La Fleur de mon Secret

Titre Original : La Flor de mi Secreto

De : Pedro Almodovar

Avec Marisa Paredes, Rossy De Palma, Juan Echanove, Carme Elias

Année : 1995

Pays : Espagne, France

Genre : Comédie, Drame

Résumé :

Les déboires amoureux de Leo, reine du roman à l’eau de rose et qui de plus n’arrive pas à remplir le contrat passé avec son éditeur.

Avis :

Cinéaste emblématique d’Espagne, Pedro Almodóvar s’est bâti une filmographie riche et belle, que je me plais à découvrir. Car oui, si j’ai vu tous les films d’Almodóvar depuis « Tout sur ma mère« , film avec lequel j’ai découvert le cinéaste, je rattrape mon retard sur ses années passées. Après avoir commencé les années 1990 avec les comédies noires et barrées que sont « Talons aiguilles » et Kika, le réalisateur revient au drame.

Film presque oublié dans la carrière de Pedro Almodóvar, « La fleur de mon secret » est un film à la fois léger et sombre. Typiquement Almodóvarien, le réalisateur va ici peindre un joli portrait de femme, doublé d’une jolie petite histoire. Et c’est bien le mot petit qui est le plus important dans la phrase précédente, car cette « … fleur de mon secret« , même s’il demeure sympathique à suivre l’espace d’une soirée et qu’il a donné les points de départ de deux films cultes du réalisateur (« Tout sur ma mère » et « Volver« ), ce onzième film d’Almodóvar n’arrivera jamais à nous transporter. C’est donc un film mineur et presque oubliable dans la carrière du cinéaste. Après, personnellement, j’ai apprécié la découverte…

Leo Macías est connue partout en Espagne, puisque c’est la reine du roman à l’eau de rose. Enfin connue, tout le monde la connaît sous un autre nom et grâce à un contact, personne ne connaît son visage. Leo est mariée à un militaire qu’elle ne voit jamais et elle s’ennuie dans sa vie. D’ailleurs, Leo s’ennuie tellement qu’elle n’arrive plus à écrire la moindre ligne romantique, ce qui est un problème. Mais une rencontre suivie d’un évènement va lui faire voir la vie autrement.

Le cinéma d’Almodóvar, c’est tout un univers. C’est un univers beau, coloré, riche, qui a su charmer. C’est un univers parfois fou, absurde, d’autrefois burlesque. C’est un univers où le drame et la comédie font très bon ménage. Almodóvar, c’est du rouge à tous les plans. Almodóvar, c’est des beaux portaits de femmes. C’est un univers où l’on retrouve ses actrices et ses acteurs. Bref, c’est un univers qui a ses propres codes que Pedro Almodóvar, tout en les gardant, a su aussi les renouveler. Mais c’est aussi un univers qui, même s’il peut parfois très bien fonctionner, qu’on le reconnaît au premier coup d’œil, ici, il lui manque pourtant quelque chose pour pleinement nous séduire et « La fleur de mon secret » s’inscrit parfaitement dans cette optique.

Pour la faire courte, « La fleur de mon secret » est un film que je qualifierai de classique pour un Almodóvar. Et pourtant tout est là, tous les ingrédients sont réunis. La mise en scène est tout ce qu’il y a de plus Almodóvarienne, partagée entre drame touchant et drôle burlesque. Les couleurs sont présentes, la photo est sublime, la BO est remarquable.

L’intrigue se suit avec plaisir, le drame est joli et réaliste. Le portrait, même si on a vu mieux chez Almodóvar, reste beau et touchant et les instants passés avec cette femme sont aussi beaux qu’intéressants. À travers ce film, Pedro Almodóvar explore de jolis et durs sujets, comme la création, la page blanche, le couple qui s’effrite, la lassitude, le don d’organes.

Le film est porté par une Marisa Parades imprégnée et sublime. On retrouve des acteurs et des actrices attachants qui sont en forme. Des acteurs et actrices fidèles au cinéaste et c’est toujours un plaisir de les revoir.

Bref, il y a tout pour que cette « … fleur de mon secret » soit un Almodóvar grand cru, mais non. « La fleur de mon secret » reste un petit film sympa à suivre, touchant parfois, mais qui n’arrivera jamais à nous séduire et nous tenir comme un « Volver« , un « Tout sur ma mère« , « La mauvaise éducation » ou encore « Talons aiguilles« . Je ne suis donc pas déçu, car le film est beau et j’ai apprécié la découverte, mais je pense qu’avec le temps, il fera partie des films d’Almodóvar qui vont s’effacer de ma mémoire, et c’est peut-être pour cela qu’il demeure presque dans l’oubli.

Note : 11/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net