Lucifer Saison 3

D’Après une Idée de : Tom Kapinos

Avec Tom Ellis, D. B. Woodside, Lauren German, Kevin Alejandro

Pays : Etats-Unis

Nombre d’Episodes : 26

Genre : Fantastique, Policier

Résumé :

Alors qu’il comptait révéler sa véritable identité à Chloe, Lucifer se réveille dans le désert sans savoir ce qu’il lui est arrivé, ni comment il a pu récupérer ses ailes. A la recherche de l’identité et des motivations de celui qui l’a kidnappé, il se met rapidement sur la piste de l’Ultime Pêcheur, un criminel qui semble s’intéresser à lui pour une raison inconnue. De son côté, Amenadiel essaie de s’adapter à sa nouvelle vie, et Maze prend conscience qu’être une chasseuse de primes n’est plus suffisant.

Avis :

La saison trois de Lucifer réussit l’exploit de s’avérer aussi bien qu’une saison deux riche en rebondissements et évènements. Les enquêtes policières s’enchaînent toujours avec délice, tout comme les intrigues liées à l’univers divin de la Bible. La saison deux avait mis en avant la mère de Lucifer et d’Amenadiel, Lilith, disparue à présent. La saison trois, quant à elle, nous offre un nouveau héros issu du Livre de la Genèse : Caïn.

Fils d’Adam et Eve, il est considéré comme le premier meurtrier de l’histoire, après avoir tué son propre frère, Abel. Le téléspectateur ne sait pas tout de suite qui incarne ce personnage à l’écran ; le mystère sera résolu au fil des épisodes et constituera un retournement plutôt inattendu. La série Lucifer nous fait voyager, rire, rêver et améliore même nos connaissances sur certains textes sacrés religieux, sans que cela n’aille jusqu’à déranger les non-croyants ou les multiples autres fois. Les messages délivrés par les personnages s’adressent davantage à nos identités profondes, à ce que l’on est à l’intérieur, plutôt qu’à nos croyances en tant que telles. Cette légèreté constitue la force de cette série, et de chacune de ses saisons.

Dans la police, un nouveau héros entre également en piste sous l’identité de Marcus Pierce. Le téléspectateur fan des séries télé, aura rapidement reconnu l’acteur Tom Welling, le Superman de Smallville. Toujours aussi musclé et carré, il joue un capitaine sévère, peu comique et antipathique qui ne semble pas apprécier la proximité de ses collègues. On ne l’apprécie pas vraiment au départ, surtout alors qu’il s’acharne à rendre la vie impossible à nos héros préférés.

Plus on avance dans la série et plus on commence à le comprendre, à le percevoir d’une autre manière. Sa carapace se brise au fur et à mesure, aidée par un Lucifer toujours aussi têtu et étonnant dans ses répliques abracadabrantes. Marcus s’intègre finalement parfaitement dans le cercle des personnages que nous connaissons et va interagir avec nombre d’entre eux de bien des façons. Son côté sévère et désabusé nous amuse même dans l’épisode treize, Jusqu’à ce que la mort nous sépare, où Marcus et Lucifer doivent jouer un couple homosexuel infiltré pour une enquête. L’amour leur va à ravir !

En plus des intrigues autour des nouveaux personnages Caïn et Marcus, la saison trois nous montre un Lucifer encore différent, déboussolé, plus attachant et charmeur si c’est possible, qui s’insurge contre ses nouvelles ailes blanches et les agressions de son nouvel ennemi : l’Ultime pêcheur. Les péripéties concentrées autour de cet adversaire coriace constituent des instants épiques, notamment dans les scènes finales, et apportent un suspense insoutenable.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Cette saison trois les met tous en valeur. Dan, l’ex-mari de Chloe, renoue avec l’avocate Charlotte Richards, désormais véritablement elle-même, sans l’âme de Lilith qui la possède. Maze, la démone, prend plus d’envergure et se voit l’héroïne principale del’épisode trois du nom de M. et Mme Mazikeen Smith, durant lequel notre chasseuse de prime préférée traque sa nouvelle proie au Canada.

Ella Lopez, l’enquêtrice scientifique la plus joviale de l’équipe, récupère aussi la vedette grâce à l’épisode six, Escapade à Las Vegas, dans lequel elle assiste Lucifer pour une enquête alambiquée, ou encore dans l’épisode quatorze, Comment tuer un immortel, quand son frère se voit lié à une affaire bien obscure, et enfin dans l’épisode vingt-cinq, Trop nul d’être normal !, qui ramène une figure étrange et marquante de son passé.

Chloe nous dévoile également sa face sensible et ses sentiments. Sa relation avec Lucifer se complexifie pour atteindre son paroxysme à la fin de cette saison trois. Linda, la psychologue, se rapproche d’Amenadiel, l’ange et frère de Lucifer, et essaie de supporter la présence de ces êtres divins autour d’elle, ce qui n’est pas toujours facile, notamment à cause de leurs réactions et réflexions d’un autre temps et d’un autre monde, peu adaptés à la vie terrienne.

Les personnages secondaires occupent davantage l’écran et cela leur va bien. Lucifer évolue grâce à eux, se pose les bonnes questions et se découvre. Tout est lié, rien n’est laissé au hasard : les enquêtes et les évolutions de ses proches le façonnent. Tous différents, les héros secondaires s’avèrent complémentaires et clairement nécessaires à cette série : l’un pour son caractère positif, l’autre pour ses idées intelligentes, l’un pour ses déclarations fatalistes, l’autre pour sa folie meurtrière, l’un pour ses principes moraux accrus et l’autre pour sa tête froide. On les aime tous !

Les épisodes s’enchaînent, les histoires palpitantes et les révélations affluent, comme les moments plus intimes. La saison trois de Lucifer nous embarque dans une aventure plaisante, qui ne descend pas en intensité, et qui délivre encore de beaux messages sur la vie, l’amour, la mort et la foi.

Note : 19/20

Par Lildrille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net