Balade Entre les Tombes

Titre Original : A Walk Among the Tombstones

De: Scott Frank

Avec Liam Neeson, Dan Stevens, Boyd Holbrook, Olafur Darri Olafsson

Pays: Etats-Unis

Genre: Thriller

Résumé:

Ancien flic, Matt Scudder est désormais un détective privé qui travaille en marge de la loi. Engagé par un trafiquant de drogue pour retrouver ceux qui ont enlevé et assassiné sa femme avec une rare violence, Scudder découvre que ce n’est pas le premier crime sanglant qui frappe les puissants du milieu… S’aventurant entre le bien et le mal, Scudder va traquer les monstres qui ont commis ces crimes atroces jusque dans les plus effroyables bas-fonds de New York, espérant les trouver avant qu’ils ne frappent à nouveau…

Avis :

Excellent scénariste, pour ne pas dire très, très grand scénariste, le nom de Scott Frank ne parle pas forcément comme ça et c’est bien dommage, car c’est à lui entre autre qu’on doit des scénarios ou des éléments de scénario sur des films tel que « Minority Report« , « Dead Again« , « Malice« , « L’interprète » ou dernièrement « Logan« .

Comme beaucoup, Scott Frank a plus d’une corde à son arc, et en 2007, il est passé à la réalisation avec le petit thriller « The Lookout« . « Balade entre les tombes » est son deuxième film. À noter que depuis peu, le réalisateur/scénariste a aussi coché l’option showrunner, puisqu’il a créé, écrit et réalisé pour Netflix la mini-série « Godless« .

Demeurant toujours dans le domaine du thriller, Scott Frank a engagé Liam Neeson pour rendre encore une fois la justice. Alors vous me direz que la recette qui consiste à mettre Liam Neeson dans un film pour botter les culs des méchants, on commence à connaître le goût du plat par cœur et c’est vrai, mais parfois, il y a quelques petits plats cuisinés avec plus de cœur que d’autres, qui fait que la saveur est quelque peu différente et meilleure et cette « Balade entre les tombes » fait partie de ceux-là. Plus posé qu’à l’accoutumée, plus sombre, moins moralisateur, entre les mauvaises suites de « Taken« , entre « Sans identité« , « Non-stop » et autres « The Passenger« , « Balade entre les tombes » est certainement ce que Liam Neeson a fait de mieux depuis bien des années.

Matt Scudder est un ancien flic qui s’est reconverti en détective privé. Un jour, il est engagé par un trafiquant de drogue pour retrouver les hommes qui ont tué sa femme. Cette dernière a été enlevée, torturée et découpée en morceaux. Les ravisseurs avaient demandé une rançon, et l’homme avait payé, mais rien n’y a fait, et son épouse est morte de la pire des manières. Matt, en enquêtant, découvre vite que les meurtriers n’en sont pas à leur coup d’essai.

« Balade entre les tombes« , c’est l’exemple du bon petit thriller noir et abouti qu’on adorerait voir bien plus souvent. Là où d’autres films dans lesquels s’est illustré Liam Neeson laissent à désirer du point de vue de leur scénario par exemple, mettant simplement Liam Neeson en train de botter des culs, espérant retrouver les hauteurs d’un « Taken » premier du nom, Scott Frank a pris le temps d’adapter son scénario, de l’écrire, de raconter quelque chose (bon en même temps, le film était en chantier depuis près de douze ans… ce qui laisse un peu de temps pour écrire quelque chose).

Si on le prend sur ses grandes lignes, « Balade entre les tombes » est un film simple, qui offre ce à quoi on s’attendait, c’est-à-dire Liam Neeson qui botte des culs. C’est bien fait, c’est efficace dans ses gunfights et ça se tient jusqu’au bout. Mais bien entendu, ce n’est pas là le plus intéressant de « Balade entre les tombes« . Non, ce qui va être le plus prenant dans ce film, c’est la teneur de son histoire, c’est son ambiance et ce côté où personne n’est vraiment bon ou vraiment mauvais. « Balade entre les tombes » parle d’un homme, trafiquant de drogue, qui engage un détective pour se venger des meurtriers de sa femme. « Balade entre les tombes« , c’est donc la frontière entre le bien et le mal. Scott Frank oscille très bien entre des moments plus graves, plus sombres, et des moments plus légers, qui relâchent un peu la pression que certaines scènes mettent en place. Bien sûr, ces relâchements, qui font bien du bien, sont là, pour mieux tendre le film l’instant suivant. Et c’est ça que j’ai beaucoup aimé avec ce film. Faisant bien moins dans l’action, et c’est bien souvent ce qui est reproché au film, « Balade entre les tombes« , c’est une enquête dans les bas-fonds de New-York. De plus, le film peint un très beau portrait du personnage tenu par Liam Neeson. L’acteur tient là un personnage sombre, rongé par la culpabilité. Un personnage en souffrance permanente qui arrive même à être touchant. Bref un beau personnage, fait pour Liam Neeson, qui d’ailleurs, dans ce genre de film, n’a pas été aussi bon depuis sûrement le premier « Taken« . Puis en parlant des personnages, on notera un Dan Stevens très juste dans le rôle du mari avide de vengeance. Seuls les deux tueurs nous laissent un tout petit goût mitigé, mélange de terreur et de caricature.

Comme je le disais plus haut, « Balade entre les tombes » est moins dans l’action, Scott Frank offre un film épuré, qui prend le temps d’installer son ambiance, très souvent malsaine. Le réalisateur prend le temps de nous tenir et fait monter peu à peu la pression, pour aller vers ce final, très bon, violent, dérangeant et glacial.

À première vue, on a l’impression d’avoir déjà vu mille fois « Balade entre les tombes » et finalement, le film de Scott Frank s’avère être une bien bonne surprise. Thriller sombre et prenant, doté d’une intrigue qui raconte quelque chose, doté de personnages forts et bien réfléchis, le réalisateur nous tient jusqu’à la fin. Bref, on n’en attendait vraiment pas autant et voir un thriller pareil, dans le paysage actuel, ça fait plaisir.

Note : 14,5/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net