septembre 28, 2020

The Walking Dead Saison 8

D’après une idée de : Frank Darabont d’après le comics de Robert Kirkman et Charlie Adlard

Avec Andrew Lincoln, Jeffrey Dean Morgan, Norman Reedus, Chandler Riggs

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame, Horreur

Nombre d’épisodes : 16

Résumé :

Après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe d’hommes et de femmes mené par l’officier Rick Grimes tente de survivre…

Avis :

Voilà huit années que Franck Darabont et Robert Kirkman ont eu l’idée d’adapter le comics du même du nom. Huit années que « The Walking Dead » est entré dans nos vies et huit années que la série nous offre de l’inégal. En huit ans, « The Walking Dead » s’est installé dans le paysage télé, au point d’être l’une des plus suivies du petit écran et l’une des plus piratées et ça, même si les audiences sont en chute libre.

Personnellement, « The Walking Dead » est une série que j’aime beaucoup. Je me plais à suivre ces personnages, auxquels je me suis bien accroché. Mais comme toute série qui dure dans la longueur, « The Walking Dead » a ses bonnes saisons et d’autres plus ennuyantes et si la septième avait su relever le niveau, offrant un nouvel intérêt et que son final annonçait une saison huit particulièrement intéressante, et bien, c’est une déception qui a pointé le bout de son nez et c’est bien dommage.

La guerre est déclarée entre les sauveurs et le reste du monde. Negan est tapi dans son sanctuaire et il n’a aucune idée de ce que Rick et les siens préparent. Oui, pour venger les siens, Rick a réussi à faire s’allier la Colline, le Royaume et bien entendu Alexandria et bientôt le sanctuaire va se retrouver assailli. Mais ce plan quasi-parfait peut-il être une réussite ? Peut-il débarrasser le monde des sauveurs et plus particulièrement de Negan ?

« The Walking Dead« , c’est devenu une routine qui emprunte les sentiers d’une bonne saison, ou saison potable, sur deux et cette huitième confirme encore cette règle.

Alors si cette saison n’est pas la purge dont j’entends parler, je ne peux pas dire non plus que je me sois éclaté devant. Le final de la saison sept annonçait une guerre entre les différents clans et c’est bien ce qui va se passer ici, mais malheureusement, malgré un début de saison assez fort, bourré d’action, très vite le tout retombe. Et c’est très étrange, car cette saison n’est qu’action sur action, mais à force de vouloir trop en faire, la dite routine finit par s’installer dans le ventre de cette nouvelle saison. Malgré les efforts des showrunners pour offrir du spectacle et de la tension en permanence, finalement, on s’ennuie devant cette saison. Oui, Negan est méchant, oui, il faut le tuer, oui, on sait très bien que la plupart des plans vont capoter avant de trouver une solution vers la fin… Bref, peu de surprises viennent bousculer le planning déjà tout tracé de la saison et c’est pourquoi on finit par attendre que ça se passe.

Histoire de ne rien arranger, en plus de ça, beaucoup de personnages sont sous-exploités (Daryl qu’es-tu devenu ? Carol qu’est-ce qui s’est passé ?) à croire que cette saison n’est que Rick et Negan. Puis il y a d’autres personnages qui sont on ne peut plus agaçants (coucou Morgan, oui oui, je parle de toi, mais pitié tuez-moi ce type). Negan aussi finit par agacer, même si Jeffrey Dean Morgan est génial dans le rôle, mais au bout d’un moment, on commence à en avoir fait le tour et il faut passer à autre chose.

Dernier mauvais point, la série perd aussi en qualité visuelle, avec beaucoup d’épisodes où les effets spéciaux laissent à désirer. Si pour les saisons précédentes, cela ne m’avait pas plus dérangé que cela, sur cette saison, il y a un vrai relâchement et parfois même, c’est assez dégueulasse.

Alors bien sûr, tout n’est pas à jeter dans cette saison et dans l’ensemble, malgré ce que j’en dis, j’ai plutôt apprécié cette saison, notamment parce que sur quelques épisodes, elle a fait des choix difficiles et j’avoue avoir été très ému à un moment donné. Oui, l’épisode où tout le monde s’est dit comme d’un accord qu’il était bien trop long et tire larme, et bien, pour ma part, il m’a quelque peu retourné, allant jusqu’à être l’un des meilleurs de la saison.

Puis enfin, il y a ce final maladroit et intéressant à la fois, où l’on sent qu’on va enfin pouvoir passer à autre chose. Un final qui me rebooste quelque peu et ça fait un peu de bien.

Bref, cette saison est une déception. C’est une saison qui a ses hauteurs (oui) et ses bas-fonds. Et malgré le fait que les bas-fonds sont plus présents que les hauteurs, sûrement à cause de mon côté optimiste, dans le fond, malgré les moments chiants, la routine, les répétitions, les facilités des scénarios ou encore le manque de surprise, j’ai pu apprécier cette saison et je reste surtout très curieux de voir la suite.

Note : 10/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.