décembre 2, 2020

Quatre Étoiles

De : Christian Vincent

Avec Isabelle Carré, José Garcia, François Cluzet, Jean-Paul Bonnaire

Année : 2006

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Quatre étoiles est une histoire d’argent, donc de sentiments.
C’est l’histoire d’une fille qui hérite de 50 000 euros dont elle ne sait pas trop quoi faire. C’est encombrant, l’argent. Ca vous attache, comme les sentiments.
Elle décide alors de les dépenser en filant sur la Côte d’Azur. C’est au Carlton qu’elle tombe sur Stéphane. Lui, c’est l’argent des autres qui l’intéresse. Stéphane va en vouloir à l’argent de Franssou. La demoiselle ne va pas se laisser faire. Ils vont faire cause commune, tenter d’escroquer un troisième larron, ex-pilote de course.
Une histoire qui mélange vice et vertu, argent et sentiments.

Avis :

Christian Vincent est un réalisateur pour le moins discret. Le metteur en scène confectionne ses films de son côté et bien souvent, il s’offre de jolis petits succès. Alors que Christian Vincent avait traversé les années 90 en peignant de jolies comédies dramatiques, le réalisateur prend le tournant des années 2000 pour bousculer son cinéma. Et après un drame social, « Sauve-moi« , le cinéaste se lance dans la comédie. Si son premier essai, « Les enfants« , est quelque peu hésitant, pour sa deuxième incursion dans le genre, Christian Vincent y va à fond.

Ce deuxième essai, c’est « Quatre étoiles« , pure comédie sur le papier et dans son ambition, tenu par un duo assez improbable, puisque le réalisateur réuni à l’écran, Isabelle Carré et José Garcia. Avec « Quatre étoiles« , Christian Vincent oscille entre une comédie pétillante pleine de petits éléments qui à défaut d’être tordants, nous font passer un petit moment, et la comédie d’arnaque et de romance, qui a pour fond la vénalité des gens. Si « Quatre étoiles » nous amuse, et arrive même à se faire entraînant, il est vrai aussi que le film, dans la filmographie de son auteur, ne reste pas non plus dans les mémoires, et c’est dommage, car sur le papier et dans son idée, il y avait vraiment de quoi offrir un moment de cinéma de haut vol.

Franssou, la trentaine bien passée, s’ennuie dans sa vie. Alors quand cette dernière hérite de cinquante mille euros, elle ne réfléchit pas et plaque tout pour vivre le temps qu’elle pourra au Carlton à Nice. Et c’est là qu’elle va rencontrer Stéphane, un petit arnaqueur qui vit de petits coups ici et là et surtout qui s’est fait une belle réputation dans la ville et plus particulièrement dans cet hôtel. Lui est clairement là pour l’argent, mais Franssou, elle, c’est pour l’aventure, et ensemble, ils vont former un duo quelque peu particulier.

« Quatre étoiles« , c’est le genre de film qu’on peut aisément qualifier d’agréable. Oui, quand on regarde ce « Quatre étoiles« , même s’il ne marque pas les mémoires, on ne peut pas dire que le moment soit mauvais. Non, le film de Christian Vincent est amusant, il nous réserve de bons petits moments, il est chic et sophistiqué et surtout, il a la chance d’être tenu par un duo d’acteurs qui s’en donne à cœur joie. Un duo bourré d’alchimie, un duo aussi improbable qu’il s’accorde et se complète finalement. Bref, un duo qui, il est certain, rehausse le film de Christian Vincent, au point que si le metteur en scène avait choisi d’autres acteurs, je ne suis pas sûr que son film aurait la même saveur.

« Quatre étoiles« , c’est un scénario sympathique. Certes, c’est un scénario qui ne vole pas très haut, et « pire » encore, c’est un scénario qui dans un sens demeure convenu et sans grande surprise. L’ensemble est très linéaire dans sa trame (même si certains sujets qui s’échappent de ça sont intéressants, notamment tout ce qui est fait autour du rapport à l’argent des personnages) et d’emblée, on sait comment tout ceci va se conclure. Mais alors pourquoi ça fonctionne dans l’ensemble et pourquoi on passe un bon petit moment ? Eh Bien parce qu’il y a un petit plus dans l’écriture et surtout dans l’humour que tient le film. Un humour bourré d’espièglerie, où l’on sent que tout ceci est livré avec envie et bonne humeur. Christian Vincent évite les lourdeurs et cet humour plombant qui jalonne beaucoup de comédies françaises. Puis le film, en plus d’avoir de très bons acteurs à son service, a aussi des personnages qu’on apprécie découvrir et suivre. Isabelle Carré en trentenaire désabusée fait de petites merveilles, José Garcia en arnaqueur qui n’est là que pour l’argent est drôle et touchant, quant à François Cluzet en amoureux timide et maladif, il amuse par la simple présence de son personnage. Ces personnages sauvent le film, et bien au-delà de ça, ils se font agréables et amusants à suivre.

Du côté de sa mise en scène, malgré de bons moments, et le côté pétillant de certains passages, « Quatre étoiles » est un film qui reste très classique. Christian Vincent ne prend aucun risque avec ce métrage, si ce n’est de passer à la comédie pure. Il y a bien une énergie et une envie, mais ça s’arrête-là, Christian Vincent n’arrive jamais à transcender la comédie et livrer plus qu’un petit film sympathique. Vous me direz, c’est déjà pas mal du tout.

« Quatre étoiles » fait donc partie de ces petites comédies devant lesquelles on s’amuse sur l’instant, devant lesquelles on passe un petit moment sympa, mais c’est aussi une comédie qui ne restera pas en mémoire non plus. Et c’est bien dommage, car sur le papier, il y avait vraiment de quoi nous éclater. Après, comme le film est sympathique, c’est toujours l’occasion de le redécouvrir…

Note : 10/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.