décembre 5, 2020

13 Reasons Why Saison 1

D’Après une Idée de : Brian Yorkey

Avec Dylan Minnette, Katherine Langford, Christian Navarro, Brandon Flynn

Pays : Etats-Unis

Nombre d’Episodes : 13

Genre : Drame

Résumé :

Clay Jensen, un adolescent de dix-sept ans, reçoit une boîte mystérieuse contenant sept cassettes enregistrées par Hannah Baker, l’une de ses amies qui s’est suicidée deux semaines auparavant. Sur celles-ci, Hannah dévoile les treize raisons pour lesquelles elle a décidé de mettre fin à ses jours, ainsi que les noms des personnes qu’elle juge responsable de son choix. Bouleversé par les révélations d’Hannah, le regard de Clay sur ses camarades ne sera plus jamais le même.

Avis :

Chaque saison de 13 reasons why, comme peu de séries focalisées sur et pour les adolescents, commence par des avertissements qui ne sont pas à prendre à la légère. En effet, le thème de la série, difficile et sombre, porte sur le harcèlement scolaire, et sur les fins tragiques auxquels il peut malheureusement mener. Des adolescents atteints par ce mal doivent être vigilants quand ils regardent la série, pour ne pas se laisser submerger par des états négatifs malvenus et tragiques.

13 reasons why ne fait clairement pas partie des séries que l’on regarde pour rigoler ou pour aller mieux. Bien qu’ils restent un divertissement, les épisodes ne sont pas tous faciles à regarder, bien plus encore une fois que l’on s’est attaché aux personnages, et que l’on souffre avec eux. Les acteurs sont très bons et on s’y croirait. Toutes les émotions y passent, les plus mauvaises, comme les plus belles. Une ambiance mystérieuse et glauque pèse sur la série, lui conférant un aspect prenant, ainsi qu’un suspense bien rythmé. On ne s’ennuie pas et le rythme est haletant.

La première saison, s’inspirant d’un best-seller, est une vraie réussite. Une fois commencée, il est difficile de s’arrêter, tant on veut connaître les fameuses treize raisons qui ont poussé Hannah à se suicider. Chaque épisode est captivant et se déroule de façon similaire : une des cassettes est écoutée et des images du passé se montrent à nous, pour mettre en scène les différentes tortures que la jeune fille devait supporter, quand elle vivait encore. Dans le même temps, la vie continue au lycée Liberty, et les étudiants qui ont connu la morte, subissent de nouveaux drames et histoires compliquées. Certains s’en veulent, d’autres parlent et dénoncent, les uns se cachent et les derniers angoissent. Entre passé morbide et présent oppressant, 13 reasons why nous entraîne sur des rivages passionnants, perturbants et enrichissants pour notre réflexion personnelle.

Il est troublant de se dire que les actes subis par Hannah, pris à part, ne semblent pas représenter grand-chose. Effectivement, on ne voit pas la violence physique de certains dramas japonais, qui peuvent aller très loin dans les tortures entre étudiants, ou les atrocités psychologiques et brutales, que certaines séries américaines sont amenées à dépeindre dans les universités. 13 reasons why énonce des faits qui ne paraissent pas si éprouvants mais qui, pourtant, en s’accumulant, aident un certain mal-être à s’installer et à perdurer.

La série veut nous montrer à tous, que l’on soit étudiants ou non, que même le plus petit des actes, que l’on pensait d’abord insignifiant, peut en fait tout faire basculer et avoir de terribles conséquences. Chacune des raisons qu’énonce Hannah est crédible et aurait pu se produire pour n’importe lequel d’entre nous. Des amis qui ne sont plus amis, des insultes qui s’additionnent, des rumeurs qui circulent… On connaît, finalement, tous cela. 13 reasons why souhaite choquer, et cela fonctionne à merveille.

En plus du suicide, et du harcèlement, 13 reasons why parle également d’homosexualité (de tous genres), de viol, de perversion, d’addiction à la drogue et de maltraitance. Tous les sujets glauques y passent, et aucun des adolescents n’est épargné. Ils ont tous une histoire passionnante à nous raconter, et on se prend au jeu. L’actrice jouant Hannah, et celui jouant Clay, sont particulièrement efficaces et charismatiques. Ils portent la série. Elle, magnifique, et une jeune fille pleine de vie et de rêves ; lui, discret, et sans histoire, un geek attachant, que l’on n’aurait sans doute jamais remarqué.

Bien qu’ils soient, au final, tous fautifs, la série appuie le fait que ces adolescents ne comprenaient pas tout ce qu’ils faisaient, et qu’ils n’étaient pas cruels volontairement. Les situations se voulaient bien plus complexes que cela. Quiproquo, jalousie, peur, tromperie, lâcheté… Cassette après cassette, révélation après révélation, certains personnages se transforment et deviennent méconnaissables. On les découvre entièrement, et ils se révèlent tout simplement humains, avec leurs défauts et leurs imperfections. On en vient à en détester certains, à en prendre en pitié d’autres. Malgré leurs méfaits, ils gardent un bon côté, pour la plupart d’entre eux.

Le personnel du lycée, ainsi que les parents des différents coupables, jouent aussi un rôle majeur et sont incarnés par des acteurs de talent. Le spectateur se voit ainsi plonger dans des vies de famille parfois très compliquées, dans des discussions avec des parents qui se voilent complètement la face, ou qui ne comprennent plus du tout leur enfant.

13 reasons why nous fait réfléchir, notamment sur nos agissements, ainsi que nos relations avec les autres. Elle nous fait également nous poser des questions fortes. Qui sont les responsables de la mort d’Hannah ? Sont-ce ses parents qui n’ont pas su comprendre la détresse de leur fille ? Est-ce le personnel du lycée qui n’a pas su comment aider la jeune fille ? Sont-ce tous ses camarades qui l’ont dénigrée au fil du temps ? Ou sont-ce les parents de ces adolescents qui n’ont pas su comment éduquer leurs enfants ? Qui doit porter la faute ? La saison deux aidera quelque peu à mettre en lumière une réponse plus ou moins satisfaisante…

Note : 20/20

Par Lildrille

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.