Fête de Famille – Des Squelettes dans les Placards

De : Cédric Kahn

Avec Catherine Deneuve, Emmanuelle Bercot, Vincent Macaigne, Cédric Kahn

Année : 2019

Pays : France

Genre : Drame, Comédie

Résumé :

« Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’aimerais qu’on ne parle que de choses joyeuses. »
Andréa ne sait pas encore que l’arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis 3 ans et bien décidée à reprendre ce qui lui est dû, va bouleverser le programme et déclencher une tempête familiale.

Avis :

Cédric Kahn fait partie de ces réalisateurs qui ne font pas de bruit, dont on n’attend pas forcément la venue d’un nouveau métrage et pourtant, c’est bien souvent que le réalisateur étonne très régulièrement. Il y a un peu plus d’un an de cela, Cédric Kahn sortait « La prière » qui peut prétendre à être le meilleur film du réalisateur.

Comme ce dernier est très prolifique, voici qu’il nous revient avec « Fête de famille« . Malgré un casting d’acteurs que j’adore, je dois dire que je n’attendais absolument rien de cette « Fête de famille« , tant le sujet que la bande-annonce laissaient entrevoir un air de déjà vu je ne sais combien de fois. Mais bon, curieux, je me suis rendu à une avant-première, et même si le film a ses défauts et ses moments plus faiblards, voire un poil agaçant dans ses clichés, « Fête de famille » s’impose au fur et à mesure de son récit comme la sortie de cette semaine. Sorte de bombe à retardement, le nouveau Cédric Kahn est bien loin de la petite comédie dramatique qu’on pouvait s’imaginer. Armé de sa caméra, Cédric Kahn scrute ses invités et autant dire que cet anniversaire ne va pas se dérouler comme prévu !

Une jolie maison à la campagne, une famille comme les autres qui se réunit pour l’anniversaire d’Andréa, la matriarche de la famille. Le week-end s’annonce divin, bourré de discussions animés et de jeux d’enfants. Ce matin-là, Andréa reçoit un coup de téléphone. C’est Claire, sa fille qu’elle n’a pas vue depuis trois ans qui est de retour. Et quel retour !

Qu’il est doué ce Cédric Kahn ! « Fête de famille« , c’est le film qu’on a l’impression d’avoir vu mille fois. C’est même le film qui a déjà été tant vu qu’on se demande bien ce que le réalisateur, qu’il fasse du drame ou de la comédie, peut bien raconter de nouveau. Franchement, des membres d’une même famille qui se réunissent pour un week-end lors d’un anniversaire pour se balancer des saloperies à la gueule, on ne peut pas dire que ça résonne comme bien neuf et pourtant, avec cette idée de départ, Cédric Kahn nous entraîne dans le portrait d’une famille saisissante.

Alors bien sûr, le film a ses défauts, et notamment ses clichés, comme le personnage incarné par Vincent Macaigne. Franchement, l’acteur est très bon, il faut dire que ce personnage, qui aura son importance dans ce récit, a tendance à agacer une bonne partie du film, tant il s’écoute parler, et tant ce ton nonchalant, je m’en foutiste, irrite. Bref, le personnage est cliché à mort. Autre défaut du film, le balancement de départ, comme si le réalisateur ne savait pas vraiment où aller, ou comment vraiment démarrer son intrigue. Le film a aussi quelques incohérences (notamment le personnage de Rosita qu’on ne comprend pas très bien), des facilités ou des engueulades très vite oubliées.

Mais voilà, si le nouveau Cédric Kahn a ses défauts, il se dresse face à eux tant de qualités et de surprises que ces derniers sont très vite oubliés. L’intrigue que nous raconte le cinéaste est bluffante, notamment dans sa montée en tension. À la découverte de la bande-annonce, « Fête de famille » laissait imaginer une petite comédie ou bien une comédie dramatique, et c’est ce que le film va être pendant un petit bout avant de basculer, et pour le coup, tenir un sujet de fond qu’on ne voyait pas venir et qui change radicalement l’intrigue. Un sujet qui gâche clairement la fête. Un sujet qui véhicule tant d’interrogations et d’émotions (plusieurs sont particulièrement difficiles). Bref, on ne l’avait pas vu arriver et c’en est presque choquant. Choquant, prenant et puissant même, car ce basculement est livré par une Emmanuelle Bercot terrifiante qui nous entraîne avec émotion dans beaucoup de retranchement. On savait Bercot très bonne actrice, on la découvre là très grande, tenant peut-être le personnage le plus compliqué de sa carrière. De manière assez incroyable, Cédric Kahn l’installe petit à petit, sa mise en scène qui ne savait pas trop où aller au début trouve son sens, son rythme et peu à peu, sans qu’on s’en rende compte, « Fête de famille » devient un compte à rebours, c’est un film sous pression qui ne demande qu’à exploser.

En dissimulant sa véritable intention, sa véritable intrigue, Cédric Kahn surprend tout le monde et retourne d’un coup son film. On n’attendait rien de cette « Fête de famille » et la surprise est totale. Émotion, terreur dans un sens, survolé par une Emmanuelle Bercot intouchable, le nouveau film de Cédric Kahn, malgré ses défauts par ici et par-là, est une petite claque et se pose là comme l’inratable de la semaine.

Note : 17/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net