octobre 26, 2020

Paroles et Musique

De : Elie Chouraqui

Avec Richard Anconina, Christophe Lambert, Catherine Deneuve, Jacques Perrin

Année : 1984

Pays : France, Canada

Genre : Drame, Comédie

Résumé :

Margaux, à l’occasion d’un concert qu’elle organise, rencontre deux chanteurs, Jeremy et Michel. Tous deux sont passionnés de musique et unis par une solide amitié. Jeremy voue un amour fou à Margaux et s’éloigne peu à peu de Michel.

Avis :

Touche à tout, cela fait maintenant presque cinquante ans qu’Elie Chouraqui se balade gentiment dans le paysage du monde artistique français. Réalisateur, comédien, scénariste, producteur, il travaille comme scénariste sur des bandes dessinées, il a mis en scène des comédies musicales, sa plus connue étant « Les dix commandements« . On ajoutera aussi à son arc le fait qu’il est écrivain, et fait le plus improbable, en véritable touche à tout, il fut aussi à la fin des années 60 et début des années 70, le capitaine de l’équipe de Volley Ball français.

Elie Chouraqui vient à la réalisation à la fin des années 70 et depuis, il n’a jamais posé sa caméra. « Paroles et musiques« , le troisième long-métrage d’Elie Chouraqui était un film qui donnait envie pour plusieurs raisons. Son casting évidemment, entre Deneuve, Lambert, Anconina ou encore une toute jeune Charlotte Gainsbourg, dont c’est la première fois au cinéma. Ensuite, une BO qui est signée Michel Legrand. Puis enfin, avec cette histoire de chanteur, conjugué aux années 80, il y avait vraiment matière à faire un petit film amusant. Malheureusement, malgré tous ces arguments, « Paroles et musique » n’arrive pas à nous emporter dans son intrigue et finalement, on finit par s’ennuyer, restant dans l’attente que le film finisse pas décoller, chose qui n’arrivera pas. Dommage.

Margaux travaille dans le monde de la musique, elle essaie de trouver de nouveaux groupes et leur faire produire des albums. Un jour, alors qu’elle avait organisé un petit festival à Londres, le chanteur phare la lâche sans prévenir. Elle fait donc appel au premier nom qu’elle trouve dans son répertoire et c’est Michel et Jeremy, deux jeunes garçons passionnés de musique qui chantent dans le restaurant dans lequel ils travaillent. Quand Jeremy rencontre Margaux, il en tombe fou amoureux. Le jeune homme entreprend une relation avec elle, et peu à peu, sans le vouloir, sans le voir, il s’éloigne de Michel.

Cela faisait un bout de temps que le film d’Elie Chouraqui m’appelait, et même je me doutais bien que le moment de cinéma ne serait pas immense, je pensais trouver un petit film amusant, devant lequel je passerais un bon moment, bercé quelque part entre nostalgie et amourette. « Paroles et musique » est un film qui, dans un sens, est ce que j’en attendais, c’est-à-dire qu’il est nostalgique et qu’il offre des amourettes, mais à la place d’être sympathique et touchant, il s’est révélé plus ennuyeux qu’autre chose. Peu convaincant et peu convaincu, « Paroles et musique » nous propose une intrigue qui ne décolle jamais. Une intrigue qui n’arrive jamais à nous attraper, car on connaît cette intrigue par cœur et si d’autres arrivent à nous emporter malgré le côté déjà-vu, Elie Chouraqui, lui, peine à convaincre. Il y a bien entendu des moments qui sont plus attachants, il y a une très belle alchimie qui se dégage entre Christophe Lambert et Richard Anconina. On sent une belle et solide amitié entre ces deux personnages, qui s’avère être un petit souffle au milieu de l’ennui naissant et grossissant. Car oui, pour le reste, « Paroles et musique » n’a pas grand-chose à offrir.

Si on pourra être touché par l’ambiance des années 80 et ce sentiment que tout est possible, le reste du film a du mal à fonctionner ou même intéresser. L’amourette entre Catherine Deneuve et Christophe Lambert est plate au possible et bien souvent, le scénario leur crée des tensions pour rien. De manière générale, les personnages se flashent pour pas grand-chose. Le film installe un rythme très lent et il n’arrive pas à nous inclure et nous toucher. Et quand on passe aux séquences chantées de ce fameux groupe, qui essaie tant bien que mal d’y arriver, on n’y croit pas un instant. Lambert et Anconina sont doublés, et très mal doublés, ce qui pousse bien souvent à sourire tant ces chants sont improbables.

Si les personnages ne sont pas plus attachants que ça, le film demeure néanmoins plutôt bien interprété. Comme je le disais, le film peut compter sur l’alchimie que dégage son duo d’acteurs et il peut aussi compter sur une Deneuve pleine de charme. Il faut aussi mentionner la toute jeune Charlotte Gainsbourg, treize ans à l’époque, qui crève l’écran avec un jeu on ne peut plus naturel. Notons aussi Jacques Perrin, Clémentine Célarié ou encore Dominique Lavanant qui tiennent de petits rôles qui sont plaisants.

« Paroles et musique« , malgré ses acteurs, sa jolie BO ou encore quelques idées sympathiques, demeure une déception. Ennuyant et peu convaincant dans son intrigue, le film d’Elie Chouraqui n’arrive jamais à nous convaincre et nous emporter pleinement dans ces histoires d’amourettes. Dommage, vraiment dommage.

Note : 07/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.