Damien Veut Changer le Monde – Improbable Utopie

De : Xavier De Choudens

Avec Franck Gastambide, Melisa Sözen, Camille Lellouche, Gringe

Année : 2019

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Damien et sa sœur Mélanie ont vécu une enfance heureuse, bercée par les engagements militants de leurs parents. Lorsque leur mère disparait brutalement, la fibre militante de cette famille s’éteint. Vingt ans plus tard, Damien, est devenu pion dans une école primaire, et mène une vie tranquille. Pour sauver l’un de ses jeunes élèves Bahzad, et sa mère, d’une expulsion de territoire imminente, Damien renoue avec son passé et convainc Mélanie, devenue redoutable avocate d’affaires, son meilleur ami Rudy et une bande de potes improbables de l’accompagner dans son nouveau combat. Ensemble, ils vont enfreindre la loi par solidarité. Et très vite se faire complètement dépasser…

Avis :

Xavier De Choudens est un réalisateur français qui demeure encore quasi inconnu. Si son nom ne dit rien, il n’en est pas à son coup d’essai, puisque « Damien veut changer le monde » est son quatrième film. Xavier De Choudens commence à réaliser à la fin des années 90. Il réalise son premier long, « Frères« , en 2004. S’ensuit alors en six ans, deux autres long-métrages et un court.

On n’avait plus de nouvelles de Xavier De Choudens depuis 2010 et « Joseph et la fille« . Le réalisateur a pris un silence de neuf ans et il revient cette année avec ce qui est peut-être son plus gros film. Revenant avec un bon sujet et une bonne idée, Xavier De Choudens nous livre là un film qui oscille bien entre la comédie et le drame et si « Damien veut changer le monde » ne marquera peut-être pas en profondeur l’année 2019, il a le mérite d’être bon et beau, aussi bien dans sa forme que dans son message.

Damien et sa sœur sont presque nés dans le militantisme, car leurs parents étaient la définition vivante de l’engagement. De Mai 68 aux années 90, ils étaient sur tous les fronts. Mais quand leur mère est morte, tout militantisme s’est éteint dans la famille. Aujourd’hui, Damien, qui approche la quarantaine, est pion dans un collège et sa vie est monotone. Un jour, il apprend qu’un enfant, Bahzad, qui est scolarisé depuis trois ans maintenant dans son école, est sans papier et sa mère, comme lui, devront quitter le territoire français dans quinze jours. Pour Damien, c’est un choc, et il aimerait aider cette famille, mais il ne sait pas comment faire. C’est là que la mère de Bahzad lui propose de reconnaître son fils comme étant le sien. C’est le seul moyen pour les « sauver ». Alors que beaucoup d’autres auraient tourné les talons, Damien va accepter et dès lors, sa vie va en être totalement bouleversée.

« Damien veut changer le monde » est un petit film qui fait du bien. C’est un petit film qui, entre comédie et drame, est une aventure pleine d’humanité et d’utopie. C’est une comédie dramatique, qui est politique, et qui, il est vrai, est faite de plein de bons sentiments.

Alors bien sûr, on peut reprocher à son réalisateur de simplifier toute la complexité de son sujet. On pourra lui reprocher de faire dans le politiquement correct et d’effacer tant d’autres problèmes, comme les problèmes d’intégration, la dette du pays, le racisme, la baisse du niveau dans les écoles, le ras-le-bol social et sociétal. On pourra aussi lui reprocher de faire dans l’utopie, allant même plus loin pour faire dans le pro-migrant, peignant des portraits trop beaux pour être vrai. Certains iront même jusqu’à dire que ce film fait du mal, offrant une réalité déformée qui n’existe pas. Et tous ces reproches sont peut-être vrais, mais « Damien veut changer le monde » n’est pas un documentaire sur les problèmes d’un pays.

Non, « Damien veut changer le monde« , c’est une dramédie qui peint le destin d’un personnage qui d’un coup prend conscience et veut essayer d’aider à sa toute petite échelle et véhiculer avec tous les meilleurs sentiments possibles, assumant totalement ces bons sentiments et ce côté, c’est possible. « Damien veut changer le monde« , de par sa lumière, son côté humain, ses personnages aussi amusants que touchants, fait que l’on se laisse emporter sans mal par ce film. Xavier De Choudens nous amuse, nous fait rire parfois, il nous touche aussi et il pose une petite réflexion qui fait que sans aller jusqu’à des extrêmes comme peuvent le faire ses personnages, le film nous dit de plus prêter attention sur le monde qui nous entoure. Peut-être ou pas, à une petite échelle, à quelques petits gestes, on peut aussi changer de petits sourires. Bref, comme je le disais, « Damien veut changer le monde« , c’est de l’utopie, c’est loin de la réalité, c’est facile, c’est convenu, mais ça fait le taf demandé, et surtout, ça fait du bien. Ça fait du bien de prendre les choses autrement, ça fait du bien d’y injecter un peu de lumière, surtout en cette période sombre.

Tenu donc par de bons sentiments, une bonne histoire, une bonne idée et de bons comédiens, Franck Gastambide étonnant et surtout, Melisa Sözen qui est une belle, très belle, magnifique révélation, elle en vole la vedette à la vedette justement (l’actrice est turque, elle ne parle pas un mot de Français, elle a tout appris en phonétique et elle est incroyable d’intensité, de naturel et de vérité.), « Damien veut changer le monde » ne marquera pas l’année à l’encre indélébile, mais il a le mérite d’être sympa, de divertir, tout en ayant un joli et bon sujet de fond. C’est donc une comédie à voir, ne serait-ce que pour cette humanité et ce message positif, qui, je le redis, fait du bien.

Note : 13,5/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net