Sister Sin – Now and Forever

sister_sin_now_and_forever

Avis :

Il y a des pays qui possèdent leur propre identité musicale. Par exemple, en France, nous avons la chanson française à texte (enfin, aujourd’hui, on est loin de Brel, Brassens et Aznavour) en Irlande, ils ont les chants celtiques et les Etats-Unis, en fonction de l’état, ont le rock sudiste, la country ou encore le blues. Mais il y a un pays qui puise son identité musicale dans le hard rock et le métal, et ce pays est la Suède. Puits inépuisable de groupes très talentueux comme In Flames par exemple, le pays peut se targuer d’avoir certainement des groupes imposants dans le domaine du métal. Sister Sin fait partie de ces nouveaux groupes montants alliant un chant féminin et une musique rythmée très heavy métal. Le groupe se forme en 2002 autour de la chanteuses Liv Jagrell et Now and Forever est leur quatrième album studio. Produit par Victory Records depuis deux ans, le groupe commence à se faire un nom en 2010 avec le skeud True Sound of the Underground. Mais est-ce que ce nouvel album est à la hauteur de nos espérances ? La voix de la chanteuse correspond-elle bien au monde du heavy ? Les morceaux ne sont-ils pas trop redondants ? Enfilez votre ceinture de chasteté, on va voir les sœurs du péché !

Après un troisième album bien sympathique et relativement pêchu, le groupe sort fin octobre en Europe leur quatrième album, Now and Forever. Le skeud se compose de 11 pistes, dont une intro et une balade, ce qui est une première pour le groupe. L’album commence par MMXII, une petite introduction anodine qui me laisse présager le pire pour la suite, car elle me fait penser à un manque d’imagination flagrant. Seulement, derrière, on va se taper trois morceaux très costauds, maîtrisés de bout en bout et donnant une envie furieuse de headbanger. End of the Line tape fort avec des riffs endiablés et un solo parfaitement exécuté qui donne envie d’écouter la suite. C’est alors qu’arrive Fight Song, LE morceau phare de cet album, commençant par de jolies paroles comme Fuck You and fuck the world too et surtout donnant un rythme effréné dans la plus pure tradition du heavy. Enfin, In it for life clôt cette trilogie de gros morceaux bien lourd, avec un refrain entêtant et toujours un rythme endiablé mais différent des autres compositions. Le défaut, c’est que par la suite, le soufflé tombe un peu avec des morceaux moins forts et moins marquants. Cela étant, tout est loin d’être mauvais, bien au contraire, mais après une entame aussi forte, on est forcément déçu par la suite. Les morceaux sont plus classiques sans être marquants. Par contre, la balade termine magnifiquement l’album, commençant par un piano et la voix de la chanteuse Liv Jagrell, pour terminer dans une émotion purement rock et métal, notamment grâce à une guitare bien présente et un solo sublime.

SisterSin3

En général, les groupes de métal avec une femme en tant que meneuse font soit du métal symphonique à l’instar de Nightwish ou Within Temptation, soit du métal bien lourd à l’image de Eths ou de Arch Enemy. Le parti pris de Sister Sin est d’utiliser la voix puissante de Liv Jagrell sans pour autant la faire hurler en bloquant ses cordes vocales. Ainsi, on a un chant clair puissant, avec parfois des la sensation qu’elle crie, mais sans être une poissonnière. Son chant donne de l’énergie aux différentes pistes et elle fait même passer une certaine émotion. La dernière chanson, Morning After, qui est la balade du groupe, montre que la chanteuse possède une jolie voix et qu’elle n’a pas besoin de pousser comme un mariole pour faire du hard rock. Au niveau des paroles, on retrouve tout ce que l’on fait dans le domaine du métal ou du rock, c’est-à-dire que l’on va trop loin, que le monde va s’écrouler, ou encore des chants de rupture et de détresse ou bien des morceaux qui demandent aux gens de se battre et de devenir plus fort et conscient. Bref rien de neuf, mais de toute façon, ce qui nous préoccupe bien souvent dans ce genre de groupe, c’est la technicité instrumentale.

Au final, Now and Forever, le dernier album de Sister Sin est un bon album de heavy métal. Rythmé et avec trois morceaux vraiment très forts, le groupe s’impose comme une nouvelle référence du heavy avec une chanteuse. Bien évidemment, la balade vaut aussi son pesant de cacahuètes, proposant un morceau plein d’émotion avec un final explosif. Si les autres pistes sont moins percutantes, on reste tout de même dans quelque chose de très bon.

  1. MMXII
  2. End of the Line
  3. Fight Song
  4. In it for Life
  5. Hearts of Cold
  6. The Chosen Few
  7. Hanghem high
  8. I’m Not You
  9. Running Low
  10. Shades of Black
  11. Morning After

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net