Arctic – Mads Vs Wild

De : Joe Penna

Avec Mads Mikkelsen, Maria Thelma Smaradottir

Année: 2018

Pays: Islande

Genre: Aventure, Thriller

Résumé :

En Arctique, la température peut descendre jusqu’à moins –70°C. Dans ce désert hostile, glacial et loin de tout, un homme lutte pour sa survie. Autour de lui, l’immensité blanche, et une carcasse d’avion dans laquelle il s’est réfugié, signe d’un accident déjà lointain. Avec le temps, l’homme a appris à combattre le froid et les tempêtes, à se méfier des ours polaires, à chasser pour se nourrir… Un événement inattendu va l’obliger à partir pour une longue et périlleuse expédition pour sa survie. Mais sur ces terres gelées, aucune erreur n’est permise…

Avis :

Natif de São Paulo, Brésil, Joe Penna est un musicien et cinéaste que l’on ne connaît pas. Acteur dans des séries américaines, Joe Penna est passé à la réalisation en 2010 avec la série d’animation « T-Shirt War« . S’ensuit alors quelques épisodes de séries inconnues, des courts-métrages, et même un clip pour le regretté DJ Avicii.

« Arctic » est donc son premier film et c’est une jolie petite réussite. Simple, sobre et efficace, ce petit film porté par un Mads Mikkelsen toujours au top est un bon petit survival perdu quelque part entre deux étendues désertiques de glace. Court, concis, ne faisant jamais trop pour tomber dans le spectaculaire, Joe Penna a trouvé la bonne équation pour que son film fonctionne, divertisse et nous tienne jusqu’à sa dernière scène. Comme quoi, parfois, il n’y a pas besoin de nous sortir l’artillerie lourde pour que ça fonctionne, ici, il suffit de mettre Mads Mikkelsen dans la neige et de lui dire se débrouiller. Non, trêve de plaisanterie, le 06 Février prochain, ce n’est pas essentiel, mais ça vaut le coup d’être vu, surtout au cinéma.

Un crash, la carlingue d’un avion dans une étendue désertique et glaciale. Un homme a survécu et il est seul, perdu en Arctique. Alors que la température peut parfois atteindre les -70°c, cet homme est livré à lui-même et doit survivre dans ce désert de glace, avec l’espoir impossible d’être retrouvé et sauvé.

L’homme face à la nature, voilà ce que nous propose Joe Penna pour son premier métrage. Premier film qui a été tourné dans de sacrées conditions et pour cause, puisque « Arctic » a été filmé dans des décors naturels mettant ce bon vieux Mads Mikkelsen dans des conditions presque extrêmes pour obtenir le meilleur rendu à l’image. Et c’est d’ailleurs ça qui prend le plus dans ce film. Très immersif, Joe Penna a fait un très beau travail sur le son de son film, afin de nous piéger avec Mikkelsen dans cet environnement on ne peut plus hostile. Si l’histoire est on ne peut plus simple, tirant presque dans le cliché du genre, c’est bien cette ambiance, soutenue par les décors naturels qui donnent des images sublimes au film, qui nous happe. On notera le travail naturel de la photographie pour nous émerveiller, tout en nous tenant aussi en pression face à ces étendues aussi belles qu’elles sont dangereuses et redoutables.

Trouvant le bon rythme pour tenir cette intrigue, Joe Penna arrive toujours à offrir quelque chose d’intéressant à l’écran et ça, même si finalement il ne se passe pas grand-chose non plus. Et c’est peut-être là qu’on reconnaît la force et le talent du réalisateur, qui happe son spectateur avec trois fois rien (les rebondissements demeurent bons et crédibles). Bon, en même temps, le cinéaste a une Rolls-Royce à l’écran, en la présence de Mad Mikkelsen qui crève encore une l’écran. Parfait, fort et touchant, l’acteur s’est encore une fois investi totalement et on ne voit que ça à l’écran. C’est assez phénoménal, puisqu’il arrive à nous toucher sans même dire un mot.

Il n’y a donc pas grand-chose à dire sur « Arctic« , tant le film fait le café à lui tout seul. Prenant, même s’il n’est pas non plus marquant, « Arctic » rassure son spectateur, se fait crédible à chaque instant, ne tombe pas dans la surenchère, et le tout est livré avec un grand acteur. Bref, ce premier film signé Joe Penna ne marquera peut-être pas l’année, mais il assure un certain spectacle et sait se faire efficace et c’est avec une certaine curiosité qu’on attend désormais le prochain film de Joe Penna.

Note : 13,5/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net