décembre 2, 2020

Looking for Richard

De : Al Pacino

Avec Al Pacino, Alec baldwin, Kevin Spacey, Winona Ryder

Année : 1997

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame, Documentaire

Résumé :

A la recherche de Shakespeare à travers la mise en scène de « Richard III » par un shakespearien convaincu, Al Pacino, qui a déjà incarné par deux fois la pièce la plus populaire du dramaturge, et qui s’interroge avec humour et passion sur l’art et la manière d’aborder un tel rôle, nous entraînant dans les coulisses de son théâtre intime pour nous faire partager sa passion de comédien.

Avis :

L’immense Al Pacino, la légende vivante Al Pacino, faut-il vraiment présenter l’acteur que l’on connaît tous et qu’on adulte ? Évidemment que non. Mais saviez-vous qu’Al Pacino, à quelques reprises, s’est laissé tenter par la réalisation ? Entre 1989 et 2013, Al Pacino a réalisé cinq films, qui sont passés pour la plupart inaperçus et son dernier demeure même encore inédit chez nous. Après un moyen métrage sorti en 1989, Al Pacino a attendu avant de repasser derrière la caméra. Huit années plus tard, Al Pacino ne revenait pas avec un film de fiction, mais avec un documentaire sur un amour fou que Pacino voue à la pièce de Shakespeare « Richard III« . Pièce qu’il a d’ailleurs jouée en 1972.

Tourné sur trois ans environ, c’est-à-dire quand Al Pacino n’était pas en tournage, « Looking For Richard » est une lettre d’amour de la part de son réalisateur à une œuvre et un personnage. Alors qu’on lui avait proposé d’adapter et de tourner Richard III, Al Pacino refusa et eut l’idée d’un autre film. Et s’il partait à la recherche de son personnage, de ce rôle, et plus largement de la pièce de Shakespeare ? Voilà ce que va être « Looking For Richard » et on peut dire que le résultat est pour le moins singulier.

Al Pacino se prépare à réincarner Richard III au théâtre. Mais bien avant de revêtir le rôle, Al Pacino décide de prendre une caméra et de parler de Shakespeare, de son œuvre et surtout de son personnage. Pour cela, Pacino se questionne, mais pas que, puisqu’il va aussi interroger passants et autres collègues acteurs, de sa troupe aux passionnés de l’œuvre de Shakespeare.

Al Pacino qui s’attaque et qui rend hommage à William Shakespeare, comment ne pas avoir envie de s’y arrêter ?

« Looking For Richard« , c’est un film très singulier. Le genre de film qu’on n’a clairement pas l’habitude de voir. Logé quelque part entre le documentaire et la fiction, Al Pacino, réalisateur, nous entraîne dans un film presque éducatif sur la façon de réfléchir un projet, de monter un projet et incarner un personnage complexe comme peut l’être le « Richard III » de Shakespeare.

S’il est clair que le film a vieilli, et s’il est tout aussi clair qu’il demande un temps pour entrer dedans tant le montage est particulier, ce sont surtout les allers-retours au gré des tournages et du temps libre de Pacino qui font que « Looking For Richard » donne une impression de décousu, presque comme s’il n’avait pas de direction. Mais une pièce par une pièce, et surtout à force de passion et de conviction, son auteur nous entraîne totalement dans son film et plus ce dernier avance et plus l’intérêt grandit. On apprécie la spontanéité et la passion avec laquelle Pacino, mais aussi toutes ses équipes, parlent de l’œuvre de Shakespeare.

À travers cette pièce, à travers ses actes, ses rebondissements que Pacino met en scène, le réalisateur américain parle de « Richard III » dans toutes ses facettes. Il parle de son côté historique, mais aussi de son côté démesuré ou encore son côté très personnel, puisque la pièce, comme les rôles, demandent à ses comédiens de se perdre dedans, de s’investir pleinement. Le pari est osé, mais au final, on se laisse totalement conquérir par le film et son idée.

Ce qui fait aussi tout le charme de « Looking For Richard« , c’est bien sûr Al Pacino lui-même qui est tout simplement irrésistible. Passionné et passionnant, son amour pour la pièce et le personnage déborde à chaque instant et il est vrai qu’une fois le montage assimilé, on pourrait le suivre n’importe où et surtout, on pourrait l’écouter parler des heures de la pièce, de sa conception, de ses idées de mise en scène et de jeu, ou encore ses altercations avec les autres comédiens. D’ailleurs, que ce soit pour la pièce elle-même ou pour ce documentaire, Al Pacino a réuni du très beau monde. De Kevin Spacey à Alec Baldwin, de Winona Ryder à Aidan Quinn, de Penelope Allen à Kevin Kline, en passant par Harris Yulin, Derek Jacobi, Vanessa Redgrave, Peter Brook, F. Murray Abraham, James Earl Jones sans oublier l’inconditionnel et tout aussi amoureux de Shakespeare, j’ai nommé Kenneth Branagh. Bref, ce casting est fabuleux et chacun parle avec une vraie passion de la pièce et plus largement de l’œuvre de Shakespeare.

« Looking For Richard » est donc un film particulier, original aussi bien dans sa conception que dans sa démarche. Intéressant, et même passionnant, Al Pacino nous entraîne dans un documentaire pas comme les autres et malgré ses défauts, son montage auquel il faut adhérer ou encore le fait que le film ait pris un coup de vieux, je ne regrette à aucun moment ma curiosité. À découvrir donc, et petit plus amusant, comme le tournage s’est étalé sur trois ans, il est amusant de voir les différents looks abordés par Al Pacino, qui revenait ou s’apprêtait à tourner tel ou tel film…

Note : 13/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.