octobre 28, 2020

Les Chevaliers d’Emeraude Tome 1 Le Feu Dans le Ciel – Anne Robillard

les-chevaliers-demeraude-1

Résumé :

Ce livre raconte l’histoire du nouvel ordre des Chevaliers d’Émeraude recréé par le roi Émeraude Ier afin de défendre le continent de la menace éventuelle de l’Empire des hommes-insectes gouverné par Amecareth, l’Empereur Noir. Seuls les magiciens gardèrent le souvenir de cette terrible guerre ayant eu lieu des centaines d’années auparavant où hommes, femmes et enfants périrent sous les lances des guerriers et les crocs des dragons dirigés par Amecareth.

Kira, l’enfant à la peau mauve et aux oreilles pointues comme celles d’un chat, a été confiée aux Chevaliers d’Émeraude par la reine Fan de Shola afin de faire d’elle une fière guerrière et surtout pour rétablir les relations entre les deux royaumes.

L’enfant semble intéresser au plus haut point l’Empereur noir et son armée d’hommes-insectes. Nul ne sait pourquoi. Ce qui est certain, c’est que Kira a un rôle à tenir dans la destruction d’Amecareth. Un long cycle palpitant de magie et d’aventure.

Avis :

Cette fois, suite aux conseils d’une connaissance, je me lance dans la lecture des Chevaliers d’Emeraude qui sont constitués de douze tomes.  Le style fantastique m’est totalement inconnu mais les découvertes font à présent partie de mes lectures.

Pour ceux qui comme moi ne connaissent pas Anne Robillard, j’ai appris qu’elle est encensée par les médias comme la J.K. Rowling québécoise. Adolescente, elle a découvert le monde magique de Tolkien, une âme sœur qui devint en quelque sorte son mentor. Elle dit trouver son inspiration dans ses rêves.

Ce qui me plaît assez dans ce premier tome c’est la carte représentant les royaumes du grand continent d’Enkidiev. Elle nous permet au fil de la lecture de mieux imaginer les différents territoires et surtout leur emplacement les uns par rapport aux autres. Elle nous aide réellement à se plonger dans le monde fantastique médiéval et telle une « vraie » carte de replacer les différents éléments et de comprendre l’importance de l’emplacement des territoires sans devoir imaginer sa propre carte qui compliquerait la compréhension de l’histoire.

Dans ce tome Wellan est, avant Kira, le personnage principal qui lie les chapitres les uns après les autres. J’aime assez qu’il ne soit pas cet être tout puissant et invincible comme dans certains livres ou films fantastiques mais bien comme tout un chacun avec ses faiblesses comme l’illustre cet extrait :

«  Wellan fonça dans le couloir. Il avait envie d’un coin tranquille où personne n’essaierait de le forcer à admettre sa faiblesse humaine. Il était un meneur d’hommes et il devrait maîtriser ces soudaines poussées d’émotions sinon la guerre était perdue d’avance. »

Au fil des chapitres, les nombreux détails vous permettent  de vous représenter les multiples territoires si différents les uns des autres et les divers personnages et bien que ça soit fantastique, on y arrive sans mal ; ce qui pour moi est vraiment un plus.

Depuis le début je vous parle de fantastique mais renseignement pris, on est plus dans le merveilleux car le surnaturel est posé et accepté d’emblée. Je trouve qu’on ne doit pas se torturer l’esprit pour accepter ces créatures étranges. La magie et la féérie sont présentes comme si on vous expliquait une légende ancienne.

Ce livre a été écrit par une femme et ça se ressent je trouve, probablement elle-même maman ou en tout cas proche d’enfants en bas âge car certains passages avec ou à propos de Kira sont empreints d’une sensibilité que seule une mère ou un père peut éprouver à l’égard de son enfant.

Dans cette version poche vous avez même douze pages en avant-première du tome 2 qui ne vous donne qu’une envie, acheter le second tome et s’y plonger au plus vite afin de voir ce que deviennent ces différents personnages tout au long de l’histoire.

Je ne pensais pas du tout être transportée à travers ce genre de lecture et je dois bien avouer que je me suis complètement trompée et je dirais même que j’ai hâte de découvrir la suite. Mais où va s’arrêter l’imagination d’Anne Robillard ?

Faites comme moi, plongez-vous dans le monde fantastique… euh merveilleux des chevaliers d’Emeraude

Note : 15,5/20

Par Erin

AqMENote de AqME: 12/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.