décembre 4, 2020

Les Enfants Loups – Ame & Yuki

Titre Original : Okami Kodomo no Ame to Yuki

De: Mamoru Hosoda

Avec les Voix Originales de Kumiko Aso, Megumi Hayashibara, Takuma Hiraoka, Amon Kabe

Année : 2012

Pays : Japon

Genre : Animation

Résumé :

Hana et ses deux enfants, Ame et Yuki, vivent discrètement dans un coin tranquille de la ville. Leur vie est simple et joyeuse, mais ils cachent un secret : leur père est un homme-loup. Quand celui-ci disparaît brutalement, Hana décide de quitter la ville pour élever ses enfants à l’abri des regards. Ils emménagent dans un village proche d’une forêt luxuriante…

Avis :

Après avoir travaillé sur différents projets dans les années 90, comme « Dragon Ball Z » ou encore « Galaxy Express 999« , les années 2000 pour Mamoru Hosoda ont été le signe de l’émancipation. Si ses deux premiers films sont des prolongations de séries en films « Digimon, le film » ou «  One Piece : Le Baron Omatsuri et l’Île secrète« , il commence à vraiment se faire un nom avec « La traversé du temps« , film qui lui vaudra le Japan Academy Prize du meilleur film d’animation de l’année, comme tous les films qu’il réalisera par la suite.

Après avoir confirmé l’essai avec son deuxième film « Summer War » (film que personnellement, j’aime moins), Mamoru Hosoda revenait avec « Les enfants loups, Ame & Yuki« , et c’est le film qui l’installe définitivement. Film d’une beauté à couper le souffle, « Les enfants loups … » est une histoire aussi belle qu’elle est puissante. Mélangeant avec une habileté fascinante légende japonaise et drame humain, « Les enfants loups … » se pose comme un dessin animé inoubliable. Un dessin animé qui nous fait passer par toutes les émotions, on rit, on pleure, on est maintenu parfois sous tension, et une fois le générique arrivé, on souffle un peu et surtout l’on se rend compte que deux heures se sont écoulées comme un quart d’heure. Bref, une grande et belle réussite !

Hana est une mère célibataire qui essaie comme elle le peut d’élever ses deux enfants. La tâche est assez difficile, mais il se trouve qu’Hana a un peu plus de travail que d’autres mamans, puisqu’elle élève en secret des enfants loups. Pour garder son secret intact, Hana a alors quitté la ville pour vivre à la campagne, mais alors qu’elle pensait être loin des regards, la jeune femme va vite se rendre compte que même à la campagne, garder un tel secret est un combat de tous les instants.

Magnifique, puissant, émotionnellement parlant c’est une claque, « Les enfants loups, Ame & Yuki » entre comme une évidence dans ce qu’a fait de plus beau Mamoru Hosoda.

« Les enfants loups … », c’est une montée en puissance d’émotions. Si le film commence trop vite et a quelque peu tendance à expédier son histoire d’amour en début de métrage, c’est pour mieux exposer le tableau qu’il nous réserve par la suite.

D’une grande finesse, le scénario que nous a concocté Mamoru Hosoda est un petit bijou, qui amusera les enfants autant qu’il ravagera leurs parents. Si les plus petits y verront un film amusant, qui entremêle magie, légende et comédie (Yuki et ses colères sont très drôles), la seconde lecture, pour les adultes, est bien plus touchante. « Les enfants loups … », c’est un film qui est d’une très grande richesse dans son scénario. « Les enfants loups … », c’est avant tout l’histoire d’une mère célibataire qui essaie d’élever ses enfants au mieux et elle doit faire face à bien des épreuves. Le deuil, les difficultés de la vie, l’héritage de ses enfants, la culture, l’appartenance, la découverte de soi, le don de soi, et ce secret assez fou à cacher pour vivre normalement. Mais ce secret finit par être un fardeau, et il faut alors s’en émanciper au mieux, ce qui est encore un défi. Mené avec une tendresse folle, Mamoru Hosoda avec beaucoup de poésie, et un sens et une maîtrise de l’émotion assez remarquable, nous tient de la première à la dernière minute de son film. On vibre, on va rire de l’absurdité de certaines situations, puis d’un coup, on va être touché et pris au plus profond. Mamoru Hosoda fait de nous ce qu’il veut et l’on est prêt à le suivre, à suivre ses personnages n’importe où.

« Les enfants loups … », c’est un film qui dans son image se range dans la pure tradition des animations japonaises, et malgré sa simplicité, le film demeure exceptionnel, car Mamoru Hosoda sait parfaitement comment nous raconter cette histoire. On peut même dire qu’il fait de cette simplicité aussi bien dans sa forme que dans le fond de son histoire la plus grande force de son film. « Les enfants Loups … », c’est le rythme parfait, c’est une mise en scène qui sait jouer avec le fantastique de sa légende et l’humanité de son sujet, et Mamoru Hosoda le fait sans oublier de livrer un film qui se fait épique et drôle et surtout un film qui sait souligner les émotions à la perfection. Des émotions qui sont aussi énormément véhiculées aussi bien par les personnages que par la BO de Masakatsu Takagi.

« Les enfants loups, Ame & Yuki » est une merveille de tous les instants. C’est d’une grande intelligence et d’une profonde délicatesse. On rit, on vibre, on pleure (beaucoup), on ressort épuisé, mais surtout conquis par cette histoire, par cet univers et par ces personnages qui en deviennent instantanément inoubliables. Bref Mamoru Hosoda est grand !

Note : 18/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.