septembre 22, 2020

L’Enfer des Tropiques

Titre Original : Fire Down Below

De : Robert Parrish

Avec Rita Hayworth, Robert Mitchum, Jack Lemmon, Herbert Lom

Année: 1957

Pays: Etats-Unis

Genre : Aventure

Résumé :

Deux associés contrebandiers aux Antilles, Felix et Tony sont contactés par Irena désireuse de se rendre sur l’Ile de Santa Nada. Ils acceptent de la prendre sur leur bateau et Tony tombe amoureux de la belle. Les rapports entre les deux hommes deviennent vite tendus, l’affrontement est inévitable.

Avis :

Robert Parrish est un réalisateur américain que je ne connais absolument pas. Tout d’abord acteur, puis monteur, Robert Parrish a fini sa carrière comme réalisateur et en un peu plus de vingt ans, il a réalisé une vingtaine de longs-métrages et il a fait tourner les plus grands. On notera parmi ses réalisations les plus connues, la co-réalisation de « Casino Royale » ou encore « Coup de feu au matin« .

Ressorti cette année en DVD, je me suis arrêté sur « L’enfer des tropiques« , parce que le film réunissait ni plus ni moins que deux de mes acteurs préférés, les immenses Jack Lemmon et Robert Mitchum. Franchement, quand on voit une telle affiche, il n’en faut pas plus finalement pour avoir envie de se jeter dedans et même si ce n’est pas le chef-d’œuvre que j’avais envie de trouver, je dois dire que j’ai bien fait, car « L’enfer des tropiques » est un bon métrage qui nous entraîne dans un drame prenant, doublé d’une rivalité entre deux mecs dans un traditionnel triangle amoureux.

Felix et Tony sont deux amis qui font de la contrebande dans les caraïbes. Un jour, on leur propose un juteux deal, transporter une femme qui n’a pas de papier d’un bout à l’autre des caraïbes. Si la mission est dangereuse, ils acceptent, mais finalement, le danger ne va pas venir de là où ils l’avaient imaginé, puisque bientôt des tensions se créent entre les deux amis qui tombent tout deux amoureux de cette passagère clandestine.

« L’enfer des tropiques« , c’est le genre de film qui dans ce qu’il nous raconte n’est pas vraiment incroyable et ça, même s’il le fait bien. Non, « L’enfer des tropiques« , c’est le genre de film qu’on se plaît bien plus à suivre à cause de son trio d’acteurs, et quel trio ici, puisque Robert Parrish a réuni devant sa caméra ni plus ni moins que Rita Hayworth, Jack Lemmon et Robert Mitchum et les trois comédiens font des merveilles.

« L’enfer des tropiques« , c’est un petit scénario qui demeure intéressant, même si ce dernier a ses défauts. D’entrée de jeu, il faut dire que le film a du mal à se lancer, et il a tendance à traîner en longueur dans sa première partie. Malgré tout, le charme opère, et l’on se plaît à suivre ce triangle amoureux évident qui s’installe. Puis peu à peu le film s’en va autre part et ce qui était peut-être un poil trop long au départ s’efface et le film devient alors prenant, ajoutant même une belle touche de suspens à la fin, quand l’un des personnages se retrouve dans le pétrin. Robert Parrish arrive à nous faire oublier les défauts de son début et on quitte le film, certes de manière assez évidente, mais surtout, on le quitte avec la sensation d’avoir passé un bon petit moment de cinéma en fin de compte.

Comme je le disais, l’autre atout qui nous fait tenir en intérêt devant le film, c’est son trio d’acteurs. Rita Hayworth est fabuleuse en femme fatale au lourd passé. Jack Lemmon est brillant dans un rôle qui l’éloigne des compositions comiques dans lesquelles on a l’habitude de le voir. Quant à Robert Mitchum, il n’a besoin que d’être à l’écran pour qu’on reste accroché à ses lèvres.

Pour aller dans le sens du scénario, « L’enfer des tropiques » tient une réalisation qui est déséquilibrée. Certes, les décors exotiques sont appréciables, certes les scènes de carnaval font très bien le taf, et certes aussi le sauvetage d’un des personnages est maitrisé, mais sur l’ensemble, en plus d’être assez classique, le film a tendance à tirer sur la longueur. Il y a du charme, l’intrigue arrive à nous intéresser et à la fin, on a passé un petit moment de cinéma sommes toutes sympathique, mais il est vrai aussi qu’on a eu tendance à quelque peu s’ennuyer parfois et dans un sens, le film est une petite déception, car au vu de ce casting, on s’attendait à un chef-d’œuvre, et l’on ne trouve qu’une petite série B appréciable.

« L’enfer des tropiques » n’est donc pas un grand film, mais il reste toutefois un petit moment de cinéma plein de charme. Si le film de Robert Parrish véhicule des déceptions, à aucun moment on ne regrette la découverte finalement, car avec ses défauts et ses qualités, « L’enfer des tropiques » est surtout tenu par un trio d’acteurs qui fait absolument tout !

Note : 12/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.