Ma Sorcière Bien-Aimée

Titre Original : Bewitched

De : Nora Ephron

Avec Nicole Kidman, Will Ferrell, Shirley MacLaine, Michael Caine

Année: 2005

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie

Résumé:

Isabel, sublime sorcière déterminée à vivre sans sorcellerie, part à Hollywood afin de trouver l’amour parmi les mortels. Là-bas, elle rencontre Jack, un acteur qui la persuade de jouer à ses côtés dans le remake de la célèbre série Ma sorcière bien aimée. Nos deux héros vont tomber amoureux, et provoquer malgré eux une collision entre leurs deux univers.

Avis:

Nora Ephron est une réalisatrice que j’aime bien, malgré le fait qu’elle n’a jamais sorti de grands films. Mais je trouve que c’était une réalisatrice honnête, qui savait offrir de petits divertissements sympathiques. Des divertissements qui sont même pour certains devenus cultes, je pense là immédiatement à « Nuits blanches à Seattle » qui restera sûrement dans ma mémoire, comme son meilleur film. Avec peut-être aussi son dernier, le très bon « Julie et Julia« , film qui concluait de jolie manière la carrière de la réalisatrice, qui est décédée trois ans après. Bref, revenons à l’objet de ces futures lignes, c’est-à-dire l’adaptation, remake, ou encore suite, on ne sait pas très bien, de la série culte « Ma sorcière bien-aimée » et si plus haut, je vous parlais des bons films de Nora Ephron, nul doute que celui-ci a pris place dans les bas-fonds de la carrière de la cinéaste, mais aussi de ses comédiens.

L’idée de donner une deuxième vie à « Ma sorcière bien-aimée » n’était pas mauvaise en soi, et Nora Ephron amenait des arguments avec elle avec le duo improbable Nicole Kidman et Will Ferrell et au vu du résultat, on est forcé de constater que non, ça ne fonctionne pas vraiment. « Ma sorcière Bien-aimée » version 2005 est un film lourd, fade, convenu, et tenu par des acteurs qui en font bien trop. Bref, le ratage est complet ou presque, puisque étrangement, le film avait plutôt bien commencé, mais à un moment donné, le sort s’est rompu, et il n’y a rien eu à faire pour le récupérer.

Isabel est une sorcière qui veut vivre comme tout le monde. Elle s’installe à Hollywood pour y trouver l’amour. C’est comme ça qu’elle tombe sur Jack, un acteur mégalo qui recherche une actrice pour jouer dans le remake de « Ma sorcière bien-aimée ». Persuadé qu’une inconnue ne lui volera pas la vedette, il réussit à convaincre Isabel, mais il est bien loin de se douter de ce qui l’attend…

« Ma sorcière bien-aimée » est une belle déception ! Ici, il n’y a pas vraiment de quoi ensorceler le spectateur et c’est bien dommage, car derrière le drame et les catastrophes, il y a quelques idées qui ne sont pas trop mal et surtout, une ouverture de film sur ses vingt premières minutes, peut-être même sa première demie heure, qui donnait un film sympa. Mais comme je le disais, très vite le charme s’est rompu et l’on s’est retrouvé piégé dans un film lourdingue et en roue libre total.

Le scénario aurait pu être bon, mais très vite, il est très mal exploité. Décaler l’histoire sur un tournage était intéressant en soi, tout comme le fait que Will Ferrell découvre que le personnage qu’incarne Nicole Kidman soit une sorcière, mais allez savoir pourquoi, la réalisatrice pousse tout dans la farce et tombe dans le poussif à l’abus. Les ficelles sont lourdes, et tellement marquées, que Nora Ephron peine à amuser et je ne parle pas de rigoler, non, juste à nous amuser. Fade dans sa mise en scène, qui épuise peu à peu le charme qu’elle pouvait avoir au début, Nora Ephron ne sera pas non plus aidée par ses comédiens, d’ordinaire très bons, qui ici ont bien du mal à être convaincants. Entre un qui est épuisant dans sa crise d’hystérie et les grimaces qu’elle peut procurer (on dirait une parodie de Will Ferrell) et Nicole Kidman qui veut montrer à quel point elle peut jouer l’espièglerie, on reste là, très dubitatif, à observer ce triste spectacle. Et ce constat, il se fait aussi chez d’autres comédiens. Franchement Shirley MacLaine, on n’y croit absolument pas. Michael Caine est inexistant. Reste alors les petites apparitions de Steve Carell ou Jason Schwartzman qui tentent de redonner le sourire l’espace de quelques instants. Surtout Carell, qui est encore une fois génial dans un rôle qui ne sert à rien.

Triste déconvenue donc pour cette « sorcière … », qui sera alors mal aimée. Entre une réalisation lourde, des gags peu drôles et des acteurs peu crédibles, Nora Ephron ne réussit clairement pas son idée de faire revivre « Ma sorcière bien-aimée » et c’est vraiment dommage…

Note : 07/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net