avril 15, 2021

Luigi’s Mansion 3

Résumé :

Luigi doit une nouvelle fois affronter ses peurs les plus profondes dans un terrifiant manoir hanté. Il peut pour cela compter sur son aspirateur à fantômes pour l’aider. Un nouveau personnage sera ajouté : Gluigi, un Luigi tout vert, possédant des capacités particulières.

Avis :

Quand on évoque le nom de Nintendo, la première figure qui nous vient à l’esprit, c’est Mario, le plombier le plus célèbre du monde, qui éclate des tortues, bouffe des champignons et sauve une princesse des griffes d’une sorte de dragon boulimique. Mais il ne faut pas oublier que Nintendo, c’est tout plein de licence comme Zelda et Metroïd, et la firme a bien compris que si elle veut continuer à performer, il faut exploiter au maximum certains personnages, dont Luigi, le frère de Mario. Son aventure solo commence en 2002 chez nous avec le premier Luigi’s Mansion, qui fut une belle surprise. Fort d’un certain succès, il faudra néanmoins attendre dix ans avant de voir une suite débouler sur Nintendo 3DS. Avec la Switch, de nouvelles perspectives s’ouvrent chez la firme et c’est logiquement qu’un troisième épisode voit le jour, apportant un gros lot de nouveautés et un plaisir de jeu immédiat.

D’un point de vue scénaristique, il ne faut pas chercher bien loin, mais est-ce vraiment ce que l’on veut avec un tel jeu. Mario, Peach, Luigi et les trois Toad sont invités à passer des vacances dans un joli hôtel. La nuit venue, tout le monde se fait kidnapper et emprisonner dans des tableaux, sauf Luigi qui, aidé par le professeur K. Tastroff, va les délivrer en trouvant des boutons d’ascenseurs pour monter les étages et vaincre tous les fantômes qui se mettent en travers de son chemin. Rien de bien neuf sur le fond, si ce n’est l’alliance entre les Boo, ces fantômes ronds et blancs que l’on trouve dans les jeux de base, et les ectoplasmes plus classiques qui sont de cinq sortes. D’un point de vue, c’est très basique, on enchaîne les niveaux jusqu’à arriver à délivrer étape par étape tous les personnages. Chaque niveau contient son boss qu’il faut vaincre pour avoir droit à un nouveau bouton d’ascenseur afin d’accéder au niveau supérieur. Bref, c’est basique, mais ça marche.

Ça marche parce que c’est drôle, coloré et que le level design change à chaque étage. Composé de quinze étages et de deux sous-sols, le jeu est riche et varié. On aura droit au niveau des magiciens, à la boîte de nuit, à la salle de concert, au musée d’histoire naturelle en passant par le jardin ou encore le restaurant sur la thématique des pirates. Bref, on en a pour nos yeux qui vont s’émerveiller à chaque fois qu’un nouveau bouton apparait. Les boss sont bien évidemment en lien avec le niveau, que ce soit le vigile dans la galerie de boutiques, le prof de sport dans la salle de fitness ou encore l’homme à tout faire dans la chaufferie. C’est non seulement beau, mais c’est aussi très drôle. Le jeu est truffé de trouvailles en tout genre. Les fantômes qui dansent sur de la musique classique sont hilarants, sans parler de ceux qui font une chorégraphie de breakdance, et certains moments sont vraiment mémorables. En bref, et pour faire simple, c’est beau, c’est tout en rondeur et c’est d’une naïveté plutôt salvatrice pour compenser avec des jeux plus durs, plus complexes.

Mais Luigi’s Mansion 3 est un jeu qui cache, derrière ses atours enfantins, des énigmes parfois coriaces qui vont demander une certaine jugeote. La grosse nouveauté viendra avec Gluigi, l’alter-ego de notre héros, mais en gélatine verte, et qui peut passer à travers les grilles. On peut faire appel à lui quand on veut, et il va nous permettre de ramasser des gemmes cachées, de résoudre des énigmes en deux temps et de combattre certains boss qui demandent les deux personnages pour les vaincre. A titre d’exemple, le maître-nageur dans la salle de sport nécessite une bonne gestion des deux personnages pour le distraire et lui retirer l’eau de la piscine dans laquelle il nage. A deux, c’est un peu plus facile, puisqu’un joueur va manier Gluigi tandis que l’autre jouera Luigi, et les manipulations seront moins coriaces. En cela, le jeu est riche et le finir à 100% va demander une certaine dextérité et un joli sens de l’observation. Certains fantômes sont cachés, les gemmes sont parfois difficilement trouvables et il faut souvent jouer avec le décor pour résoudre certains problèmes. Si l’avancement de l’histoire peut s’avérer assez facile, détenir toutes les gemmes ou trouver tous les secrets est une autre paire de manches.

Alors le jeu n’est pas exempt de quelques petits défauts. La jouabilité est parfois un peu rigide. Il faut dire que Luigi peut faire une pléthore d’actions, comme aspirer les fantômes, bien entendu, mais aussi faire apparaître Gluigi et jongler entre les deux personnages, recracher de l’air, faire une petite explosion, dévoiler des objets cachés ou encore faire des actions en simultanée avec Gluigi. Bref, c’est assez dense et parfois, on peut se tromper de bouton. Si cela nous fait perdre des vies, le jeu est généreux en cœur, pour être plus accessible aux enfants, donc ce n’est pas vraiment un problème, mais c’est parfois frustrant. La rigidité va faire que parfois, lorsque l’on flashe un fantôme pour pouvoir l’aspirer, on ne peut pas enchainer les flashs, il y a un temps de latence. Ensuite, il est compliqué de dévoiler des objets tout en tournant autour de soi, il faut alors avoir les deux mains du même côté de la manette. De même que la course, Luigi prenant un temps avant d’aller plus vite, il faut prévoir certaines attaques de fantômes. Alors ce sont de petites choses, mais on peut vite pester contre le jeu lorsque Luigi se tape à un mur imaginaire ou lorsqu’il faut tourner rapidement pour arrêter un ennemi.

Au final, Luigi’s Mansion 3 est plutôt une très bonne surprise et certainement l’un des meilleurs jeux Switch. A la fois beau et innocent, drôle et riche dans tout ce qu’il faut trouver, Nintendo n’a pas fait les choses à moitié et livre un jeu fortement sympathique qui donne envie de trouver tous les secrets cachés dans les niveaux. Jouable entièrement à deux, proposant aussi des mini-jeux qui ressemblent à des party games, Luigi’s Mansion 3 est une belle réussite qui mérite amplement son succès.

Note : 17/20

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.