Je Préfère qu’on Reste Amis…

De : Eric Toledano et Olivier Nakache

Avec Gérard Depardieu, Jean-Paul Rouve, Lionel Abelanski, Annie Girardot

Année : 2005

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Claude Mendelbaum est un informaticien trentenaire, célibataire, timide, hypocondriaque et transparent. Depuis Vicky, sa dernière histoire d’amour, il a du mal à remonter la pente. Son travail dans une grande tour de la Défense, peu propice aux rencontres amoureuses, lui prend tout son temps, alors forcément les chances de rencontrer « LA » femme sont infiniment réduites.

Avis :

Le duo Toledano/Nakache, faut-il encore le présenter ? En un peu moins d’une dizaine d’années, le duo s’est imposé comme l’une des valeurs sûres de la comédie et du cinéma français. Si « Intouchables » et ses dix-neuf millions d’entrées les a fait exploser, les deux réalisateurs avaient déjà réalisé de sympathiques, voire même de très sympathiques films avant, et aujourd’hui, c’est sur leur premier film qu’on s’arrête.

« Je préfère qu’on reste amis …« , premier film donc du duo de cinéastes, arrive près de dix ans après leur premier court-métrage. Comédie sympathique sur l’instant, « je préfère qu’on reste amis … » est sûrement le film le plus faible et timide du duo. Amusant certes, tenu par un très beau casting, si le film atteint son objectif quand on le découvre, on ne peut pas dire non plus qu’il restera dans nos mémoires. Très oubliable finalement, ce premier essai demeure aussi intéressant que loin de ce que Toledano et Nakache ont pu nous offrir par la suite (et ça dès leur deuxième film, « Nos jours heureux« , mais bon, on y reviendra).

Claude, la trentaine, est informaticien. Claude est célibataire et sa vie n’est qu’une mésaventure insignifiante. Ses amis bien trop souvent se servent de lui et quant à son quotidien, il est totalement transparent. Un soir, lors d’un mariage, il croise la route de Serge, presque la cinquantaine. Élégant, distingué, Serge est divorcé et père de famille. Lui aussi cherche l’amour. Alors que Claude et Serge ne se ressemblent pas en tout point, ils vont devenir amis et s’entraider pour que leur quête d’amour finisse par trouver un cœur à prendre.

J’aime depuis toujours le cinéma d’Eric Toledano et Olivier Nakache. « Nos jours heureux« , « Tellement proches« , « Intouchables » ou encore génialissime « Le sens de la fête« , ont toutes été des comédies qui m’ont énormément amusées et parfois même touchées, tant les deux savent si bien mélanger l’humour et l’émotion.

Parmi leur film, il m’en manquait deux à voir, « Samba » sorti en 2014 et ce premier film. J’ai donc décidé de me rattraper. Je commence donc avec « je préfère qu’on reste amis … » et même si ce premier film m’a diverti, je dois aussi dire que j’en ressors déçu, tant il n’est pas à la hauteur de ce que le duo de réalisateur nous a offert par la suite. Bon après, il faut rester indulgent, car c’est un premier film.

« Je préfère qu’on reste amis … » est donc un premier film qui a ses défauts, mais aussi ses qualités. C’est un film qui manque étrangement de rythme. C’est un film qui, même s’il arrive à divertir, a tendance à se laisser voir passer, si je peux m’exprimer ainsi.

Ce qui est étonnant avec ce premier film, surtout venant de la part du duo, c’est que finalement, il est bien plus réussi dans sa partie dramatique que sa partie comique. Si le côté drame aborde en bien de bons sujets, comme la solitude, ou encore l’envie d’y croire, l’amour chez les trentenaires et plus, et bien entendu l’amitié, il sera aussi un film plutôt faiblard dans son ton comique, qui n’arrive pas à prendre plus que ça. Bien souvent, les gags tombent à l’eau, alors même que le duo d’acteurs Jean-Paul Rouve/Gérard Depardieu, est touchant.

D’ailleurs, le film réunit un duo d’acteurs génial qui se trouvent être parfaits dans la peau de ces personnages-là. Jean-Paul Rouve est génial dans un rôle plus profond qu’il n’en a l’air et Gérard Depardieu est excellent dans la peau de ce quinquagénaire qui s’assume pleinement, malgré des regrets. Ce duo d’acteurs est si bon qu’il finit par poser une question, peut-être bien que « Je préfère qu’on reste amis … » fonctionne bien justement parce qu’il a de bons acteurs et alors même qu’il demeurera au final oubliable, il le serait peut-être encore plus sans eux ?

Je ressors donc un déçu de ce premier film. Ni vraiment bon, ni vraiment mauvais, « je préfère qu’on reste amis … » est un film qui saura vous divertir pendant son heure quarante, mais il ne faudra pas lui en demander plus. Bref, le film type sympathique sur l’instant, et oubliable malheureusement par la suite. Heureusement que les deux réalisateurs ont fait bien mieux par la suite.

Note : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net