septembre 22, 2020

Salade 2 Points

Fiche technique :

Création : Molly Johnson, Robert Melvin, Shawn Stankewich

Illustrations : Dylan Mangini

Joueurs : 2 à 6

Durée : 20 min

Type/public : Réflexion/Familial

Age : 8 ans

Mécaniques : Collection, choix d’action, draft

Première parution : 2020

But du jeu :

Faites la plus belle collection de légumes pour marquer le plus de points de victoire, mais attention aux collections adverses !

Règles :

Note : Toutes les cartes du jeu sont des Cartes Légume. Je considérerai donc tous les végétaux comme des légumes pour le bien de cet article, malgré la présence d’un fruit comme la tomate.

Au début de la partie, un certain nombre de Cartes Légume est mélangé en fonction du nombre de joueurs. Ces cartes sont recto verso : d’un côté, le légume en question, et de l’autre, un objectif de Points de Victoire (PV). Le paquet ainsi mélangé est séparé en 3 tas, côté objectif visible, et l’on place les deux premières cartes de chaque tas en face de celui-ci, côté légume visible.

A son tour, chaque joueur a deux possibilités : soit prendre deux légumes visibles, soit prendre un objectif visible. Si le joueur a pris des légumes, l’on remplit les espaces laissés vides par la première carte de chaque tas concerné, laissant apparaître de nouveaux objectifs. Ces derniers sont de la forme « 1 PV par Tomate, 2 PV par Oignon et -2 PV par Laitue », « 7 PV si j’ai un nombre pair de Carottes ou 3 PV si j’en ai un nombre impair », « 10 PV si j’ai le plus de Tomates », « 8 PV pour chaque triplette de Oignon + Laitue + Carotte », etc.

Il est possible, une fois par tour, de retourner une carte objectif de notre collection côté légume.

Lorsqu’un tas se vide, l’on divise le plus gros en deux (sans changer la première carte de chaque paquet restant) et la partie se poursuit, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune carte sur la table. Puis chaque joueur fait le décompte de ses objectifs en fonction des légumes qu’il a accumulés.

Le joueur totalisant le plus de PV remporte la partie !

La mise en place : 3 tas de cartes, côté objectif visible, avec deux cartes côté légumes en dessous.

Avis :

Salade 2 Points est un titre léger, aux règles simples, servi par un thème pas forcément vendeur. Mais prend-on plaisir à y jouer ?

Commençons par parler du matériel : la boîte est au format des autres jeux de cartes Gigamic, tel que 6 Qui Prend : en métal et facilement transportable de partout. Le reste est constitué uniquement des Cartes Légumes, recto verso comme mentionné au dessus. Les illustrations sont sympathiques avec un design un peu cartoon, et l’iconographie est plutôt claire. La grande majorité des cartes ne sont pas dépendantes de langage, pouvant être jouées par n’importe quelle nationalité.

L’on s’en doute, comme dans tout jeu de draft, la principale interaction entre joueurs consiste à empêcher les autres de marquer trop de PV. Il faudra pour cela regarder les collections de légumes et les objectifs de chacun, afin de prendre au centre de la table, soit des légumes qui leur feraient marquer trop de points, soit des objectifs pour lesquels ils ont déjà beaucoup de légumes. Et ce genre de mouvement se fera souvent au détriment de notre propre collection et de nos propres points. Comme dans tout jeu de draft, l’équilibre entre les cartes que l’on prend pour soi et contre les autres sera déterminant. Pour autant, ici point de calcul savant, les informations sont claires et rapidement acquises pour savoir si une carte risque d’être trop puissante pour un joueur donné.

Un autre point à prendre en compte est le fait que lorsque l’on prend un légume au milieu, la carte du dessus du paquet correspondant est placée côté légume au centre de la table. De ce fait, le côté objectif disparaît, ce qui peut être un bon moyen d’empêcher un joueur d’avoir un objectif convoité, tout en récupérant des légumes pour soi. De plus, il faut faire attention au symbole présent dans le coin de chaque carte côté objectif : il indique le légume présent de l’autre côté de la carte, permettant d’anticiper le légume qui va apparaître quand la carte se retrouvera parmi les autres légumes, voire de remplacer une carte octroyant peu de PV par un légume plus avantageux en la retournant (une fois par tour).

La rejouabilité est assurée par le nombre de critères d’objectifs différents. Ils sont assez variés et répartis sur les 6 légumes, il faudra à chaque partie s’adapter aux options présentes pour optimiser la prise de légumes ou d’objectifs. Le thème est très bien rendu, et s’il ne paye pas de mine, force est de constater que l’on prend beaucoup de plaisir à calculer les cartes que l’on prend et que l’on laisse dans l’espoir de scorer le plus possible.

Exemple de scoring. J’ai un nombre pair de Carottes, soit 7 PV. Chaque paire de Tomates me rapporte 5 PV et chaque triplette 8, avec 6 Tomates j’ai donc 31 PV supplémentaires. Et pour chaque triplette de Chou + Carotte + Tomate je gagne 8 PV, avec 4 triplettes j’obtiens 32 PV de plus, pour un total de 70 PV !

Salade 2 Points a pour le moment remporté plusieurs nominations outre Atlantique, preuve de sa qualité.

Ce jeu est la parfaite illustration du fait qu’il n’y a pas besoin de règles compliquées ou de matériel extravagant pour faire un bon jeu : un bon concept et de bonnes règles suffisent.

Note: 17/20

Par Flippy Who

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.