octobre 24, 2020

Shinedown – Attention Attention

Avis :

Formé en 2001 autour du chanteur Brent Smith, Shinedown n’a jamais cessé de grimper dans le cœur des américains et de tous les fans de musique rock, voire même hard rock et métal. Et pour cause. Le groupe possède un genre assez particulier, qui pourrait se ranger aussi bien dans la catégorie Post-Grunge que de celle de Métal Alternatif ou encore de Rock pour certaines ballades qui ont participé au succès de la formation. On se souvient encore de la reprise magnifique de Simple Man de Lynyrd Skynyrd dans le premier album Leave a Whisper. De ce fait, un nouvel album de Shinedown est toujours un petit évènement pour les fans du genre et rien ne laissait augurer une sortie aussi prématurée depuis Threat to Survival en Juin 2015. Moins de trois ans après leur cinquième album, les américains sont de retour avec Attention Attention, qui est considéré par beaucoup comme un album concept, puisqu’il va raconter comment un homme mauvais au début, va changer et devenir quelqu’un de brillant sur la dernière piste. Un album qui promet beaucoup de choses donc et qui laisse une once de mystère autour de cette pochette brute et voyante. Alors, est-ce que Shinedown nous sert une belle réussite ou un album complètement raté ? Si notre réponse tend vers la première suggestion, tout n’est pas parfait dans cette nouvelle galette.

Le skeud débute avec The Entrance, qui est une introduction à base de bruit que l’on pourrait assimiler à une entrée sur une scène de théâtre. Mais visiblement, d’après le premier clip du groupe lié à cet album, ce n’est pas tout à fait le cas et il s’agit plus d’un homme en prison qui rentre dans une pièce pour passer un coup de fil. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un moment pour poser une ambiance plus ou moins stressante. Devil s’enchaine alors très rapidement. Le groupe montre qu’il n’est pas fatigué et malgré le côté un poil trop mid-tempo du précédent album, Shinedown revient à un gros niveau avec des riffs lourds, une grosse puissance vocale et une volonté de marquer les esprits avec un refrain facile à mémoriser et entêtant. Et la première chose que l’on remarque avec cet album, c’est qu’il est beaucoup plus rentre dedans que le précédent. Car outre Devil, on peut aussi citer Black Soul malgré un démarrage un peu poussif qui peut faire penser au Fall Out Boy, on peut aussi parler de Attention Attention, très efficace avec son refrain relativement pop ou encore Pyro, résolument le titre le plus virulent de l’album, mais étrangement, celui qui reste le moins en tête, notamment à cause d’un refrain moins marquant. Quoi qu’il en soit, le groupe revient en très grande forme avec des choses à dire et surtout une énergie très positive et communicative. On pourrait aussi parler de The Human Radio et de son refrain fédérateur ou de sa ligne de basse impeccable, mais il s’agit peut-être d’un titre un peu trop « mercantile » pour remporter une adhésion complète.

Et c’est là le plus gros problème de cet album de Shinedown, il remplit parfaitement un cahier des charges attendu avec des morceaux qui sont relativement basiques. Le premier titre qui montre que le groupe ne change pas vraiment de crédo, c’est Kill Your Conscience. Un morceau assez sympathique au demeurant, mais qui est en mid-tempo, s’inspire d’un rythme un peu rappé pour finalement rester une chanson très radiophonique et sans surprise. On n’échappera pas non plus à certains titres assez calmes comme Monsters, malgré ses paroles très intéressantes et intelligentes, ou encore Darkside et Creatures, qui sont assez bien, mais qui ne cassent pas trois pattes à un canard. On n’échappera pas non plus au titre ultra fédérateur et pompeux avec Get Up, qui pourrait en rebuter plus d’un, ou bien la ballade Special, qui semble être un immanquable de chaque album de Shinedown et qui finalement ennuie plus qu’autre chose malgré un refrain efficace. Et c’est bien là que l’on voit les faiblesses du groupe, qui est aussi un point fort. En faisant cela, le groupe s’assure l’adhésion d’une partie des fans de la première heure et finalement, on se rend compte avec cet album que le groupe ne sort pas forcément de sa zone de confort et livre un album assez conventionnel, bien effectué, bien produit, mais qui ne réserve que peu de surprise. Sauf le dernier titre, Brilliant, qui débute tout lentement, avant d’entamer des riffs punks pour livrer un morceau entrainant et qui change un peu de tout le reste.

Au final, Attention Attention, le dernier album de Shinedown, est une semi-réussite. On pourrait le percevoir comme une petite déception à cause de son manque de variété, ou plutôt sa non prise de risque, mais globalement, on reste sur un avis positif après plusieurs écoutes, notamment grâce à des refrains entêtants, des rythmiques agréables et une voix sublime. Bref, si ce n’est clairement pas l’album de la maturité pour Shinedown, ce sixième effort remplit son contrat et montre que le groupe est suffisamment en forme pour livrer de belles prestations scéniques.

  1. The Entrance
  2. Devil
  3. Black Soul
  4. Attention Attention
  5. Kill Your Conscience
  6. Pyro
  7. Monsters
  8. Darkside
  9. Creatures
  10. Evolve
  11. Get Up
  12. Special
  13. The Human Radio
  14. Brilliant

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.