Operation Finale

De : Chris Weitz

Avec Oscar Isaac, Ben Kingsley, Joe Alwyn, Mélanie Laurent

Année: 2018

Pays: Etats-Unis

Genre : Drame, Histoire

Résumé :

La traque et la capture du criminel de guerre nazi Adolf Eichmann en 1960 en Argentine…

Avis :

Chris Weitz, ce nom ne nous est pas inconnu et c’est normal, car derrière ce nom se cache l’un des réalisateurs d’un certain film culte des années 90, « American Pie« .

Chris Weitz a donc commencé sa carrière dans la comédie. Des petites comédies qui ont su trouver leur public, même si hors « American Pie« , les autres noms n’ont pas marqué grand monde. Puis il y a dix ans de cela, Chris Weitz a changé de style et franchement, il aurait mieux fait de s’abstenir, car entre « A la croisée des mondes, la boussole d’or » et le chapitre deux de « Twilight« , on ne peut pas dire que le réalisateur nous fasse rêver.

Après l’anonyme « A Better Life » sorti en 2011, Chris Weitz s’est quelque peu retiré pour mûrir d’autres projets et c’est tant mieux, car après sept ans d’absence, le réalisateur nous revient dans un tout autre style, puisqu’il revient avec un drame inspiré de faits réels.

« Operation Finale » est un film qui va aborder la traque et l’arrestation de l’un des plus grands criminels de guerre nazi, Adolf Eichmann. Le projet était lourd et le fait de trouver Chris Weitz à la réalisation n’annonçait pas de bons présages, mais pourtant, c’est une surprise totale que le réalisateur nous offre là, puisqu’il réalise un bon et beau drame divertissant, tendu. Un drame parfois intense quand il devient un huis clos. Bref, « Opération Finale » est le film qu’on n’attendait pas.

1960, cela fait quinze ans que la guerre est finie, mais certains criminels nazis sont toujours dans la nature. En Argentine, des espions sont persuadés d’avoir reconnu Adolf Eichmann. Eichmann, c’est la cible la plus connue et la plus recherchée. Eichmann, c’est celui qui a créé la solution finale au problème juif. Des espions sont alors envoyés par Jérusalem pour capturer l’homme et le ramener vivant afin qu’il soit jugé pour ses crimes.

Quoi ! Encore un film sur la Seconde Guerre mondiale ? Oui et non, car « Opération Finale« , c’est plus le devoir de justice de cette Seconde Guerre mondiale. Revenant sur un des plus importants épisodes de l’histoire, la capture d’Adolf Eichmann qui amènera à ce procès filmé retranscrit dans le monde entier en 1961, Chris Weitz nous entraîne dans un bon petit film, qui certes, s’il ne changera pas la donne, ni même se placera dans les meilleurs du genre, demeurera suffisamment intéressant aussi bien dans son scénario que pour la leçon d’histoire que dans son divertissement. Oui, Chris Weitz a bien su mélanger ces deux éléments, ce qui donne une jolie surprise, surtout venant du réalisateur de « Twilight » ou encore « American Pie« .

« Operation Finale« , c’est un film qui expose bien son histoire. C’est un film qui explique bien l’importance de cette arrestation. C’est un film qui parle très bien du traumatisme de la Seconde Guerre mondiale et ce qu’il en reste quinze ans plus tard. C’est un film qui aborde le devoir de mémoire et l’envie, le besoin de justice. « Operation finale« , c’est un film qui explorera aussi d’autres chemins. Adapté du roman de Peter Malkin, l’un des personnages qui ont arrêté Eichmann, Chris Weitz donne aussi la parole à son bourreau pour expliquer (ou manipuler) certaines choses. Et si le film était sympa jusque-là, une fois qu’il a raconté cette capture, et surtout mis en place les éléments d’une sortie d’Argentine plus complexe qu’elle n’en avait l’air, « Operation Finale » devient un bon film encore plus intéressant quand victime et bourreau se confondent loin des regards dans une petite chambre. C’est ici que tout le film de Chris Weitz repose. « Operation Finale« , c’est une confrontation parfois très intense entre Sir Ben Kingsley absolument parfait en Eichmann et Oscar Isaac très investi dans un rôle là encore plus complexe qu’il n’en a l’air.

On ressort d’ »Operation Finale » étonné et conquis, car Chris Weitz a bien su raconter cette histoire. Film historique qui participe au devoir de mémoire, film d’espionnage, huis clos tendu, très bien interprété, franchement, on n’en attendait vraiment pas autant d’un film et surtout d’un drame historique signé Chris Weitz. Pour dire, c’est peut-être bien son meilleur film à ce jour.

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net