Charlie et la Chocolaterie

nouveau_charlie.et.la.chocolaterie

Titre Original: Charlie and the Chocolate Factory

De : Tim Burton

Avec Johnny Depp, Freddie Highmore, AnnaSophia Robb, Julia Winter

Année: 2005

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie, Fantastique

Résumé :

Charlie est un enfant issu d’une famille pauvre. Travaillant pour subvenir aux besoins des siens, il doit économiser chaque penny, et ne peut s’offrir les friandises dont raffolent les enfants de son âge. Pour obtenir son comptant de sucreries, il participe à un concours organisé par l’inquiétant Willy Wonka, le propriétaire de la fabrique de chocolat de la ville. Celui qui découvrira l’un des cinq tickets d’or que Wonka a caché dans les barres de chocolat de sa fabrication gagnera une vie de sucreries.

Avis :

J’ai du mal avec ce film. En fait c’est un film que j’aime autant que je le déteste et qui varie selon mon humeur. Mais une chose est sûre, il y a dans ce film pas mal de moments et personnages que j’aime.

5-18411621

Willy Wonka est autant connu dans le monde, qu’il est une énigme. Parti de rien, il est devenu l’un des chocolatiers les plus connus du monde. Offrant du rêve et des saveurs incroyables à ses clients. Mais depuis des années, personne ne l’a revu, son usine tourne toujours, mais personne n’y rentre.

Un matin, le monde apprend que Willy Wonka a dissimulé cinq tickets d’or dans des chocolats à travers le monde. Les enfants qui les trouveront seront invités à visiter la chocolaterie de Mr Wonka et l’un des enfants recevra même un cadeau qui dépassera ses rêves les plus fous.

Le jeune Charlie adore les chocolats de Willy et rêve de visiter cet endroit aux mille saveurs et il va avoir la chance de le faire puisqu’ il va trouver un ticket d’or.

Après le plus qu’excellent « Big Fish » qui m’a fait voyager, Tim Burton s’attaque à ce monstre de la littérature enfantine et son adaptation est vraiment en dent de scie. Comme toujours chez Burton, le film déborde de créativité, de délire visuel vraiment sympa, mais même si c’est un film pour enfants, il y a pas mal de choses qui me dérangent.

Premièrement, son histoire dans le fond est jolie, mais elle déborde trop de bons sentiments, qui je trouve plombent un peu le film, c’est dommage. J’adore le début du film, je le trouve sympa, il y a une belle ambiance, un côté fun et décalé, intriguant aussi. Le film s’annonçait vraiment très bien, puis dès qu’on entre dans la chocolaterie, ça se gâte.

On trouve du bon, mais aussi pas mal de mauvais auquel je n’ai vraiment pas accroché. Dans ses actions et rebondissements, j’aime bien le principe de se débarrasser peu à peu des enfants de façon drôle et ces scènes-là me font rire, je les ai adoré, surtout que les mômes sont assez insupportables, mais je trouve qu’elles sont toujours gâchées par les scènes musicales qui suivent. C’est même mon plus gros reproche et ce que je déteste le plus dans le film.

Ensuite, le visuel, j’aime autant que je n’aime pas … Par exemple la salle de la cascade est superbe, pleine de belle couleur et le décor est aussi démesuré que dingue, puis la scène suivante, on embarque dans un bateau et là je sors du film, je trouve ça mal fait et moche à regarder et c’est souvent comme ça pendant le film. C’est assez bizarre comme sensation.

Un truc que j’adore c’est aussi le clin d’œil au « 2001, l’odyssée de l’espace » de Kubrick que je trouve super bien trouvé et amené dans ce film.

Par contre, là où je n’ai rien à redire c’est sur les comédiens et heureusement qu’ils sont là parce qu’ils font beaucoup pour ce film et l’intérêt est plus conséquent. J’adore la composition du personnage de Johnny Depp dans ce film. L’acteur me fait rire, surtout quand il parle aux enfants et il a le sourire le plus bizarre du monde. Freddie Highmore est très attendrissant, peut-être même un peu trop sur certains moments, le réalisateur indique clairement ce qui est bien ou pas pour faire un héros au grand cœur. Si les parents des enfants sont sans plus, tous les enfants choisis sont terribles, j’adore ces enfants. J’en voudrais pas chez moi des comme ça, mais dans le film ils sont tellement drôles. Ma préférée c’est Julia Winter (Veruca « Daddy » Salt), cette petite fille est une vraie peste que j’adore détester.

18820974.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

« Charlie et la chocolaterie » est un film sympa, mais venant de Burton c’est quand même une déception. C’est un film moyen, pas désagréable à regarder, sauf quand ça chante. Je trouve que le chocolat a une saveur amèrement douce, qui varie vraiment selon mon humeur.

Note : 10/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqMENote de AqME: 07/20

TrasherNote de Trasher: 12/20 Sympa pour les gosses, mais on a connu Burton plus inspiré!

ServalNote de Serval: 06/20

IscarioteNote de Iscariote: 12/20 Honnête mais en dessous de l’original.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net