octobre 21, 2020

En Avant – Pixar, La Vie

Titre Original : Onward

De : Dan Scanlon

Avec les Voix Originales de Tom Holland, Chris Pratt, Julia Louis-Dreyfus, Octavia Spencer

Année : 2020

Pays : Etats-Unis

Genre : Animation

Résumé :

Dans la banlieue d’un univers imaginaire, deux frères elfes se lancent dans une quête extraordinaire pour découvrir s’il reste encore un peu de magie dans le monde.

Avis :

Dan Scanlon est l’un de ces artisans de chez Disney qui sont là depuis une éternité. L’homme a testé bien des postes dans le studio avant de pouvoir réaliser. On retrouve pour la première fois le nom de Dan Scanlon en 1998 sur « Pocahontas 2« , où il est alors animateur. Par la suite, on va le retrouver sur « La petite sirène 2« , sur le deuxième « Les 101 dalmatiens » et l’on va le retrouver aussi au scénario de « Cars« . C’est en 2013 qu’il passe pour la première fois au long-métrage avec « Monstres Academy« .

On n’avait plus de nouvelles de Dan Scanlon depuis sept ans maintenant et l’on peut dire que l’on avait presque oublié le nom du réalisateur. Dan Scanlon aura donc pris son temps pour revenir et surtout, il a pris son temps pour écrire son film, car cette histoire si imaginaire et magique, est pour lui tout ce qu’il y a de plus personnel, car elle s’inspire de sa relation avec son frère et du décès de son père. Bref, à l’heure où Disney et Pixar ont l’air d’être en mode suite et remake, Dan Scanlon débarque lui avec une histoire neuve, originale et surtout une histoire magique, qui nous embarque pour un torrent d’aventures et bien sûr d’émotions !

Deux frères elfes se lancent dans une quête folle. Une quête qui pourrait l’espace d’une journée seulement voir revenir leur père à la vie. Pour les deux garçons, cette quête est essentielle, mais elle l’est encore plus pour le plus jeune, Yann, car il n’a jamais connu ce père, celui-ci étant mort avant sa naissance. Alors que Yann est un jeune elfe frêle et craintif, il va se retrouver à détenir un pouvoir de magicien, mais en plus de ça, il va tout risquer pour pouvoir passer ne serait-ce qu’une minute avec son paternel.

Magnifique, féérique, aventurier, amusant et surtout bouleversant, voici quelques-uns des nombreux adjectifs qu’on peut utiliser à la sortie de « En avant« , la dernière pépite de Dan Scanlon.

« En avant« , c’est du neuf en période de recyclage et ça fait franchement du bien. « En avant« , c’est du rire, de l’aventure à la pelle et beaucoup trop d’émotions pour nos petits cœurs. « En avant« , c’est une quête, ou plutôt ce sont plusieurs quêtes au sein même d’un film. « En avant« , c’est un scénario passionnant, et qui arrive à l’être dans tout ce qu’il essaie. Que ce soit son idée, son univers, son aventure, les relations entre ses personnages, sa quête principale, ou celle dissimulée, Dan Scanlon nous a écrit là une pure merveille qui n’a pas encore fini de nous émerveiller.

Intelligent et profond, dense et riche, « En avant« , c’est un film qui nous réserve une sacrée dose d’aventures dans un monde absolument génial. C’est un film qui aborde la magie et l’imaginaire, qui développe tout un monde enchanté et enchanteur. C’est un film devant lequel on est pris dans un tourbillon d’idées, de drôleries et surtout de péripéties qui vont être bien plus importantes qu’elles ne le laissaient paraître. Car oui, si « En avant » est parfait dans son aventure, le film de Dan Scanlon est surtout un film bouleversant. C’est un film d’une grande richesse et qui traite à la perfection ses sujets. Ici, le réalisateur aborde la famille, le deuil, le fait d’aller de l’avant, et surtout il aborde de manière incroyable la quête de soi. Il parle de manière bouleversante de ce sentiment d’être incomplet, de ce « qui est-on » ? De comment avancer dans la vie, ou comment devenir adulte ? Des sujets magnifiques et importants, que le réalisateur traite ici de manière tendre, héroïque, avec autant de surprise que de sérieux finalement et l’on en ressort les émotions en vrac et ça fait un bien fou. 

Si « En avant » est exceptionnel dans ses quêtes, le film l’est tout autant dans son visuel. Là encore, c’est une pure merveille. Féérique, magnifique, puissant, épique, bourré de tendresse et de moments suspendus, Dan Scanlon a fait les choses en grand et nous livre-là un Pixar grandiose. Son film est bourré de détails, d’humour, de réinvention, de clins d’œil. Le réalisateur a pris un soin tout particulier à jouer avec cet univers mélangeant à la perfection l’heroic fantasy et le monde tel qu’on le connaît.

Visuellement parlant le film est une claque, Dan Scanlon arrivant aussi bien à jouer avec le côté road trip entre frères, le film d’aventure épique, le film de quêtes parsemé de touches d’action et d’humour. Mais là où le réalisateur nous livre ses plus belles merveilles, c’est quand il se fait intime et nous entraîne dans un très beau drame humain.

Autre très belle réussite du film, ses personnages qui sont tous passionnants. Dan Scanlon les a parfaitement écrits, parfaitement pensés, et chacun trouve sa place pour que le récit aille de l’avant. Bien sûr, « En avant« , c’est ce duo de frères remarquables, l’un complétant l’autre et vice-versa, et ça, tout en ayant aussi leur propre évolution, leur propre caractère et chacun nous touchant au mieux. Bref, Dan Scanlon a fait du sacré taf.

On ressort de « En avant » la tête pleine d’aventures, de fééries (et même de scènes qu’on a envie de voir devenir cultes), le cœur en vrac, les émotions encore toutes chamboulées et avec une seule envie finalement, c’est d’y retourner au plus vite. Alors rien que pour cela, Merci Mr Scanlon !

Note : 19/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.