octobre 21, 2021

Under the Tree

Titre Original : Undir Trénu

De : Hafsteinn Gunnar Sigurðsson

Avec Steinpor Hroar Steinporsson, Edda Björgvinsdottir, Sigurour Sigurjonsson, Lara Johanna Jonsdottir

Année : 2018

Pays : Islande

Genre : Comédie, Drame

Résumé :

Atli, accusé d’adultère par sa femme, est forcé d’emménager chez ses parents. Il se retrouve malgré lui plongé au sein d’une querelle de voisinage, dont le déclencheur est l’ombre imposante d’un arbre entre les deux maisons. Leur banal conflit se transforme en guerre sans pitié.

Avis :

Réalisateur islandais d’une trentaine d’années, Hafsteinn Gunnar Sigurðsson n’est pas vraiment connu chez nous et c’est bien normal, puisque s’il a déjà réalisé trois films, « Under the Tree » est son premier film qui arrive en France. Et au vu de ce film, c’est bien dommage. D’ailleurs, plus généralement, le cinéma islandais est aussi bon qu’il est injustement pas assez connu et chaque année, cette petite île perdue en atlantique nous réserve de bonnes surprises, aussi bien dans le domaine du cinéma que de la télévision.

Sorti dans une quarantaine de salles, « Under the Tree » est donc un petit film qui ne fait pas trop de bruit et pourtant derrière son affiche colorée et lumineuse, c’est une petite bombe qui se cache-là. Très sombre, « Under the Tree » est une hallucinante montée crescendo dans l’horreur, la bêtise et la cruauté. Original, drôle et dramatique à la fois, Hafsteinn Gunnar Sigurðsson nous entraîne dans une guerre des voisins sans merci, jusqu’au boutiste. Peinture tendue voire parfois étouffante tant la mise en scène est sur le fil du rasoir, on reste sous pression pendant tout le film et ça fait du bien.

Alti, la trentaine bien entamée, est accusé par sa femme de l’avoir trompée. Père de famille et mari aimant, il est obligé de retourner vivre chez ses parents. Si le jeune homme pensait trouver un peu de calme pour pouvoir résoudre son souci, il va se retrouver en pleine guerre de voisinage, car oui, ses parents ont des soucis avec les voisins d’à côté, ou alors peut-être que ce sont les voisins d’à côté qui ont un problème avec ses parents… Quoiqu’il en soit, la guerre est déclarée et tout ceci à cause d’un arbre qu’il faut élaguer.

Avec « Under the Tree« , Hafsteinn Gunnar Sigurðsson nous livre-là une peinture sombre de l’être humain dans tout ce qu’il a de plus bête. Ou non, dans tout ce qu’il a de plus dramatique et tragique. Mélangeant le drame et l’absurde sans jamais dépasser les frontières et trop en faire, le cinéaste islandais offre un film acerbe qui va peindre avec beaucoup de tragique les relations humaines. Partant d’une histoire de rien du tout, un arbre qui fait de l’ombre sur une terrasse, Hafsteinn Gunnar Sigurðsson va faire de son intrigue une véritable descente en enfer. Une descente qui aurait très bien pu être évitée si ces gens d’apparence normale s’étaient parlés.

Tenu par un scénario cuisiné aux petits oignons, Hafsteinn Gunnar Sigurðsson va prendre tout son temps pour faire petit à petit monter la mayonnaise. Ce qui est terrible avec ce film, et ça, on va très vite le comprendre, c’est qu’ici tout est fait et dit pour que le film soit une bombe à retardement. Une bombe dont finalement, on va se retrouver pris comme témoins. Des témoins impuissants et en même temps passionnés par toute cette bêtise, cette haine et cette cruauté gratuite que ces deux familles d’aspect encore une fois normale se lancent. Imprévisible, « Under the Tree » est un film qui nous attrape pour jamais nous lâcher. Plusieurs fois, on restera scotché à notre fauteuil, tant l’horreur de telle ou telle situation, qu’on n’aura pas vu venir, nous saisira.

Petit bijou d’écriture et de mise en scène, « Under the Tree« , s’il a des côtés absurdes, voire même drôles grâce à un certain humour noir assez malaisant, « Under the Tree » est aussi un film plus profond qu’il en a l’air. Partant d’une dispute qui n’en est pas une, Hafsteinn Gunnar Sigurðsson en profite pour faire un film qui aborde des sujets très sombres et réalistes. La dépression, le couple, le deuil, la trahison, le quotidien, la routine, la frustration (tout court ou sexuelle), et les non-dits, sont au cœur même de cette dispute pleine d’aigreur. Tous ces sujets, quand on les analyse bien, sont finalement les petits parpaings qui amèneront à cette guerre de voisins qui ne s’écoutent pas, préférant la diplomatie de l’autruche.

Bref, « Under the Tree » est une petite bombe, drôle et triste à la fois. Tenu par des comédiens incroyables, aussi hilarants que terrifiants ou encore très touchants (Steinþór Hróar Steinþórsson), par une écriture en or, une mise en scène qui sait où elle va nous emmener et le tout livré avec une réflexion simple mais basique, ce troisième film signé Hafsteinn Gunnar Sigurðsson est l’une des petites merveilles inattendues de cet été 2018 et il serait bien dommage de passer à côté.

Note : 17,5/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=9FS-8MVI1d0[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.