Rebelles – Western à Boulogne

De : Allan Mauduit

Avec Cécile De France, Audrey Lamy, Yolande Moreau, Simon Abkarian

Année : 2019

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Sans boulot ni diplôme, Sandra, ex miss Nord-Pas-de-Calais, revient s’installer chez sa mère à Boulogne-sur-Mer après 15 ans sur la Côte d’Azur. Embauchée à la conserverie locale, elle repousse vigoureusement les avances de son chef et le tue accidentellement. Deux autres filles ont été témoins de la scène. Alors qu’elles s’apprêtent à appeler les secours, les trois ouvrières découvrent un sac plein de billets dans le casier du mort. Une fortune qu’elles décident de se partager. C’est là que leurs ennuis commencent…

Avis :

Allan Mauduit est un réalisateur français qui a débuté sa carrière dans les années 2000. De courts-métrages en courts-métrages, il se fait remarquer en 2008 avec son premier film, la comédie « Vilaine« , coréalisé avec son complice Jean-Patrick Benes, réalisateur de « Arès« , film sorti en 2016. Depuis ce premier film, Allan Mauduit s’est surtout investi à la télévision avec la série « Kaboul Kitchen« , série qu’il a écrite et réalisée avec Jean-Patrick Benes justement.

Tout comme son complice l’a fait avec « Arès« , Allan Mauduit a eu le désir de réaliser un film seul. Si pendant des années, il a voulu acheter les droits de « Un petit boulot« , roman qui fut finalement réalisé par Pascal Chaumeil, Allan Mauduit s’est mis à l’écriture avec Jérémie Guez (« Burn Out« , « Lukas« ) et il en est ressorti « Rebelles« , une comédie qu’on n’a pas vu venir et c’est très bien comme ça. Emporté par un casting explosif, « Rebelles » est un premier film hilarant qui fait du bien à la comédie française. Punchy, déjantée, rebelle justement, Allan Mauduit nous fait rire avec cette histoire invraisemblable, qui a bien des ingrédients pour devenir culte.

Il y a quinze ans de cela, Sandra fut l’une des figures locales quand elle fut élue Miss Nord Pas de Calais. Ayant vécu la grande vie sur la côte d’Azur, aujourd’hui, Sandra n’a plus grand chose et elle est de retour dans le nord chez sa mère. Sandra n’a aucune idée en tête pour repartir, mais pour l’instant, elle vient d’être engagée dans l’usine de boites de converse du coin. Un soir, elle repousse les avances de son chef, un ex pote de lycée. Par le fait du hasard, ce chef, Jean-Michel, se tue. Sandra, qui ce soir-là était avec deux de ses collègues, découvre un sac rempli de billets. Manifestement, Jean-Michel trafiquait. Cet argent pourrait changer leurs vies. Les trois femmes prennent alors la décision de garder le fric et de se débarrasser du corps… C’est le début des emmerdes…

Quelle jolie période que vit le cinéma français depuis deux ou trois ans maintenant. Parmi toutes les comédies fadasses et pas drôles que notre cinéma est capable de nous pondre chaque année, il se trouve que l’on découvre de plus en plus de petites perles. L’année dernière, nous avons eu « Le monde est à toi« , « En liberté ! » ou « Le grand bain« , cette année nous avions « Edmond » et maintenant, on peut y ajouter « Rebelles« .

« Rebelles« , malgré la fait qu’on y trouve Allan Mauduit aux commandes, avait de quoi faire peur, notamment à cause de l’image même de la comédie française. Mais c’est avec un immense plaisir qu’on trouve un film bien loin des « Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? » et autre « All Inclusive » pour ne citer que ces deux-là. « Rebelles« , c’est une vraie comédie qui a du fond, de l’humour noir, du punch, et même du politiquement incorrect. Bref, la définition parfaite de la comédie française qu’on aimerait voir plus souvent.

Trois femmes, un corps, un sac plein de fric, la mafia belge, des boites de conserve, des coups de fusil, un peu de gore, une ambiance parfois digne d’un western à Boulogne sur Mer, des punchlines, de l’humour noir, de l’absurde, du grotesque, du vulgaire, de l’immoral et du politiquement incorrect, voilà le programme du premier film solo d’Allan Mauduit et le résultat est franchement cool.

Alors bien sûr, on pourrait faire le reproche à son réalisateur de livrer un film bête et méchant, qui ne va pas très loin, dans le sens où beaucoup d’éléments peuvent être prévisibles, ou encore qu’il en oublie un intérêt et de passer un message, mais ces petits défauts sont camouflés et vite oubliés grâce à cette immense couche d’humour et de plaisir qui fait du bien.

Qu’importe au final que certains éléments se voient venir avec de gros sabots, qu’importe qu’il n’y ait pas de message (d’ailleurs faut-il toujours faire passer un message ?), ici, le but est avant tout d’offrir un film cool et divertissant. Un film qui amuse et nous emporte auprès de ses personnages et de leurs mésaventures. Un film qui ne se prend pas la tête, un film qui est sans prétention et ne cherche rien d’autre qu’à faire de la comédie. « Rebelles » ira bien sur les routes du social, plaçant son intrigue dans un milieu ouvrier des plus pauvres, mais ça s’arrêtera là, jamais Allan Mauduit appuie le trait pour livrer un film social. « Rebelles« , c’est aussi bien un film de braquage au féminin qu’un film de mafieux, et comme je le disais, un western à Boulogne sur Mer. Oscillant entre comédie absurde et comédie noire, Allan Mauduit nous offre des moments mémorables, des moments hilarants, le tout emporté par des dialogues géniaux, piquants, grinçants. Si le réalisateur a délaissé son intrigue la rendant prévisible, il a vraiment pris le temps de nous sortir les bonnes répliques aux bons moments. Des répliques savoureusement balancées par Cécile de France, Audrey Lamy et Yolande Moreau qui s’éclatent vraiment dans ce film. D’ailleurs, à ce sujet, mention spéciale pour Audrey Lamy qui en mère déconnectée de la réalité est à se tordre de rire. Plus largement, ça faisait longtemps que je n’avais pas autant ri au cinéma.

Bref, il vaut mieux ne plus trop en dire, tant il faut garder certaines surprises intactes. Cette première réalisation solo pour Allan Mauduit est un moment de cinéma qui se déguste, scène par scène, réplique par réplique. C’est léger et sombre, c’est déjanté, absurde, burlesque, fun et fou. Ca plonge les personnages dans des situations génialement cocasses. C’est tenu par des actrices merveilleuses. Puis ça tire tellement bien dans le western urbain. « Rebelles« , c’est la belle et grande surprise de ce mois de Mars.

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net