Murder Mystery

De : Kyle Newacheck

Avec Adam Sandler, Jennifer Aniston, Luke Evans, Gemma Arterton

Année: 2019

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie

Résumé:

Un policier new-yorkais honore une ancienne promesse et emmène sa femme en voyage en Europe. Au hasard d’une rencontre pendant le vol, le couple se fait convier à une réunion de famille privée sur le yacht luxueux d’un vieux milliardaire du nom de Malcolm Quince. Mais lorsque celui-ci est assassiné, les deux invités deviennent les principaux suspects.

Avis:

Si le nom de Kyle Newacheck ne vous dit rien, c’est plutôt normal. Jeune réalisateur et acteur, on lui doit notamment la série humoristique Workaholics et une comédie Netflix, Game Over, Man! Il faut croire que le cinéaste est réservé par Netflix, puisqu’il est aussi producteur de la comédie Le Paquet. Par contre, il y a un autre nom qui est beaucoup plus connu sur ce film, Adam Sandler. Aussi bien détesté qu’adulé, Adam Sandler pourrait se comparer à Dany Boon chez nous, ou Kev Adams, dans le sens où il est lourd et toutes ses comédies sont vulgaires et bien souvent de mauvais goût. Alors bien évidemment, un film qui regroupe un réalisateur lambda spécialisé dans la production Netflix, un comédien plutôt raté et lourd, mais aussi le fameux Dany Boon en détective de chez Interpol, tout ça dans une sorte de version comique d’Agatha Christie, ça fait peur. Très peur même. Et si le résultat n’est clairement pas à la hauteur, le film est tout de même moins pire que ce à quoi on s’attendait.

Luke Evans as Charles Cavendish, Adam Sandler as Nick Spitz and Jennifer Aniston as Audrey Spitz in MURDER MYSTERY

Le scénario du film n’est qu’un prétexte pour aborder des sujets qui se veulent un peu plus profond. Ici, un couple aux revenus modestes (une coiffeuse et un flic) part en vacances en Europe. En cours de route, ils rencontrent un riche héritier qui va les inviter sur le yacht de son oncle. Un meurtre a lieu, puis deux, puis trois, et une enquête se met en branle. On est bien dans une sorte de whodunit à la sauce rigolote, une adaptation humoristique des Dix Petits Nègres d’Agatha Christie. Cependant, au-delà de l’enquête qui s’avère assez ennuyeuse et qui s’embourbe même dans son scénario, le film va tenter de nous parler de la différence de classe, entre le côté beauf du flic et le raffinement de la haute bourgeoisie, créant ainsi un certain malaise. Très caricatural, le film essaye tant bien que mal de nous montrer que malgré nos différences, nous sommes tous les mêmes face à la vie et face à la mort. C’est fait de façon maladroite, en injectant aussi un peu de romance avec un couple qui bat de l’aile, mais on ne peut nier le fait de vouloir mettre du fond dans une comédie policière qui semble piétiner sur elle-même.

Car oui, si vous vouliez voir une comédie avec une vraie enquête, il faudra passer son tour. Outre que parfois on ne comprend pas bien ce qu’il se passe avec ce regroupement hétéroclite, la finalité de l’enquête, la résolution du problème, est complètement hasardeuse et se tire une grosse balle dans le pied. C’est bien simple, la révélation finale n’en est pas vraiment une et le film abuse de retournements de situation pour finalement sombrer dans le n’importe quoi scénaristique où des éléments précédents ne tiennent plus debout. Alors on ne va pas gâcher notre plaisir, car cette fin donne lieu à la seule scène d’action potable du métrage, à savoir une course-poursuite dans de petites ruelles avec en fond Shoot to Thrill d’AC/DC. C’est assez peu, mais il faut bien trouver son plaisir là où il y en a.

Le plus gros défaut du film, c’est son humour bien lourdingue et l’omniprésence de dialogues débiles pour pallier au manque cruel de mise en scène. C’est bien simple, Jennifer Aniston et Adam Sandler passent leur temps à parler, à couper la parole ou à dire des choses inutiles et pénibles. C’est très saoulant au bout d’un moment et le film joue pourtant constamment là-dessus. Pour autant, la prestation des acteurs reste assez bonne. Le couple fonctionne assez bien et les seconds rôles sont sympathiques. Luke Evans est plutôt charismatique même si son personnage est lisse au possible. Gemma Arterton est tout simplement sublime même si elle a très peu de temps à l’image. Reste quelques autres protagonistes totalement dispensables, comme l’agent du KGB mutique, le vieux militaire auquel il manque une main et où les blagues sur sa bite fusent ou encore ce maharadja qui tient plus de la star du rap qu’autre chose. Ce pot-pourri est assez décevant et n’est finalement que de la chair à canon pour découvrir sur la fin un mystère complètement pété. Ah si, Dany Boon n’est pas si mal, plus sobre que d’habitude, ce qui est un exploit en soi, alors qu’il aurait pu rivaliser avec Adam Sandler, tout bonnement insupportable avec sa vieille moustache à la Magnum.

Concrètement, il n’y a pas grand-chose à dire de plus sur Murder Mystery qui est une comédie américaine lambda comme on en bouffe toutes les semaines, que ce soit au cinéma ou ailleurs. Parfois vulgaire, souvent lourde, pas forcément drôle mais pas ignoble non plus, ce film signé Kyle Newacheck est tout simplement générique et peut faire passer un dimanche pluvieux où l’on s’ennuie. Malheureusement, c’est assez triste de dire ça sur un film qui vient de cartonner sur Netflix, battant tous les records d’audience. Cela est certainement dû à son casting alléchant et à sa promesse de livrer une comédie policière plutôt fine, ce qui est loin d’être le cas. Bref, un film bateau, ce qui est logique puisque toute l’action se déroule dans un yacht.

Note: 09/20

Par AqME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net