octobre 26, 2020

Retro Puppet Master

121440616843994500

De : David Decoteau

Avec Greg Sestero, Brigitta Dau, Jack Donner, Guy Rolfe

Année : 1999

Pays : Etats-Unis

Genre : Horreur

Résumé :

A Paris, avant la 1ère guerre mondiale, un jeune homme, André Toulon, dirige un théatre de marionnettes d’avant garde. La femme qu’il aime, Ilsa est le témoin du meurtre violent de Afzel, un vieux sorcier égyptien. Sur son lit de mort, Afzel doit transmettre « le secret de la vie » qu’il a dérobé à Sutekh, un ancien dieu. Toulon, qui porte un regard septique sur ce secret, dont il est le nouveau gardien, doit utiliser ses pouvoirs pour amener ses marionnettes à la vie: Le Docteur Mort, Le Simplet, Le Cyclone, Le Tireur, La Taupe… afin de combattre les guerriers envoyés par Sutekh et sauver la femme dont il est épris…

Avis :

Comme les animaux venimeux ou dangereux, comme les clowns ou encore comme les tarés qui aiment manier la hachette, les poupées font partie intégrante du folklore phobique de tout un chacun. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le fameux Chucky soit aussi populaire chez nos amis fans de sang et de décapitations en tout genre. La poupée fait peur car elle une représentation de l’être humain, mais en plus petit, ce qui facilite grandement la discrétion et qu’elle peut avoir une sale tronche bien effrayante. Qui n’a jamais flippé en se réveillant en pleine nuit durant un orage et voyant la silhouette sombre d’une forme humanoïde ? Même si Tom Holland a lancé la carrière des poupées dans les films horrifiques grâce à Jeu d’Enfant et la sale tronche de Chucky, initiant par une assez longue saga, d’autres films s’y sont essayés et une grande saga est née en 1989 avec Puppet Master de David Schmoeller. Loin d’être aussi connu que celle de Chucky, cette saga comporte tout de même 7 épisodes d’une qualité très fluctuante. Et on va parler du dernier épisode sorti, Retro Puppet Master, qui est d’une qualité affligeante et qui essaye bon gré mal gré de revenir aux sources du genre en proposant une préquelle. Obey your master !

11400170_gal

Youpi ! On l’a bien eu !!

Le scénario commence donc bien avant le premier Puppet Master. On commence en Egypte, où un vieux magicien est poursuivi par deux adeptes pas très sympathiques. Le sorcier les tue et on comprend qu’il a volé le secret de la vie au dieu Sutekh. C’est alors que le dieu en question va réveiller trois momies pour pourchasser le vieil homme. On retourne ensuite en 1902, où l’on retrouve un groupe de marionnettiste dont André Toulon est le leader. Les marionnettes sont affreuses, représentant des monstres de l’enfer. A la fin d’une représentation, le vieux sorcier se fait frapper presque à mort. Il livre alors le secret de la vie au jeune Toulon. Alors que celui-ci se fait enlever par la garde suisse, tous ses camarades se font tuer par les trois momies. Il transfère alors leurs âmes dans celles des marionnettes et va essayer de sauver sa belle qui est aux mains des vilaines momies. Quand on lit dans les grandes lignes le scénario, on se dit que c’est du n’importe quoi, mais on peut passer outre. Le plus indigent dans tout ça, c’est que je viens de raconter tout le film qui s’étire sur une grosse heure et demi. Alors bien évidemment, c’est lent et c’est très chiant. Mais le pire dans tout cela, c’est que le film est vide de tout. Pas de sang, pas de suspense, pas d’enjeux, pas d’envie de la part du réalisateur. Alors il faut savoir que David Decoteau est plutôt bon quand il s’agit de filmer de beaux garçons musclés en boxer blanc, mais comme dans Retro Puppet Master il n’y a que des vieillards ou des moches, il ne s’est pas pris la tête et ne s’est pas attardé sur la réalisation. Bref, tout cela n’est pas bon et n’emporte pas le moins du monde le spectateur. Je ne parle même pas de la baston finale, qui semble être tourner sous prozac tellement elle est molle. D’un autre côté, c’est plutôt rigolo mais ce n’est pas ce qui est voulu.

Bien sûr, au niveau du casting on ne retrouve que des inconnus au bataillon et qui le resteront. Enfin, ça on l’espère, mais il y en a toujours qui passe au travers les mailles du filet. Donc pour incarner André Toulon jeune, on a droit à un beau blond à la coiffure improbable et surtout à la tenue de scène rouge paillette du plus bel effet. Il n’est pas crédible pour un sou et se demande ce qu’il fait devant la caméra. L’acteur incarnant le vieux magicien est aussi égyptien que Danny Trejo est suédois, et surtout, il ne sert à rien et n’est pas plus crédible que tout le reste. Mais le pire dans tout ça, ce sont les trois momies, sortes de Dupont et Dupond et encore Dupons, répétant sans cesse les mêmes phrases, devenant ridicules et insupportables. Enfin, on peut parler des poupées, qui sont assez ridicules et très loin du design sympathique des premiers films. Ainsi, elles ne font pas peur et n’auront aucune réelle portée. La plus jolie étant Docteur Death, il n’y en aura que pour elle. Mais le pire, c’est que lors des attaques, elles ne servent à rien et font toujours les mêmes choses. C’est un procédé assez classique de reprendre les mêmes plans pour faire durer le film, mais là, on frise le foutage de gueule. Les différents effets spéciaux qui égrènent le film sont d’une laideur insupportable entre des effets numériques très laids mais surtout des aberrations comme des gros plans sur les poupées et sur lesquels on voit les ficelles ! Bref, tout cela n’est pas sérieux du tout.

tumblr_inline_mlhafuzjLY1qz4rgp

Tiens tu as une tête ovale, je te mettrais bien dans mon cul !

Au final, Retro Puppet Master est une belle bouse comme on pouvait s’y attendre avec les dernières productions de chez Full Moon. Avec une histoire très mauvaise et opportuniste (ce film aura d’ailleurs un succès notable à sa sortie), des acteurs au rabais et des effets spéciaux affligeants, le film tombe à plat et fait subir le pire à son spectateur. Bref, c’est mauvais.

Note : 02/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.