le film qui passe une soirée, mais qui ne va jamais plus loin. « Mobil Home« , c’est le film qui après être très bien parti, finit par stagner, et l’on attendrait presque qu’il redémarre, un peu comme les personnages attendent que leur vie et leur camping-car démarrent vraiment.

On ressort donc partagé, car on n’a pas passé un mauvais moment devant de « Mobil Home« . Le film a de bons personnages et de belles réflexions, mais l’ensemble manque de caractère, il manque de magie et il manque de souffle, ce qui fait que même si la séance fut parfois touchante ou amusante, elle n’a pas grand-chose d’exceptionnelle et « Mobil Home » finira par se retrouver noyer dans nos mémoires, comme un petit film sympa, mais surtout comme un autre. L’avantage, c’est qu’on pourra toujours le redécouvrir.

Note : 11/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net