Greta – Mamy Killer

De : Neil Jordan

Avec Isabelle Huppert, Chloë Grace Moretz, Maika Monroe, Stephen Rea

Année : 2019

Pays : Etats-Unis, Irlande

Genre : Thriller

Résumé :

Quand Frances trouve un sac à main égaré dans le métro de New York, elle trouve naturel de le rapporter à sa propriétaire. C’est ainsi qu’elle rencontre Greta, veuve esseulée aussi excentrique que mystérieuse. L’une ne demandant qu’à se faire une amie et l’autre fragilisée par la mort récente de sa mère, les deux femmes vont vite se lier d’amitié comblant ainsi les manques de leurs existences. Mais Frances n’aurait-elle pas mordu trop vite à l’hameçon ?

Avis :

Réalisateur irlandais dont j’aime beaucoup le cinéma, Neil Jordan est un cinéaste qu’on ne présente plus. Réalisateur de pépites de cinéma comme bien entendu le culte « Entretien avec un vampire » mais pas que, puisqu’il est aussi le papa de film comme « Nous ne sommes pas des anges« , « A vif« , « Breaskfast pluto« , « Michael Collins » ou encore « Prémonitions« . En bref, Neil Jordan a fait les beaux jours de ma jeune cinéphilie. Pourtant, malgré le talent du bonhomme, cela faisait presque dix ans qu’on n’avait pas revu un film de Neil Jordan sur grand écran. Si le réalisateur a continué à travailler, notamment sur des séries télé, il n’a finalement sorti qu’un film, « Byzantium« , en 10 ans. Un film sorti directement en DVD en 2012. Le cinéma l’a donc quelque peu boudé et il a bien eu du mal à rendre ses projets concrets. Et voici, après tant d’années de silence, qu’il est de retour.

« Greta » était un film que j’avais très envie de voir parce que vous l’aurez compris, c’est un film de Neil Jordan, mais au-delà de ça, en plus de proposer ce qui semblait être un thriller, « Greta » est surtout un film qui propose notre Isabelle Huppert en tête d’affiche et rien que pour cela, le film faisait partie de mes priorités de l’année. Ai-je eu raison de m’y déplacer ? Si « Greta » n’est pas aussi prenant qu’il en avait l’air, j’ai toutefois eu raison de l’attendre et l’ensemble fonctionne plutôt bien. Petite série B, « Greta » tient une intrigue qui tient son spectateur, malgré ses facilités et le film nous offre un duo d’actrices excellent.

Frances, un soir dans le métro new-yorkais, trouve un sac à main oublié. Celui-ci appartient à une certaine Greta Hideg, une veuve isolée et mystérieuse. Greta, qui se sent seule, ne demande qu’à avoir une amie, quant à Frances qui vient de perdre sa mère, elle peut trouver en Greta une amie sur qui se consoler. Très vite, les deux femmes deviennent donc copines. Mais tout aussi vite, Frances va se rendre compte que Greta manipule son monde…

Un thriller américain qui nous propose Isabelle Huppert en psychopathe, franchement on ne voit pas ça tous les jours, et outre que ce soit Neil Jordan qu’on retrouve à la réalisation, franchement, il ne m’en fallait pas plus pour que ça picote ma curiosité.

Bon, autant le dire tout de suite, « Greta » n’est pas un grand cru pour Neil Jordan. On peut même dire que c’est un film qui tient pas mal de défauts et autres facilités d’écriture. Si le scénario a de la matière pour rendre l’ensemble intéressant et prenant, il faut aussi noter que l’intrigue peut apparaître comme étrange, car les réactions de certains personnages sont parfois discutables.

Le film de Neil Jordan tient aussi des clichés. D’ailleurs, si l’on prend ses grandes lignes de présentation de ses personnages, que ce soit celui de Greta ou de Frances, tous deux sont des clichés. Et même plus largement encore, si l’on dépasse ces deux personnages, presque tous les personnages sont des clichés.

Mais pourtant, malgré ces défauts, « Greta » est un film qui fonctionne plutôt bien. Neil Jordan arrive à nous prendre dans l’engrenage et les manipulations de son intrigue, et mieux encore, il arrive à nous en convaincre et c’est avec intérêt qu’on suit son film. Il faut dire que le film peut se vanter d’une jolie ambiance, et même de quelques petites fulgurances dans sa mise en scène qui arrivera à installer sa petite tension et faire son petit effet.

Puis enfin, si « Greta » fonctionne aussi, c’est grâce à ses actrices. D’ailleurs, il est certain que l’intrigue de « Greta« , et même au-delà de celle-là, est sauvée par ses actrices. « Greta« , c’est un duel entre une Isabelle Huppert tordue et inquiétante (on appréciera la petite réflexion qui est faite autour de la solitude à travers son personnage) et une Chloë Grace Moretz vraiment très bien, même si l’on pourra toujours reprocher à son personnage d’être bien naïve parfois. Puis dans ce casting, il ne faudra surtout pas oublier Maika Monroe qui est encore une fois merveilleuse et elle en volerait presque la vedette aux vedettes quand elle se trouve dans les mêmes scènes.

« Greta » est donc un bon petit thriller qui se regarde, certes sans angoisse, mais avec intérêt et suspens. Tenu par des actrices excellentes, tenu par une mise en scène simple mais efficace, ce nouveau Neil Jordan mérite son petit coup d’œil et ça, même s’il n’est qu’un petit cru.

Note : 13/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net