décembre 5, 2020

Detective Dee 3 – La Légende des Rois Célestes

Titre original : Di Renjie Zhi Sidatianwang

De : Tsui Hark

Avec Mark Chao, Feng Shaofeng, Gengxin Lin, Carina Lau

Année: 2018

Pays: Chine

Genre: Action, Fantastique

Résumé :

Une vague de crimes perpétrée par des guerriers masqués terrifie l’Empire de la dynastie des Tang. Alors que l’impératrice Wu est placée sous protection, le Detective Dee part sur les traces de ces mystérieux criminels. Sur le point de découvrir une conspiration sans précédent, Dee et ses compagnons vont se retrouver au cœur d’un conflit mortel où magie et complots s’allient pour faire tomber l’Empire…

Avis :

Les années 2010, c’est clairement pour Tsui Hark le cinéma d’aventure. Si le réalisateur a tout essayé dans les genres du cinéma, depuis le premier opus de « Détective Dee« , sorti en 2011, le réalisateur s’amuse avec ce genre, avec notamment les deux préquels de « Détective Dee« , mais aussi avec « Dragon Gate, la légende des sabres volants« , avec le sympathique « La Bataille de la Montagne du Tigre » et dernièrement l’inédit « Journey to the West: The Demons Strike Back » qui n’est autre que la suite de  » Journey to the West: Conquering the Demons« , qui lui était réalisé par le génialissime Stephen Chow.

Donc, après avoir succédé à Stephen Chow pour une suite, Tsui Hark nous revient encore une fois avec une suite. Troisième opus des aventures du Juge Ti, « … La légende des Rois Célestes » est la suite directe de « … La Légende du Dragon des mers« . Ainsi, on reprend donc pile là où l’on avait laissé nos personnages et cette nouvelle aventure s’avère être la meilleure que Tsui Hark nous ai offert. Et oui, si les deux premiers sont d’excellente qualité, ce troisième épisode complètement fou est un véritable régal aussi bien à suivre que pour les yeux. Pour ce film, le réalisateur chinois nous a sorti tout ce qu’il avait en stock et en quittant la salle, on a qu’une envie, c’est de très vite avoir une suite.

Après avoir reçu l’épée appelée le Dragon Docile, Dee habite désormais le temple sacré. Jalouse, la future Impératrice Wu engage des magiciens pour lui voler l’épée et ainsi faire tomber la tête de Dee. Mais bientôt, un complot plus grand inquiète le juge et lui, ainsi que ses compagnons, se retrouvent au cœur d’un conflit vengeur qui veut faire tomber l’empire et la dynastie de Tang.

Et de trois ! Ça y est, « Détective Dee » est désormais une trilogie et quelle trilogie que nous livre là Tsui Hark. Une trilogie qui n’a fait que se bonifier au cours des films. Si le premier était un sympathique petit film d’aventure et d’enquête, la suite, enfin son prequel, était déjà supérieur. Et voici qu’avec ce troisième film, Tsui Hark nous entraîne dans une aventure encore meilleure et bien plus prenante et belle que ses deux précédents films.

Tenu par un scénario en béton armé, avec ce « Detective Dee … » Tsui Hark nous livre une folie furieuse comme on adorerait en voir plus souvent. Reprenant les ingrédients qui ont fait les succès des deux premiers, à savoir un savoureux mélange d’aventure, d’enquête, d’histoire et de magie, le cinéaste s’amuse à multiplier le tout par deux. « Détective Dee : La légende Rois célestes » est un film qui, une fois commencé, est bien impossible à arrêter tant à chaque instant, son réalisateur nous donne envie d’aller à la scène suivante et d’en savoir bien plus encore. Intrigues, mystères, mensonges, trahisons, manipulations et tant d’autres éléments, encore, font partie de ce programme absolument génial à suivre.

De plus, ce programme ô combien terrible, chargé et riche, est aussi soutenu par une mise en scène incroyable. « Détective Dee : La légende des Rois céleste » est un aboutissement. À croire que les deux premiers n’ont été faits pour que celui-ci voie le jour. Beau dans tous ses recoins, doté d’une photographie impressionnante (les couleurs sont parfaites), le film regorge de scènes mémorables, de moments incroyables, de créatures aussi poétiques que certaines peuvent être terrifiantes et répugnantes. La bataille finale est un petit requiem en son genre. Le côté tripé et bouddhiste du film fonctionne à 200 %, tout comme quand Tsui Hark s’aventure ailleurs.

Vous l’aurez compris, ce troisième opus des aventures du Juge Ti est un petit bijou en son genre. On s’éclate, on prend un vrai plaisir à suivre cette nouvelle enquête plongée quelque part entre l’histoire, le fantastique et le métaphysique. Bref, Tsui Hark est fou et c’est génial !

Note : 17/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.