Wedding Nightmare – Noce de Sang

Titre Original : Ready or Not

De : Tyler Gillett et Matt Bettinelle-Olpin

Avec Samara Weaving, Adam Brody, Mark O’Brien, Henry Czerny

Année: 2019

Pays: Etats-Unis

Genre: Horreur, Thriller, Comédie

Résumé :

La nuit de noces d’une jeune mariée tourne au cauchemar quand sa riche et excentrique belle-famille lui demande d’honorer une tradition qui va se révéler meurtrière et où chacun luttera pour sa survie.

Avis :

Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin est un duo de réalisateurs américains pas vraiment connu et pour cause, ils n’en sont qu’au début de leur carrière, puisque « Wedding Nightmare » est leur deuxième long-métrage, leur premier étant « The Baby« , un film petit d’horreur qui ne connaît pas une belle réputation. Par contre, si les deux réalisateurs n’ont pas vraiment de carrière dans le long-métrage, ils se sont fait tous deux la main sur pas mal de courts-métrages.

« Wedding Nightmare« , c’est le genre de film qui m’intéressait uniquement grâce à son concept qui avait l’air d’être totalement fou. Une jeune femme se marie et sa belle-famille décide le soir de la nuit de noce de lui faire la peau. Comment ne pas être intrigué par cette histoire ? Je suis donc entré en salle avec pas mal d’attentes et à la sortie, je dois dire que malgré une légère déception, le film de Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin m’a bien éclaté et au-delà de ça, il est assez cool de voir que dans son délire, « Wedding Nightmare » tient la route. Bref, je ne regrette pas mon déplacement.

Alex et Grace sont terriblement amoureux l’un de l’autre et leur amour est alors concrétisé par un mariage. Alex vient d’une famille très riche et la famille a des traditions et l’une d’entre elles veut que le soir de la nuit de noce, le nouvel arrivant dans la famille joue à un jeu. Pour cela, il doit tirer une carte dans une boite et toute la famille devra jouer au jeu représenté sur la carte. Ce soir-là, Grâce tire le jeu de cache-cache, la seule carte qu’il ne fallait pas tirer… Dès lors, Grâce ne le sait pas, mais si jamais la famille la trouve, ils doivent la tuer…

À l’heure où le cinéma d’horreur a du mal à surprendre, il est plaisant de voir des réalisateurs essayant de fournir autre chose. À l’heure des « Annabelle« , « La nonne » et autre « La dame blanche« , « Wedding Nightmare » avait de quoi sortir du lot, notamment avec ce concept aussi tordu que génial sur le papier. Un concept qui une fois passé à l’écran, tient bien la route et se trouve être suffisamment réfléchi et cool pour nous entraîner dans cette nuit d’horreur.

La jolie force de « Wedding Nightmare« , c’est d’aller au-delà d’un concept, dans le sens où le tout fonctionne de bout en bout et ne s’arrête pas à sa simple idée. Combien de films n’ont pas réussi à dépasser leur idée géniale à la base. Ici, Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin nous ont concocté une intrigue qui évolue en permanence, empruntant plusieurs chemins de genres et même si parfois, ce n’est pas très fin, ou encore d’autres fois on peut trouver des incohérences ou encore des réactions étranges, sur l’ensemble de l’œuvre, le tout tient très bien la route. Ce qui est cool avec ce film donc, ce sont les différents chemins qui les deux réalisateurs prennent. « Wedding Nightmare« , ça commence comme un petit concept sympa, un concept qui prête à sourire tant le pitch part loin, puis le film devient une chasse intéressante, mystérieuse, sombre, prenante, glauque. Enfin, dans un troisième chapitre, le film mute, il évolue, pour tourner à l’affrontement. Le tout est généreux, ça fait son petit effet (malgré le fait que parfois ça peut être prévisible) et cette fin est assez tripante. Bon, il est vrai aussi qu’elle peut décevoir, offrant un peu trop de rebondissement, mais dans le fond, quand on y pense, pour ce genre de film, c’est logique et au-delà de ça, ça offre une apothéose à son spectateur.

« Wedding Nightmare« , c’est une petite mise en scène qui a de la tronche. C’est un film qui tient son ambiance, c’est un film qui sait faire frissonner son spectateur, autant qu’il est capable de le tenir en suspens ou encore de le surprendre parfois. On notera aussi pour les amateurs de gore que de ce côté-là aussi, le film est généreux, sans en faire trop non plus.

Enfin, « Wedding nightmare« , c’est un casting de tronches, et autant dire que tous les comédiens qui se trouvent à l’image arrivent à avoir leur petit truc, leur petit moment. Une mention pour Nicky Guadagni qui, dans la peau de Tante Hélène, tient un personnage complètement allumé. Puis bien évidemment, il est impossible de faire l’impasse sur cette actrice principale qui tient parfaitement son personnage. On avait déjà repéré Samara Weaving dans le génial « Mayhem » de Joe Lynch et la comédienne confirme encore son talent ici.

Il y a des incohérences, il y a des faiblesses, mais ce que l’on retient avant tout de « Wedding Nightmare« , c’est son idée de base qui passe parfaitement du papier à l’écran. Fun et en même temps tendu, décomplexé mais aussi logique et un poil gore, doté d’un final en forme d’apothéose, ce deuxième essai des réalisateurs Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin est le bon ! Dans l’attente maintenant du prochain.

Note : 14/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net