septembre 28, 2020

Paul Sanchez est Revenu! – Laurent Lafuite

De : Patricia Mazuy

Avec Laurent Lafitte, Zita Hanrot, Philippe Girard, Idir Chender

Année : 2018

Pays : France

Genre : Thriller

Résumé :

Paul Sanchez, criminel disparu depuis dix ans, a été aperçu à la gare des Arcs sur Argens. A la gendarmerie, on n’y croit pas, sauf peut-être la jeune Marion…

Avis :

Patricia Mazuy est une cinéaste française à la carrière plutôt espacée si l’on peut dire. Elle commence d’abord dans les années 80 comme monteuse sur les films d’Agnès Varda. Elle passe à la réalisation en 1988 avec un film très remarqué, « Peaux de vaches« . Succès, Sandrine Bonnaire y trouve un rôle sublime et la presse est plus qu’enthousiaste. Pourtant, malgré ça, Patricia Mazuy va alors mettre douze ans avant de tourner son second film. Depuis, la réalisatrice espace encore les projets. Son dernier film en date, « Sport de filles« , était sorti en 2011. Après l’équitation, dont elle est une grande pratiquante, Patricia Mazuy nous revient avec un thriller aux allures de western perdu dans le var, du côté de Draguignan.

Accompagné d’une bande-annonce alléchante et énigmatique, Patricia Mazuy livre avec « Paul Sanchez est revenu ! » un film qui saura séduire par bien des aspects, mais il lui manquera toutefois un petit quelque chose pour convaincre pleinement. On ressort de la salle intrigué et amusé par cette histoire aux ficelles un peu trop grosses, mais qui ont le mérite de fonctionner, ce qui n’est pas donné à tous.

Voilà dix ans, Paul Sanchez, un homme sans histoires, a sauvagement assassiné sa femme et ses quatre enfants. Depuis, Paul Sanchez a disparu, et il fut aperçu aux quatre coins du monde, si bien qu’il est devenu une sorte de mythe. Aujourd’hui, alors qu’il n’est plus une priorité, Paul Sanchez revient dans sa région natale. Si les rumeurs vont bon train, à la gendarmerie du village, personnage n’y croit. Personne, sauf Marion, une jeune gendarme pleine d’ambition.

« Paul Sanchez est revenu !« , un titre qui donne la couleur. On imagine qu’ici, il sera question de danger et de crainte. Ce titre et ce personnage résonnent comme une menace, mais si on s’attendait à un thriller sombre, alors il faudra repasser, car « Paul Sanchez est revenu !« , le quatrième film de Patricia Mazuy, est un mélange des genres. Partant sur une enquête policière, la réalisatrice va alors donner tout un tas de couleurs à son film. « Paul Sanchez est revenu !« , c’est aussi bien un film policier qu’un film à l’humour très noir, qui arrivera à nous faire rire là où il ne le faut pas. « Paul Sanchez est revenu ! » ira aussi chercher du côté du western, avec ses personnages perdus sur un rocher. Et enfin, avec ce film, Patricia Mazuy livre aussi un film qui sonde l’âme humaine, la vie et la société de consommation et de l’apparence.

Oui, je sais, vous me direz que ça fait beaucoup et c’est bel et bien le cas. Si Patricia Mazuy arrive à toucher sa cible dans plusieurs domaines, notamment tout le côté comique de l’intrigue qui fonctionne génialement, elle se perdra aussi dans d’autres aspects ne poussant pas assez son film. En fait, « Paul Sanchez est revenu ! » donne l’impression de plein de très bonnes intentions, mais comme je le disais haut, il y a du trop. Et ce trop fait qu’il manque à ce film quelque chose pour qu’il arrive à nous convaincre pleinement et nous emporter. Et c’est dommage, car s’il peine à nous convaincre dans un sens, il y arrive dans un autre, offrant une intrigue qui fonctionne plutôt pas mal. Une intrigue qui tient une certaine forme de suspens jusqu’à la fin. Alors certes, certains rebondissements seront un peu trop gros, voire même grotesques, mais sur l’ensemble ça marche.

Si le film peine un peu, il détient toutefois deux très belles réussites. La première, c’est ses acteurs parfaitement dirigés. Zita Hanrot est excellente et continue sa très belle ascension. Quant à Laurent Lafitte, il est excellent dans un rôle plus sombre qu’à l’accoutumée. On notera qu’il a le personnage le plus intriguant et surtout intéressant du film.

Mais là encore, ce n’est pas la plus belle réussite de ce « Paul Sanchez est revenu !« . Non, ce qui marque le plus, c’est sa BO. Une BO belle, majestueuse, faite de cordes et de cuivres. Une BO composée par le grand John Cale (anciennement Velvert Underground). Bref une BO qui fait des merveilles et qu’on se plaira à réécouter juste pour le plaisir.

Ce quatrième film pour Patricia Mazuy est un petit thriller qui captive et nous tient jusqu’à sa fin. Bien sûr, on aurait aimé un film plus sombre et prenant, mais bon, « Paul Sanchez est revenu ! » a le mérite de divertir, de tenir son suspens, et même de surprendre, aussi bien dans ce qu’il nous raconte et sonde, que comment il nous le raconte (oui, j’y reviens, mais j’ai vraiment un énorme coup de cœur pour cette BO).

Note : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.