A Star is Born – On en est Tous Gaga

De : Bradley Cooper

Avec Bradley Cooper, Lady Gaga, Sam Elliott, Andrew Dice Clay

Année: 2018

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame

Résumé:

Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu’ils tombent follement amoureux l’un de l’autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d’elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin…

Avis:

Bradley Cooper, c’est un acteur qui s’est petit à petit imposé aux cours des années 2000. S’il a percé avec la franchise « The very bad trip« , personnellement, c’est dans la série « Alias » que j’avais repéré l’acteur et depuis, je suis sa carrière avec intérêt. Tournant pour les plus grands, Clint Eastwood, David O. Russell, Derek Cianfrance, Bradley Cooper passe aussi du drame à la comédie, du petit film indépendant aux gros blockbusters hollywoodiens franchisés. Parmi toutes les cordes qu’il a à son arc, en cette année 2018, le comédien ajoute celle de réalisateur.

Et pour son premier film, on peut dire que Bradley Cooper le réalisateur tape fort, puisqu’il ose remaker un classique hollywoodien, « A star is born » d’un certain George Cukor. Très attendu, très bien reçu au dernier festival de Venise, je me suis empressé de voir ce que pouvait donner cette histoire racontée par Bradley Cooper et on peut dire que cette première réalisation, même si elle aura quelques longueurs, est une jolie réussite. On est pris par cette rencontre, par ces personnages et tout simplement par cette magnifique histoire d’amour. Bref, c’est beau, c’est plaisant et c’est touchant, alors que demander de plus ?

Jackson Maine est un chanteur rock qui fait carrière depuis des années maintenant. Connu et reconnu, il fait des tournées en Amérique, et même partout dans le monde. Un soir, après un concert, Jackson, à la recherche d’alcool, s’arrête dans un bar de travestis. Ce soir-là, il voit sur une petite scène débarquer Ally, une jeune femme à la voix puissante, et au talent certain. Jackson tombe totalement sous son charme et très vite, il invite Ally à chanter pendant ses concerts. La jeune femme séduit aussi bien le public que les maisons de disques. Ensemble, ils commencent une belle histoire d’amour. Ally réalise son rêve de chanter, mais pendant qu’elle se révèle et qu’elle est révélée, Jackson lui, se laisse envahir par ses démons. Leur amour pourrait-il résister aux différentes embûches que le destin sème sur leur histoire ?

Faire un remake n’est pas toujours une mince affaire, surtout quand on s’attaque à des films comme « A star is born » de Cukor. D’ailleurs, même si j’étais très curieux de voir ce film car les bandes-annonces étaient jolies et que les premiers pas de Bradley Cooper dans la réalisation piquaient ma curiosité, je ne peux pas dire non plus que j’arrivais en salle conquis d’avance. C’est donc avec la plus jolie des surprises que ce « A star is born » a su m’emporter, et même m’émerveiller. Assez loin du film de George Cukor, même si on le retrouve dans les grandes lignes, Bradley Cooper livre-là un film différent qui ne pousse pas à la comparaison. « A star is born« , c’est un film qui s’ancre très bien dans notre époque, tout comme l’avait fait George Cukor avec son film en 1954.

Doté d’un joli scénario, qui tire quand même en longueur, le film faisant pratiquement deux heures vingt, Bradley Cooper a pourtant bien su mettre en scène cette histoire, la naissance de cette jeune star, et surtout cette histoire d’amour. Car oui, ici, le plus prenant, c’est bien cette histoire d’amour. Si « A star si born » aborde très bien l’éclosion d’une star et tout ce qu’il va avec, image, travail, perte de soi, et encore et toujours cette image qu’il faut travailler, soigner, ce n’est pas là que le film de Bradley Cooper séduit, envoûte et n’ayons pas peur des mots, marque son spectateur. Non, c’est bien cette sublime histoire d’amour, cette rencontre en dehors du temps que le réalisateur, qui est aussi comédien, prend le temps de filmer. La rencontre des deux personnages est superbe, l’évolution de leur couple est belle et passionnante. « A star is born« , c’est un film d’amour, c’est une romance, qui en plus, se permet de faire dans le cliché sans pour autant faire dans le redondant ou le pathos. Bref, ça charme et ça touche et ça fait du bien.

« A star is born« , c’est un très joli couple de cinéma, Bradley Cooper et Lady Gaga. Il y a une alchimie et une sincérité qui se dégage d’eux deux. Bradley Cooper est vraiment touchant dans ce rôle, tout comme Lady Gaga, qui en bonus assure un certain show, imposant sa voix puissante.

Enfin, « A star is born » c’est le premier pas de Bradley Cooper dans la réalisation et comme je le disais plus haut, si le film se fait un peu longuet, surtout en son milieu, il ne manque pas de charme et d’assurance. Bradley Cooper gère aussi bien des scènes de concert que des scènes plus intimes entre ses deux personnages. Les images sont jolies, même si le film demeure très lisse. « A star is born » est un film très classique, qui ne prend pas vraiment de risque, mais comme ça fonctionne, et surtout ça nous charme et que c’est un premier film, on ne va pas non plus chipoter.

Différent donc de son original, plein de charme et parlant d’amour en évitant toute niaiserie, Bradley Cooper nous envoûte avec ce premier film. « A star is born » est beau, touchant, amusant, parfois drôle, d’autres fois triste. Bref, un premier film et une première réussite. À voir, pour sûr.

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net