13 Reasons Why Saison 2

D’Après une Idée de : Brian Yorkey

Avec Dylan Minnette, Katherine Langford, Christian Navarro, Brandon Flynn

Pays : Etats-Unis

Nombre d’Episodes : 13

Genre : Drame

Résumé :

Cinq mois après la mort d’Hannah, Clay et ses camarades tentent de se reconstruire. Alors que le procès opposant la famille d’Hannah au lycée Liberty High débute, et que tous devront témoigner, quelqu’un cherche à étouffer la vérité sur les véritables raisons de cet événement tragique. Par ailleurs, une série de polaroïds envoyée par un corbeau fera éclater un sombre secret que certains cherchent à tout prix à dissimuler.

Avis :

La série de 13 reasons why aurait pu s’arrêter à la fin de la saison un. En effet, le spectateur connaît à présent les treize raisons qui ont poussé Hannah au suicide, alors pourquoi vouloir continuer ? La saison deux démarre lentement, mais on s’étonne de retomber finalement amoureux de cette série, dont les thèmes abordés restent tragiques, et dont le talent des acteurs est indiscutable. Cette saison deux poursuit sur le procès opposant les parents d’Hannah à son lycée. Qui est le véritable coupable ? Les derniers épisodes, bien que voulant donner une réponse plutôt travaillée, ne pourront satisfaire tous les spectateurs tant la question aurait mérité de nombreux débats.

Comme dans la saison précédente, où les épisodes se séparaient en deux temporalités différentes, cette nouvelle saison suit le même principe, et se divise en trois parcours distincts. D’un côté, nous assistons au procès sur l’affaire d’Hannah, lors duquel témoignent quelques-uns de ses camarades. Certains récits sont touchants, d’autres plus troublants et amènent une nouvelle vision d’Hannah. Finalement, la connaissions-nous vraiment ? Était-elle aussi innocente que ses cassettes le laissaient supposer ? Cherchait-elle parfois les problèmes ? Méritait-elle ce qui lui est arrivé ? Était-elle la jeune fille gentille et honnête que l’on croyait ? Certains de ses camarades nous font douter et sèment le trouble avec leurs mots et interprétations. Qui croire ?

Clay est le personnage le plus perturbé de cette saison deux, et le jeu de l’acteur est fascinant. Lui qui pensait connaître Hannah, celle qu’il a aimé, et celle qu’il a voulu défendre après sa mort, ne sait plus que penser. La folie de Clay se propage de manière incontrôlable et est mise en scène de manière intelligente. On le voit littéralement parler à Hannah dans ses moments de doute extrême, à une Hannah qui nous semble indépendante et qui le suit partout. L’actrice est toujours aussi crédible dans le rôle de la jeune femme perdue. Les dialogues entre ces deux personnalités sont troublants et expriment des questionnements internes douloureux. Clay ne parvient pas à oublier Hannah.

En dehors du procès, quelques scènes nous présentent de nouveau le passé de la jeune femme, alors que les phrases des témoins défilent en voix-off, se contredisant parfois avec ce qui est montré à l’écran. On comprend ainsi, de manière peu subtile mais bien pensée, que l’interrogé ment sans vergogne, ou que son interprétation est étonnamment éloignée de celle que le spectateur peut se construire sur le moment.

Enfin, la vie continue au lycée Liberty et les différentes intrigues ne cessent de s’accumuler. Certains personnages essaient de changer et avec succès, comme Courtney, qui parvient à accepter sa sexualité lesbienne ou Tyler, qui parvient à se faire de nouveaux amis. Ces derniers forment d’ailleurs un groupe hétéroclite plutôt très stéréotypé, mais effroyablement attachant : les punks, les rebelles. Ils n’hésiteront pas à se venger des sportifs du lycée qui leur mènent la vie dure, et à générer du chaos partout où ils passent. La vengeance des durs à cuire sera terrible. Une des dernières scènes de la saison est d’ailleurs réellement douloureuse à supporter, notamment pour les plus sensibles.

Jessica, quant à elle, connaît maintenant la vérité sur son viol, et ne parvient pas à gérer cette situation. Elle n’arrive pas à en parler à sa famille ou à la police. Clay parviendra-t-il à la convaincre d’accuser Bryce pour que ce dernier soit enfin jugé, et pour son viol, mais aussi celui d’Hannah ? Etrangement, des photos prises lors d’autres viols commis par Bryce, se retrouvent magiquement dans son casier. Le combat qu’il mène, serait-il approuvé par d’autres filles du lycée qui n’osent pas parler, de peur d’être maltraitées ? Doit-il poursuivre sa lutte, envers et contre tous, pour Hannah ? Doit-il craindre les amis de Bryce qui le défendent à tout bout de champ ? Jessica doit-elle se taire après les menaces et les lettres ensanglantées qu’on lui envoie ?

Alex et Zach ne sont pas en reste et le spectateur les découvrent sous de nouvelles facettes. Leur culpabilité grandit au fil des épisodes, et ils ne savent plus très bien qui ils sont sensés être. Doivent-ils continuer de traîner avec Bryce, maintenant qu’ils savent ce qu’il a fait ? De plus, Clay menace de dévoiler les cassettes au grand jour et de les donner à la police. Pourront-ils supporter d’avoir été une des raisons qui ont fait qu’Hannah s’est suicidée ?

La seconde saison de 13 reasons why nous prend aux tripes, comme la première avait su le faire, notamment grâce à sa seconde moitié bien rythmée. Le dernier épisode est particulièrement émouvant grâce à de merveilleux adieux à Hannah Baker lors de ses funérailles, une jeune femme comme il en existe finalement beaucoup.

Note : 17/20

Par Lildrille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net