Takenoko

takenoko_Boite

But du Jeu :

Ces cornichons de chinois tout juste réconciliés avec le japon ont eu l’idée d’offrir en cadeau un grand panda de chine. Cette charmante bestiole ne mange que du bambou et il faut donc d’urgence réorganiser les jardins impériaux pour subvenir à l’appétit féroce du plantigrade végétarien.

Et devinez qui doit s’en charger ?

Dans « Takenoko » vous allez donc endosser le rôle d’un jardinier japonais affairé à répondre au mieux aux requêtes du vénérable empereur, soleil des soleils et dieu vivant.

Avis :

Pour les passionnés de jeu de société, certains créateurs sont quasiment des rock stars au même titre que certains musiciens ou écrivains. On peut aisément citer Bruno Faidutti ou encore Bruno Cathala, créateurs de jeux de société qui ont  et qui ont beaucoup de succès. Antoine Bauza fait partie de cette clique de créateurs que les aficionados suivent de très près. Takenoko s’inscrit dans une démarche agréable puisqu’il propose de faire jouer toute la famille, avec une thématique sympa et qui cartonne en ce moment avec les mangas et surtout, il propose un design très beau, très doux et qui plaira autant aux enfants, qu’aux femmes ou aux hommes ayant gardé leur petit cœur tendre. Mais en quoi donc consiste ce jeu, et, surtout, est-il bien ? Retour sur un jeu où Panda et jardinier ne font pas cause commune.

La technique de jeu est assez simple et on est vraiment dans une dynamique où l’on ne se fait pas de crasse. Néanmoins, certaines actions des adversaires peuvent gêner les joueurs. Le but est assez simple, il faut marquer des points en remplissant très exactement sept missions. Chaque joueur possède une grande carte lui expliquant les actions disponibles. Sur le centre de la table, une tuile hexagonale est posée avec la figurine du jardinier et celle du panda. Chaque joueur reçoit trois missions, une sur la disposition du plateau, une pour le jardinier et une pour le panda. A chaque tour de jeu, le joueur jette un dé pour déterminer la météo et fait une action en fonction du jet de dés (par exemple le soleil donne une action supplémentaire). Ensuite, le joueur réalise deux actions différentes parmi 5 disponibles comme prendre trois tuiles et en poser une, déplacer le panda pour bouffer du bambou ou le jardinier pour en faire pousser, piocher un pion qui donne une fonction à la tuile ou encore prendre et poser un canal d’irrigation ou bien piocher une carte mission. Bref, c’est assez riche et il y a de quoi faire. Le jeu est très simple et suit une logique enfantine. Les tuiles éloignées du center ne sont pas irriguées et il faut de l’eau pour les irriguer, les tuiles de couleurs font pousser des bambous de la même couleur, etc… Bien évidemment, chaque joueur fait sa petite tambouille pour parvenir à ses fins en fonction de ses missions. Les choses agréables dans ce jeu c’est que l’on ne fait pas de sales coups à ses adversaires. Chacun reste un petit peu dans son coin sans intervenir de manière directe dans les actions des autres. Mais forcément, chaque action va changer les plans adverses et donc parfois on fait des actions qui enquiquinent le joueur suivant. Cela reste bon enfant, mais peut agacer. L’autre point négatif du jeu, c’est que lorsqu’un joueur joue, les autres joueurs attendent et on a tendance à s’emmerder un petit peu car la stratégie intervient peu. Cela est assez bien lorsque l’on joue avec des enfants mais peut énerver les joueurs les plus aguerris. Quoiqu’il en soit, en termes de mécanique de jeu, c’est d’une grande fluidité et très logique.

Takenoko_materiel

La plus grande qualité du jeu provient de son design. Les illustrations sont magnifiques, out comme le matériel. Les deux figurines sont sublimes et les bambous sont bien représentés ; Le fait qu’ils grandissent en 3D est un plus dans la lecture du jeu. Les différentes cartes missions sont un poil tristounettes car elles sont toutes les mêmes en fonction de la mission et se révèlent être très minimalistes. Autre défaut, et non des moindres, on aura tendance à piocher des cartes missions sur la disposition du plateau plutôt que des missions jardinier ou panda, car on peut rapidement tomber sur des dispositions déjà faites. Mais encore une fois, ce qui fait le succès du jeu, c’est la logique agréable et l’accessibilité immédiate. L’aspect un peu manga et cartoon est du plus bel effet et rend le jeu très attractif ;

Au final, Takenoko est un jeu de plateau fort sympathique. Doté d’un matériel de très belle qualité et d’un système de jeu facile et très rapide, il permet à toute la famille de jouer ensemble dans une bonne ambiance et sans se prendre la tête. On regrettera seulement des moments d’inactivité de la part des non-joueurs durant le tour des autres et un manque de stratégie qui aurait donné un petit piquant.

Note : 15/20

Par AqME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net