octobre 27, 2020

Hellraiser III

hellraiser3pgrandposter1

Titre Original: Hellraiser III: Hell on Earth

De : Anthony Hickox

Avec Kevin Bernhardt, Lawrence Mortorff, Terry Farrell, Ken Carpenter

Année: 1992

Pays: Etats-Unis

Genre: Horreur

Résumé :

Joanna, une jeune journaliste, assiste à la mort abominable d’un adolescent. Sa seule piste : Terry, la petite amie de la victime, dont elle retrouve la trace dans un nightclub. Terry lui révèle que la clé du mystère se trouve dans une mystérieuse boîte…

Avis :

Je me disais que ça devait être difficile de faire moins bon que le deuxième opus de « Hellraiser« , mais en fait je me trompais lourdement, car ce troisième épisode sombre de plus en plus bas dans les bas-fonds nanardesques. Pour le terminer celui-là j’ai dû m’accrocher !

hellraiser 3 photo 06

Joanna est une jeune journaliste à qui l’on donne des sujets pas très intéressants. Alors qu’elle couvre un hôpital désert, son équipe est appelée sur une prise d’otage et la laisse en plan, sa chaine de télé préférant un autre reporter pour les sujets plus durs. Mais alors qu’elle est seule dans les couloirs de l’hôpital, elle assiste à une mort aussi étrange qu’atroce.

Sa seule piste est une jeune femme qui avait accompagné la victime, elle dit ne pas la connaitre, mais elle laisse un numéro où la joindre. Une fois qu’elle a retrouvé Terry, la jeune femme, celle-ci lui révèle que toute la clé du mystère réside dans une boîte arrachée à une statue étrange qui appartient au propriétaire d’une boite de nuit. C’est ainsi que Joanna va enquêter sur les cénobites, les événements passés et essayer d’empêcher leur retour dans notre monde.

« Hellraiser III » ou le film qui s’éloigne encore plus de l’esprit de la saga initiée par Clive Barker. Là où le deuxième film était mauvais mais regardable, celui-là repousse les limites du ridicule et en devient une expérience vraiment désagréable et difficile à finir et pourtant le film n’est pas long, il ne fait que 1H30.

L’histoire est vraiment tirée par les cheveux. C’est du très grand n’importe quoi. Je n’ai pas du tout accroché. Le scénario n’est pas bon du tout et je ne parle même pas de la pauvreté des dialogues, c’est aberrant (Le best of étant atteint quand l’actrice principale traite le Pinehead de « Tête d’épingle » WTF !!!!). Plusieurs fois je me suis demandé si je devais sourire, ou bien pleurer.

Le film donne dans la facilité à outrance, les rebondissements ne sont pas logiques. Au programme on trouve des improbabilités (Le film recycle des images du deuxième film dans un flashback qui ne sert à pas grand-chose, hormis gagner du temps), des incohérences en veux-tu en voilà, des énormités (Je cherche encore d’où viennent les explosions dans les rues de la ville), l’histoire ne recule devant rien, tout est mal foutu, ça sonne faux et surtout visuellement, comme dans son intrigue c’est du nanar, même pas drôle, je crois qu’on aurait du mal à tomber plus bas.

Les effets spéciaux sont plus que douteux, alors que le film est quand même plus récent que les deux précédents. Les maquillages si beaux dans le premier sont ici très moches, les nouveaux cénobites, improbables d’ailleurs, sont ridicules, ressemblent plus à des méchants tirés d’un épisode de la saga nanardesque « Mega force« , mais en pire. Imaginez, un homme caméra, un DJ possédé, un homme barbelé cracheur de feu, rien ne va, surtout quand on les compare à la puissance des premiers. Même le Pinehead, le plus célèbre des cénobites, fait terriblement kitsch.

Les effets gores ne marchent pas non plus, c’est mal fait et l’on n’y croit pas une seule minute. C’est désastreux.

Et enfin, le meilleur pour la fin, les comédiens … Je crois que ces personnages sont une immense blague à eux seuls. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Chacun d’eux surjoue en permanence et il est impossible de s’attacher à eux. En fait ils jouent tellement mal que ce n’est même plus drôle, c’est triste. Même Doug Bradley qu’on retrouve en perd son latin et il n’est plus que l’ombre de la terreur que son personnage inspire.

hellraiser3

En fait la seule chose que j’ai aimé dans ce film, hormis le générique de fin qui fait vraiment du bien, c’est qu’on en découvre un peu plus sur l’histoire des cénobites et le passé de certain, notamment Pinehead.

Ce troisième épisode aurait dû être évité. J’ai vraiment perdu mon temps à le regarder. Un film à oublier de suite …

Je pense que je regarderais le quatrième, quand j’aurais digéré celui-là. Une bonne dizaine d’années devrait me suffire je crois…

Note : 04/20

Image de prévisualisation YouTube

par Cinéted

ServalNote de Serval: 12/20

TrasherNote de Trasher: 12/20 Le dernier de la saga qui soit encore regardable.

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.