Lucifer Saison 2

D’Après une Idée de : Tom Kapinos

Avec Tom Ellis, Lauren German, D.B. Woodside, Kevin Alejandro

Pays : Etats-Unis

Nombre d’Episodes : 18

Genre : Policier, Fantastique

Résumé :

Persuadé que sa mère est revenue sur Terre pour le tuer, Lucifer fait abstraction de ses différends avec son frère pour qu’il l’aide à découvrir ce qu’elle complote et la renvoyer en Enfer. Pendant ce temps, Chloe commence à douter des véritables origines de Lucifer, tandis qu’Amenadiel perd peu à peu ses pouvoirs angéliques. En parallèle, Chloe, Dan et Lucifer sont confrontés à des tueurs en série qui empoisonnent des jeunes femmes et assassinent des stars.

Avis :

La saison deux de Lucifer continue dans la même veine que la précédente, avec plus d’épisodes et de nouveaux personnages. On ne s’ennuie pas du tout, les épisodes s’enchaînent très bien, sont fluides et rythmés intelligemment. Les enquêtes policières, associées à des sous-intrigues liées aux personnages angéliques ou démoniaques, s’accordent toujours à merveille, et se font écho. Les réflexions et messages de l’un servent à l’autre et vice-versa.

Les personnalités de Lucifer, Chloé et Dan se développent de manière intéressante. Chacun de ces trois personnages nous montrent leur côté sensible, de sorte que l’on s’attache davantage à eux, surtout à Chloé, qui paraissait véritablement froide au premier abord. Sa carapace tombe petit à petit, à cause d’un Lucifer invasif et régulièrement présent à ses côtés. Le duo fonctionne à l’écran : l’un est présomptueux, blagueur et politiquement incorrect, quand l’autre garde la tête froide, et son sérieux. Chloé et Lucifer se complètent, s’aident et se soutiennent, comme ils peuvent se disputer, se détester et se rendre fous. Ils opèrent une relation alambiquée, explosive et efficace ! Même si l’on se doute qu’ils ressentent des sentiments l’un envers l’autre, ils ne le montrent pas tellement. La peur du rejet, la lâcheté, la peur de l’engagement… Lucifer et Chloé nous ressemblent plus qu’on ne le croit et incarnent des rôles bien construits.

Chloé se pose de nombreuses questions : Lucifer est-il réellement ce qu’il prétend être, le Diable ? La jeune femme, munie d’un échantillon de son sang, compte bien le découvrir, et le détruire si cela s’avère. Comme nombre de terriens, Chloé croit que Lucifer ne peut personnifier autre chose que le mal. Pourtant, d’un autre côté, elle l’apprécie et le découvre plus sensible et généreux qu’il ne le paraissait lors de ses premières impressions. Pourrait-elle s’être trompée depuis le début ?

D’un autre côté, Ella Lopez, une nouvelle recrue dans l’équipe de la police scientifique, nous enchante par sa bonne humeur, sa voix agréable et ses sourires récurrents. Certainement la plus joviale de la série, son personnage est attachant dès les premières minutes. Les autres figures de Lucifer se l’approprient également très vite, et la considèrent comme une amie. Ella devient indispensable et intrigue les téléspectateurs par les nombreux mystères qui entourent sa personne. Malgré ses airs innocents, son passé trouble la démystifie et nous la renvoie plus réelle, moins naïve, et plus complexe qu’elle ne le laissait paraître. Sa relation avec Lucifer est passionnante. Fervente croyante, Ella entretient un lien particulier avec l’ange déchu.

Cette saison deux porte, comme intrigue principale, la mère de Lucifer et d’Amenadiel : la Mère de la Création, ancienne femme de Dieu, la dénommée Lilith. Rien que ça ! Echappée des Enfers où elle avait été emprisonnée, la déesse déchue s’invite sur Terre et y investit le corps d’une avocate du nom de Charlotte Richards. Au départ, Lucifer et Amenadiel souhaitent la ramener d’où elle vient, mais cela finit par se compliquer, malgré les meurtres qui la suivent sur son chemin. Effectivement, ses deux enfants la contactent, la redécouvrent, assistent à sa déchéance et écoutent son histoire. Les réactions diffèrent : pitié, malaise, amour, haine, colère. Lilith s’avère un personnage curieux, à l’histoire passionnante, qui n’est ni noire, ni blanche. Ses instincts maternels se révèlent ensorcelants, et troublent nos héros, qui se perdent le temps de quelques épisodes avant de prendre une décision. Un choix accéléré par la venue d’un de leur frère, Uriel, qui désire plus que tout ramener leur mère là où elle doit être. S’ensuit un combat acharné à la triste conclusion.

Les autres personnages ne sont pas en reste : Amenadiel ne sait comment s’occuper du problème que constitue sa mère, et doit en plus gérer sa perte de pouvoirs, due à sa présence prolongée sur Terre ; Maze commence à apprécier sa vie sur cette planète humaine et se sent seule, la démone se cherche et s’essaie à l’amitié, ce qui ne sera pas de tout repos pour les « heureux » élus, et sa nouvelle colocataire, Chloé ; et Linda, la psychologue, apprend la véritable nature de Lucifer, même s’il le lui disait sans se cacher, et perd complètement la tête.

Des rebondissements concernant les personnages principaux apportent également leur grain à moudre : une étrange arme entre en possession de nos héros, la lame d’Azrael, l’ange de la mort ; Lilith découvre des éléments incroyables sur les origines de Chloé ; et Lucifer se marie !

La saison deux est un vrai régal !

Note : 19/20

Par Lildrille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net