octobre 24, 2020

L’Etranger Dans la Maison – Shari Lapena

Auteure : Shari Lapena

Editeur : Les Presses de la Cité

Genre : Thriller

Résumé :


Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d’avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s’est volatilisée. Alors qu’il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d’un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d’ordinaire jamais les pieds. À son réveil à l’hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d’amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu’un s’introduit en leur absence dans la maison.

Avis :

Ce second livre de la romancière Shari Lapena est vraiment un petit bijou de lecture, un coup de cœur ! Il se lit vite, on est rapidement happés par les évènements, on s’attache dès les premières lignes aux personnages principaux et il est dur de s’arrêter en plein milieu tant on veut savoir ce qui arrive à nos chouchous. Le rythme est soutenu tout du long et les informations tombent au compte-goutte, comme elle a déjà su le faire avec son autre roman Le couple d’à côté dont la critique est déjà présente sur le site.

Karen et Tom apparaissent comme des personnes qui nous ressemblent et qui n’ont rien à se reprocher. L’amnésie de l’héroïne n’arrange pas les choses et, même si cela n’est pas très original, on est vite pris au jeu. Autant que nous, Karen désire savoir ce qui s’est passé cette fameuse nuit. Le lecteur fait ainsi confiance à Karen dès les premiers instants, même si le doute finit par s’installer : Karen ment-elle sur son amnésie ? La jeune femme est en effet l’image même de la femme parfaite, vivant dans un quartier calme, sans histoire et aimant profondément son mari. Lui-même apparaît comme quelqu’un qui n’a rien à cacher et pourtant. L’auteure se joue de nous constamment, nous fournissant des clichés et les détruisant de suite après.

L’intrigue évolue d’une jolie façon : d’une histoire d’amnésie, on passe à une histoire de meurtre couplée à des intrusions illégales dans le cocon de notre couple modèle. Perversité, tromperie, violence, suicide, jalousie, corruption, vénalité… Le livre dénonce de multiples agissements et ne s’en cache pas, sans alourdir l’enquête pour autant. L’écriture est vraiment intelligente en tout point !

Le roman est certes court mais l’histoire n’en est pas affectée. On se sent face à une véritable énigme dont le compte-à-rebours est des plus stressants. Chaque mot est choisi avec pertinence, chaque fait est explicité dans un seul but, chaque preuve réelle ou contrefaite est à analyser avec précaution. Rien n’est laissé au hasard ! Ce roman policier n’est pas violent, ni gore, et est loin d’un polar noir. Il ressemble davantage à des enquêtes à la Hercule Poirot où la réflexion du lecteur est engagée pour lire entre les lignes et ne pas se laisser duper par les dires des protagonistes. Au final, on ne peut avoir confiance en personne et c’est ce qui est plutôt alléchant dans cette histoire.

L’auteure nous cache des informations pour les dévoiler plus tard, ou omet des détails pour les lâcher au moment opportun. Cela peut agacer certaines personnes tout comme en frustrer d’autres. Cependant, cela nous plonge dans une réelle enquête policière où, dans la vie réelle, tout n’est pas donné aux inspecteurs. On se croit dans la peau de détective, à l’affut de la moindre information et toujours à réviser notre jugement pour réécrire ce qui s’est passé et comprendre l’impossible. A la fin du roman, on comprend tout et on réalise la portée de tout ce qui s’est déroulé. Subjugué, admiratif, atterré ou outré, l’auteure fait naître en nous nombre d’émotions qu’elles soient positives ou négatives. Ce roman est clairement émouvant, on ne peut lui enlever cela.

Notamment sur les dernières pages, certains personnages se dévoilent totalement et finissent par enlever tout suspens pour nous laisser pantois. Cela ne retire rien à l’intrigue et permet au contraire d’amener des informations croustillantes qui nous font voir le roman et le génie de l’auteure d’une toute autre façon. Le lecteur se sent alors abusé, manipulé et c’est une expérience plutôt jouissive dans ce genre de lecture où l’on croyait avoir tout compris alors qu’on était totalement à côté de la plaque.

Ce qui étonne est la conclusion de ce roman qui n’en est pas vraiment une, ce qui déplaira sans doute à beaucoup. Bien que tout soit résolu et dévoilé, le roman laisse entr’apercevoir une suite. Celle-ci sera-t-elle écrite ? Celle-ci aura-t-elle un sens ? Celle-ci mériterait-elle vraiment d’exister ? Cela n’est pas facile à dire. Malgré cette sensation d’inachevé, le roman laisse une forte impression et dépeint le talent de l’auteure qui, outre son imagination, sait comment chambouler son lectorat et le rendre fou. Certaines révélations sont faciles à deviner quand d’autres sont vraiment surprenantes. Les amoureux d’énigmes se laisseront facilement emportés par cette histoire captivante !

Note : 18,5/20

Par Lildrille

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.